Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire.

Le Frère de Göring

Note: 4/5
(4/5 pour 2 avis)

Comment prouver son innocence quand on partage le nom d'un monstre ?


1939 - 1945 : La Seconde Guerre Mondiale Biographies Nazisme et Shoah

Le 8 mai 1945, Albert Göring, malade, se rend spontanément au centre de commandement allié de Salzburg. Il est immédiatement incarcéré, en tant que frère du Feldmarschall Hermann Goering. Soupçonné d'être un nazi, naturellement lié à l'un des plus hauts dignitaires du régime, il va tenter de prouver son innocence et surtout de faire admettre à ses geôliers qu'au contraire, il a eu durant toute la période un comportement héroïque, sauvant de nombreuses personnes et s'opposant avec un courage inouï aux SS, utilisant son nom pour tenter des opérations d'une incroyable audace. Entre scènes d'interrogatoire et flash-backs, le diptyque Le Frère de Göring est un thriller judiciaire et politique haletant. À l'instar des auteurs de Kersten, médecin d'Himmler, Arnaud Le Gouëfflec et Steven Lejeune nous font découvrir un personnage historique au destin aussi incroyable que méconnu... Texte: L'éditeur

Scénariste
Dessinateur
Coloriste
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution 24 Octobre 2018
Statut histoire Série terminée 2 tomes parus
Couverture de la série Le Frère de Göring
Les notes (2)
Cliquez pour lire les avis

08/02/2019 | Gaston
Modifier


Par Yann135
Note: 4/5
L'avatar du posteur Yann135

Quand ton frangin se dénomme Hermann Göring, cela ne doit pas être facile tous les jours ! Oui je vous parle du Reichsmarschall – le plus haut grade de toute la Wehrmacht -, le créateur de la gestapo, qui avec Heinrich Himmler et Joseph Goebbels étaient les âmes damnés d’Adolf Hitler. Avec ces deux albums, nous plongeons dans l’histoire de la vie des frères Göring, une manière détournée de mettre un coup de projecteur sur Albert, le frère d’Hermann. Contrairement à son frère, Albert méprise le nazisme et sa violence. Aussi après la guerre, avant le procès de Nuremberg, il se livre aux américains. Il est bien évidemment interrogé et une enquête est menée pour savoir s’il n’est pas, lui aussi un membre éminant du Reich. Il assure qu’il a toujours été opposé aux décisions et démarches de son frère. Il certifie qu’il a même aidé de nombreuses personnes juives. Pour le dédouaner et pour témoigner des actions qu’il a entrepris au cours des années précédentes, un grand nombre de personnes viennent témoigner en sa faveur. Il fût donc relâché. Mais que c’est difficile quand on se nomme Göring de prouver que l’on n’a rien à voir avec les atrocités perpétrées par Nazis. L’histoire est étonnante il est vrai. J’ignorais totalement le chemin parcouru par le fréro d’Hermann notamment celui pour prouver son innocence. Je trouve qu’Arnaud Le Gouëfflec a bien appréhendé le sujet. Le récit est construit à partir des éléments historiques vérifiés et connus. Les nombreux flash-backs sont pertinents pour une meilleure compréhension des faits. Nous sommes comme des observateurs privilégiés. Bravo pour avoir sorti de l’oubli ce personnage qui mérite des éloges. Le dessin de Steven Lejeune que j’avais déjà apprécié dans « TDB (trop de bonheur) », est plutôt classique et sans fioriture mais cela reste tout à fait acceptable. Les couleurs pastel se prêtent assez bien à l’époque. Voilà donc une série historique convaincante par une documentation approfondie. A partager avec vos gamins quand ils étudieront le Troisième Reich pour un éclairage plein d’espoirs.

23/10/2020 (modifier)
Par Gaston
Note: 4/5
L'avatar du posteur Gaston

3.5 Un bon récit historique bien plus intéressant que la plupart des biographies que j'ai lues en bande dessinée ces dernières années. Il faut dire que cette série raconte la plupart de la vie d'Albert Göring avec des flashbacks lorsqu'il se constitue prisonnier et que les alliés croient qu'il est coupable de crimes horribles. C'est beaucoup plus intéressant de voir le frère Göring raconter sa vie et répondre aux interrogations d'un major que si les auteurs avaient bêtement montré des bouts de sa vie en sautant d'années en années toutes les 3-4 pages. Je connaissais l'existence du frère d'Hermann Göring et il y a certaines anecdotes présentes dans le premier tome comme le fait qu'il va s'humilier en public pour que des nazis arrêtent de persécuter des juifs. C'est un personnage assez intéressant qui est le contraire de son frère. Le dessin est un peu froid, mais il est correct et pas du tout désagréable à regarder. J'ai bien hâte de lire le second tome.

08/02/2019 (modifier)