Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire.

Philipp Kradow détective privé

Note: 2.5/5
(2.5/5 pour 2 avis)

Détective privé d'intelligence.


Détectives privés Magazine Fluide Glacial

Son job: résoudre. Son problème: c'est un verbe du troisième groupe. Philipp Kradow est détective privé.

Scénariste
Dessinateur
Coloriste
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution 21 Janvier 2015
Statut histoire Histoires courtes 1 tome paru
Couverture de la série Philipp Kradow détective privé
Les notes (2)
Cliquez pour lire les avis

16/04/2018 | Noirdésir
Modifier


Par sloane
Note: 2/5
L'avatar du posteur sloane

Un feuilletage rapide à la médiathèque et je me suis dit que ça pouvait être amusant. Ben non raté, c'est pas drôle cela ne m'a que très vaguement arraché un petit sourire mais plus de commisération qu'autre chose. Certes c'est une parodie des grands détectives du polar ou du cinéma américain mais il n'y a pas l'esprit . Un langage ordurier qui veut faire jeune mais qui fait plus penser à quelqu'un atteint du syndrome de la Tourette ces petites histoires en trois/quatre planches m'ont sinon ennuyé du moins prodigieusement emm... Si vous croisez cet opus passez votre chemin, le dessin n'est pas horrible mais comme le note Noirdésir la colorisation informatisée sur papier glacé n'aide pas à faire apprécier la chose.

13/11/2019 (modifier)
L'avatar du posteur Noirdésir

Philipp Kradow, est détective privé. Privé de pas mal de choses en tout cas, dont l’intelligence (et d’une partie de son visage, toujours masqué par son chapeau). On est donc ici dans une ambiance d’humour con et/ou crétin. Embarqué dans des enquêtes débiles et/ou farfelues, Kradow use d’un vocabulaire souvent ordurier (et les commentaires en off en rajoutent une couche, tout en donnant dans le stupide, le redondant ou l’absurde). Cela ressemble parfois à ce que faisait Larcenet avec Bill Baroud (surtout l’histoire où Kradow doit garder le chat de sa voisine). Sorte de parodie de Philip Marlowe – et de tous les détectives des romans noirs et poisseux, mais alors parodiés au treizième degré !, Kradow étale sa connerie à longueur de pages et d’histoires, dont les intrigues s’étalent parfois un peu trop avant d’aboutir à la chute – qui généralement ajoute une dernière couche d’humour crétin. Comme souvent c’est inégal, et ce n’est clairement pas un chef d’œuvre. Mais les amateurs de ce type d’humour débile peuvent y trouver leur bonheur (le conseil d’achat ne s’applique qu’à eux). Sinon, même si cet aspect n’est pas le plus important dans ce genre d’album, je dois dire que je n’ai pas vraiment aimé le dessin. Et encore moins la colorisation, à l’ordinateur, qui donne un rendu assez hideux.

16/04/2018 (modifier)