Moriarty

Note: 3.33/5
(3.33/5 pour 3 avis)

19e siècle en Angleterre, la famille Moriarty a recueilli deux orphelins William et Louis mais en leur conférant un statut de domestique.


Ere Victorienne Iles Britanniques Les meilleurs mangas policiers Sherlock Holmes et cie Shonen Shueisha

19e siècle en Angleterre, la famille Moriarty a recueilli deux orphelins William et Louis mais en leur conférant un statut de domestique. Albert, le fils aîné de la famille est pétri d’ambition et il déteste le système social qui régit la société britannique, dans lequel les classes supérieures se pavanent et oppressent le peuple sans pour autant être dignes du respect qu’elles exigent de lui. C’est pourquoi Albert abhorre sa propre famille et voit dans les deux orphelins l’incarnation d’un souffle nouveau.

Scénariste
Dessinateur
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution 22 Juin 2018
Statut histoire Série en cours (6 tomes parus au Japon, série en cours) 6 tomes parus
Dernière parution : Moins d'un an
Couverture de la série Moriarty
Les notes (3)
Cliquez pour lire les avis

26/07/2018 | Mac Arthur
Modifier


Par Gaston
Note: 3/5
L'avatar du posteur Gaston

J'aime bien l'univers de Sherlock Holmes et le personnage de Moriarty et il fallait donc que je lise ce manga qui montre sa vision des faits. Ici Moriarty commet des crimes pour punir les riches qui abusent de leurs pouvoirs et il veut détruire le système des classes. Il a donc un but qui semble noble, mais les auteurs montrent bien qu'il est machiavélique et semble prêt à tout pour arriver à ses fins. J'ai trouvé que le scénario était pas mal et j'ai surtout accroché lorsque Holmes débarque dans le second tome et que Moriarty veut l'utiliser comme un pion dans son plan pour détruire la société victorienne. J'aime bien voir ces deux personnages avec une grande intelligence s'affronter. Cette série est un vrai plaisir pour les fans de Sherlock Holmes vu qu'on retrouve des personnages importants de cet univers et des visions différentes de certaines affaires que Holmes a résolues. Comme souvent avec les mangas (et les animes) des personnages connus sont devenus beaucoup plus beaux. Ainsi des personnages comme Moriarty ou Watson sont beaux garçons et Madame Hudson est beaucoup plus jeune que d'habitude (quoiqu'elle n'a pas des gros seins qui font des effets sonores chaque fois qu'elle bouge). En tout cas, la suite s'annonce prometteuse (surtout que le tome 4 finit avec un cliffhanger) et je me demande si les auteurs vont utiliser des personnages qui ne sont pas encore apparus comme Irène Adler ou Mycroft Holmes.

07/05/2019 (modifier)
Par Erik
Note: 3/5
L'avatar du posteur Erik

Moriarty était connu pour être l’ennemi de Sherlock Holmes. Depuis la fameuse série TV diffusée dans les années 2010, ce personnage a prit une place à part avec une nouvelle envergure. Il est devenu l’emblème du vrai méchant. Pas moins de trois titres ont été consacrés à Moriarty en l’espace de quelques mois. C’est dire ! L’originalité de ce présent manga est de nous le dépeindre d’une autre manière plus humaine et plus sociale quant à ses motivations profondes. Il est adopté par une famille de la noblesse anglaise en pleine ère victorienne. Il est alors question d’inégalité sociale et de luttes pour casser cet affreux modèle. On arrive presque à aimer Moriarty dans le combat qu’il mène. C’est presque un gilet jaune ou un Robin des bois. L’affreux Sherlock Holmes représentant l’ordre n’a qu’à bien se tenir ! J’avoue avoir apprécié cette originalité même si parfois, on retombe dans les travers du manga populaire et ses affreuses mimiques ou familiarités. Jusqu'où peut-on aller pour la bonne cause ?

10/12/2018 (modifier)
L'avatar du posteur Mac Arthur

L’ennemi juré de Sherlock Holmes bénéficie de son propre manga. Ce récit, sombre et violent (mais d'une violence clinique, froide et posée), lui offre la parole pour ainsi nous permettre de comprendre ses actes. C’est, je trouve une très bonne idée. D’autant plus que nous suivons le personnage depuis son enfance et avant qu’il ne rencontre le fameux détective. Ce qui offre un double avantage. Le premier est de pouvoir suivre pas à pas l’évolution morale de Moriarty. Le second est de le libérer de l’ombre de Sherlock, le voilà ainsi exposé en pleine lumière, sans rival charismatique possible. Moriarty dans toute sa splendeur, dans toute sa complexité. Dans toute sa complexité… C’est bien l’objectif affiché de ce manga. Montrer l’humanité du personnage sans occulter son machiavélisme ni sa violence. Et le pari est plutôt réussi. Les auteurs parviennent à rendre le personnage attachant, intriguant et inquiétant. Peut-être est-il un peu trop gentil à mon goût, mais cet aspect est compensé par son côté implacable lorsqu’il s’agit de punir les profiteurs. Au niveau du dessin, le trait est fin et soigné. Pas spécialement différent de style mainstream dans lequel nage le manga depuis plusieurs années mais sa lisibilité couplée à une mise en page bien pensée font de ce manga une œuvre facile à lire. La structure se décompose en plusieurs chapitres qui suivent chronologiquement l’évolution de Moriarty. Chaque chapitre se referme sur un crime commis par notre héros, des crimes impunis car indétectables. Leur mise en œuvre n’est pas ultra-complexe mais sans crier au génie, j’ai plutôt apprécié ma lecture. Au final, voilà un manga qui devrait ravir les amateurs du genre et même attirer un autre lectorat. Une réussite, en somme (en espérant que Sherlock Holmes n’apparaisse pas trop vite voire pas du tout, ce qui serait encore mieux, à mes yeux).

26/07/2018 (modifier)