Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire.

Six-coups

Note: 3/5
(3/5 pour 2 avis)

Que feriez-vous si vous aviez dix ans et que vous veniez d'avoir un revolver pour votre anniversaire alors que vous n'aimez pas les armes ? C'est tout le problème d'Eliot, fils du shérif de la ville, qui n'arrive pas à faire comprendre à son père qu'il n'est pas un as de la gâchette.


Que feriez-vous si vous aviez dix ans et que vous veniez d'avoir un revolver pour votre anniversaire alors que vous n'aimez pas les armes ? C'est tout le problème d'Eliot, fils du shérif de la ville, qui n'arrive pas à faire comprendre à son père qu'il n'est pas un as de la gâchette. En même temps, force est de reconnaître que même lorsqu'il tire n'importe où, il atteint toujours sa cible ! Ce n'est d'ailleurs pas son seul problème. Un autre, et non des moindres, s'appelle Bianca. Camarade de classe – si elle se donnait la peine de venir suivre les cours –, elle aime tout ce qu'Eliot déteste : l'aventure, les revolvers, la bagarre, enquêter, suivre des bandits... Elle a d'ailleurs un talent rare pour entraîner Eliot dans des situations dangereuses. Bien entendu, dans cette petite ville de l'Ouest américain, nous croiserons également un gang de bandits en herbe, plus doués pour voler des ombrelles et des caramels que pour piller une banque. Mais avec l'aide d'un magicien un peu trop porté sur la bouteille, ils comptent bien s'enrichir en profitant des âmes crédules de la ville d'Eliot. Leur gros problème étant que tout le monde est armé jusqu'aux dents, même les petites vieilles qui refusent donc de se faire piquer leur sac.

Scénaristes
Dessinateur
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution 05 Avril 2019
Statut histoire Une histoire par tome 2 tomes parus
Couverture de la série Six-coups
Les notes (2)
Cliquez pour lire les avis

03/04/2019 | Ro
Modifier


Par Erik
Note: 3/5
L'avatar du posteur Erik

C'est vrai que c'est le genre de bd à l'humour léger que j'aime bien pour me reposer et me divertir sans prise de tête après une longue et difficile journée de travail. Cela fait parfois du bien. Je trouve avec plaisir le graphisme de Jouvray que j'aimais déjà bien sur la série Lincoln que j'adore. Mais là, je trouve que son dessin s'est encore amélioré. C'est manifeste. Et puis, la couleur est des plus réussies car il met le trait en valeur. On va suivre la vie d'un village dans l'Ouest américain avec toute une panoplie de personnages dont certains ont manifestement du caractère. C'est assez drôle dans l'ensemble. Cela vise surtout un public assez jeune car l'humour n'est pas le même que dans Lincoln.

25/09/2019 (modifier)
Par Ro
Note: 3/5
L'avatar du posteur Ro

Six-coups est western léger et divertissant, orienté vers un cocktail d'humour et d'aventure. Il met en scène une petite ville du Far-West, son shérif serviable et grand amateur d'armes à feu, le fils de ce dernier qui au contraire n'aime pas du tout les armes et sa copine qui, elle, adore l'action et le danger. Il y a aussi une petite bande de voleurs en herbe qui ne sont pas très doués et pas bien méchants. Le dessin est de Jérôme Jouvray, le même qui a dessiné Lincoln, autre série western semi-humoristique. Son trait est ici plus rond, plus épuré et plus orienté tous publics. C'est un style très plaisant, magnifié par des couleurs élégantes et harmonieuses. Il ne s'agit pas d'un western délirant à la Walter Appleduck mais il ne se prend pas au sérieux pour autant. Tout est prétexte à un humour léger, relativement fin et très agréable. Les personnages sont plutôt originaux, qu'il s'agisse du shérif qui offre des revolvers à tous ses concitoyens, de son fils non-violent qui son père "obliiige" à porter une arme, sa copine un peu bouseuse mais énergique et pleine de caractère, ce frère et cette sœur qui essaient de devenir de dangereux braqueurs ou encore de cet illusionniste alcoolique qui s'associe avec eux. L'intrigue est un surprenant mélange d'aventure, d'humour et d'un fonds plus sérieux. En effet, il y a de vrais blessés par balle, un triste père ivrogne et violent, une jeune fille qui cherche vraiment à s'engager dans la criminalité pour s'en sortir et réalise ensuite douloureusement qu'il s'agit d'une dangereuse erreur. Et en même temps, il y a toujours un revers plus léger, une impression que rien n'est vraiment grave. Comme cet accident de train qui tue et blesse de nombreuses personnes mais que son organisateur voit toujours avec un grand sourire car ça c'est de l’événement spectaculaire ! Le cocktail sort des sentiers battus et n'est pas désagréable du tout. Il y a du potentiel dans cette série pour devenir un vrai bon divertissement et proposer une galerie de personnages attachants et amusants.

03/04/2019 (modifier)