Les Aventuriers du Transvaal

Note: 3/5
(3/5 pour 1 avis)

Western sud-africain.


1872 - 1899 : de la IIIe république à la fin du XIXe siècle Afrique du Sud

Fin du XIXe siècle. Pit, ex-officier de la cavalerie américaine et Ortzi, anarchiste basque, débarquent en Afrique Australe. Le vieux Paul Kruger, président en exil de la République du Transvaal en guerre contre les Anglais, leur a confié une mission : retrouver un trésor, mis à l’abri lors de l’offensive des troupes de Londres, de pas moins de 300 tonnes d’or ! En parcourant la savane africaine, ses animaux et ses dangers, leur route croisera celle de Marleen, farouche amazone Boer et son commando de paysans-soldats au fin fond de la brousse. Mais aussi celle de personnages historiques, comme le jeune Winston Churchill, alors correspondant de guerre, et de dangereux criminels à leurs trousses... Suivez les aventures d’un groupe d'aventuriers réunis par le destin, en quête d'un trésor mythique lié à la Seconde guerre des Boers. Grands espaces, magie zouloue, attaques de trains blindés et furieuses chevauchées au sein d’un continent inconnu sont au rendez-vous de ce western sudafricain et atypique ! (Site éditeur)

Scénariste
Dessinateur
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution 29 Août 2018
Statut histoire Série en cours 1 tome paru
Dernière parution : Moins de 2 ans
Couverture de la série Les Aventuriers du Transvaal
Les notes (1)
Cliquez pour lire les avis

28/09/2018 | Noirdésir
Modifier


L'avatar du posteur Noirdésir

Depuis quelques temps certains auteurs cherchent à faire des westerns d’un nouveau genre, avec les ingrédients habituels, mais avec des intrigues situées en Australie ou en Afrique du sud – comme c’est le cas ici – les Zoulous jouant ici le rôle des Indiens, l’affrontement entre fermiers Boers et Anglais singeant Yankees et Sudistes, l’habituel groupe de crapules assoiffées d’aventure et d’or complétant le casting. Un western dont la principale originalité est la délocalisation donc, qui nous plonge dans la guerre des Boers, avec l’apparition de Churchill, officiellement journaliste, mais qui guette l’occasion de briller, militairement, et donc ensuite politiquement (voir le biopic sorti récemment – Churchill), la lutte de la fille du général Boer Kruger contre les Anglais, qui utilisent des méthodes brutales pour mater la révolte (n’oublions pas que ce sont eux – et non les Staliniens ou les Nazis, qui inventent ici les camps de concentration !) : un potentiel à exploiter… Pour le reste, ce tome introductif plante le décor, présente les protagonistes, avec un mystérieux trésor qui attise les convoitises. Mais l’ensemble est un peu lent, et il ne se passe pas grand-chose dans ce tome. A voir ce que donnera la suite, mais en l’état je ne suis pas convaincu. Quant au dessin, il est correct, mais là aussi – mais c’est affaire de goût ici- je ne suis pas fan. Le trait m’a paru parfois trop gras, le rendu de certains visages, quelques plans larges, il y a toute une série de planches qui m’ont dérangé. Pas convaincu par cette entame donc, j’attends sans impatience la suite, qui j’espère infirmera mes critiques. Note réelle 2,5/5.

28/09/2018 (modifier)