Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire.

Minuit à Rhodes

Note: 2.57/5
(2.57/5 pour 7 avis)

Chogyam, un jeune moine tibétain inquiétant, débarque à Rhodes et entraîne ses hôtes dans une aventure qui les dépasse...Ponette, Christian et Nicos, découvre la resistance désespérée du Tibet face à l'envahisseur chinois.


Grèce moderne Le Bassin méditerranéen Tibet

Dans les ruelles de la vieille ville se joue le destin de tout un peuple... Le Caldo de Cana est un hôtel paisible sur les hauteurs de Rhodes. Ce havre de nonchalance voit soudain débarquer un hôte étrange : un jeune moine tibétain fier et arrogant. Ce que personne ne sait, c'est qu'il est une proie derrière laquelle se précipitent les chasseurs...

Scénariste
Dessinateur
Coloristes
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution Janvier 1995
Statut histoire Série terminée 2 tomes parus
Couverture de la série Minuit à Rhodes
Les notes (7)
Cliquez pour lire les avis

10/12/2002 | Kael
Modifier


Voici un diptyque sympathique découvert au gré des lots d’enchère, et cette fois-ci ce diptyque ne quittera pas ma collection. Attention, il ne s’agit pas d’une pépite oubliée, comme le disent les précédents avis cette histoire sympathique ne va pas chercher plus loin qu’un moment de détente. Les démêlés d’espionnage et mystiques ne restent que secondaires et servent plutôt de prétexte à une aventure de personnages totalement dépassés par l’enjeu. On pourrait croire qu’ils sur-jouent, mais la fluidité humoristique du récit permet de bien prendre les choses non comme une course poursuite de super agents secrets, mais plutôt d’une bonne équipe de patauds se retrouvant au milieu d’un endroit guère taillé pour eux ! La conclusion heureuse fait un peu film américain, mais bon… Graphiquement le style aéré, simple et agréable donne une impression de châleur et fournit au lecteur de très bons moments. Le graphisme m’a fait persévérer dans la lecture sans avoir un avis négatif tant les ficelles semblaient connues. Bonne palette de couleurs et fluidité du trait rendent Rhodes fort accueillant. Au final cet album me semble tout à fait correct. Sans prétention, il a le défaut de faire croire à un récit d’espionnage alors qu’il ressemblerait plutôt à un « grand blond à la chaussure noire » en nettement moins lourd. Cherchez à l’acheter à tous prix, tout de même pas, mais je le garde bien au chaud dans ma collection. Si vous tombez dessus pour pas cher, n’hésitez pas !

03/05/2012 (modifier)
L'avatar du posteur Mac Arthur

Une histoire d'espionnage un peu abracadabrante sur l'île de Rhodes. Le dessin de Béhé est de qualité, réaliste sans être surchargé, il donne bel et bien une impression de chaleur. Les personnages principaux sont bien croqués, les second rôles apportent un petit plus (mention spéciale à la potière). Le cadre est bien choisi, je ne connais personnellement pas beaucoup de bd ayant pour cadre les îles grecques. L'histoire est malheureusement un peu trop improbable à mon goût. Il est vrai que d'habitude je n'apprécie pas trop ce type d'aventure. J'ai toutefois passé un bon moment de lecture, sans doute grâce au côté décalé, voire désinvolte des principaux acteurs, impliqués dans une histoire qui ne les concerne pas et à laquelle ils ne comprennent pas grand chose. Pas du même niveau que le premier tome de Péché mortel mais, à mon avis, supérieur à la suite, donc, finalement, pas mal.

06/02/2009 (modifier)
Par Erik
Note: 3/5
L'avatar du posteur Erik

Cette histoire d'espionnage s'éloigne un peu de Double JE et de Péché mortel des mêmes auteurs. J'ai bien aimé l'ambiance chaleureuse de cet hôtel grec sur l'île de Rhodes où viennent de nombreux touristes. Derrière ce cadre farnienté, il y a un méli-mélo autour d'une bague où vont s'affronter les services secrets chinois et britanniques au sujet de la cause tibétaine. Les héros sont véritablement dépassés par ce qui se trame. C'est effectivement surréaliste par moment mais cela se laisse lire grâce à un beau dessin et de belles répliques. L'enlisement final de l'histoire semblait inévitable alors que tout avait pourtant si bien commencé. Je comprends qu'après une telle lecture, on peut avoir un petit goût amer d'autant qu'il reste encore de nombreuses questions sans réponses.

13/06/2008 (modifier)
Par pol
Note: 3/5
L'avatar du posteur pol

J’ai beaucoup aimé ce diptyque. Le début de l’intrigue m’a immédiatement séduit et dès les premières pages je me suis trouvé capté par l’histoire. Enfin un peu d’espionnage qui nous épargne le bon vieux conflit russe / américain ! J’ai aimé les personnages, le cadre, cette petite ile grecque, et je me suis demandé pendant un bon moment ce que les Chinois et les Tibétains venaient faire dans cette histoire. C’est vrai qu’au milieu il y a une très légère pointe de mysticisme. D’habitude je n’aime pas ça, mais là c’est très léger et ça passe bien. Le scénario est donc plutôt pas mal fichu, les dessins pas trop mal, il ne manque pas grand chose pour que ma note soit même légèrement supérieure.

11/02/2008 (MAJ le 11/02/2008) (modifier)
Par Spooky
Note: 3/5
L'avatar du posteur Spooky

Eh bien moi j'ai bien aimé cette histoire. C'est vrai que le scénariste a mêlé espionnage et mysticisme de façon un peu artificielle, mais pour ne pas gonfler le lecteur, il y a rajouté une bonne pincée d'humour bon enfant, sans prétention. Du coup, ça se lit plutôt pas mal, sans heurts. Le dessin de Béhé est pas mal maîtrisé, assez proche finalement de ce que fait Francq pour Largo Winch, ce qui le rend assez accessible. On passe un bon moment, même si ce n'est pas un chef-d'oeuvre.

11/06/2005 (modifier)
Par ArzaK
Note: 1/5

Il m'a été difficile d’accrocher à cette aventure qui mêle mystique et espionnage. L'ensemble du scénario est extrêmement mal géré. Y'a quelques bonnes idées par-ci par-là, mais le rythme n'est pas bon du tout. Pourtant, il se passe plein de choses, mais les auteurs n'arrivent pas à nous y intéresser. Cela en est même exaspérant. Pourtant, au début de la lecture, je trouvais les dialogues naturels et accrocheurs, mais cela n'a pas suffi. Une fois le livre refermé, force est de constater que ce n'était que poudre aux yeux face à des personnages particulièrement inconsistants. Et malheureusement l’action ne l’est pas beaucoup plus. Comme le dit Kael, la plupart des événements arrivent comme des cheveux sur la soupe. Côté dessin, c'est relativement inégal, parfois beau mais trop souvent bâclé à mon goût.

08/03/2004 (modifier)
Par Kael
Note: 2/5

Autant j'avais bien aimé Double JE et Péché mortel de Béhé, autant là, j'ai été vraiment déçu. Non, ce n'est pas nul, ces 2 albums sont pleins de qualités, mais le tout passe assez mal vu que chaque évènement y semble complètement parachuté. Le récit n'a pas une grande cohésion, c'est assez pénible à lire. Pourtant, ça aurait pu être intéressant si la mise en scène avait été différente. De son coté, Béhé garde son style. Je comprends qu'on puisse ne pas aimer, mais lorsque le scenar est bon, ça se lit très bien, sans heurts.

10/12/2002 (modifier)