Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire

L'Odyssée (La Sagesse des Mythes)

Note: 3.33/5
(3.33/5 pour 6 avis)

Troie est désormais aux mains des grecs. La guerre aura duré 10 ans... Pour Ulysse, roi d’Ithaque, il est à présent temps de retourner dans son foyer, retrouver sa Pénélope.


Adaptations de romans en BD Au temps de la Grèce Antique Homère La BD au féminin Mythologie Mythologie Grecque

Troie est désormais aux mains des grecs. La guerre aura duré 10 ans... Pour Ulysse, roi d’Ithaque, il est à présent temps de retourner dans son foyer, retrouver sa Pénélope. C’est le début d’un long et périlleux voyage. Un voyage où, à chacune de ses escales, sa force, son ingéniosité et son courage seront sans cesse mis à l’épreuve. Car ainsi en ont décidé les dieux.

Scénariste
Dessinateurs
Coloriste
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution 13 Septembre 2017
Statut histoire Série terminée 4 tomes parus
Couverture de la série L'Odyssée (La Sagesse des Mythes) © Glénat 2017

13/04/2018 | Ro
Modifier


L'avatar du posteur Agecanonix

J'avais lu le premier album à sa sortie en 2017 juste après L'Iliade dans cette collection Sagesse des Mythes, et puis j'ai préféré attendre la sortie des 3 autres pour pouvoir lire cette Odyssée dans son entiéreté ; manque de bol, en bibli à chaque fois depuis des mois les 2 derniers albums n'étaient jamais dispos, il m'a fallu attendre longtemps, mais j'ai enfin réussi à tout lire en continuité, car pour ce genre de récit, je n'aime pas attendre 1, 2 ou 3 ans entre chaque tome. Véritable récit initiatique, l'Odyssée d'Homère est aussi un conte merveilleux à la fois effrayant, plein de périls et fabuleux qui confronte des hommes au monde grec antique peuplé de créatures dangereuses et où les Dieux prennent plaisir à jouer de la faiblesse humaine ; pour eux, c'est comme une partie d'échecs qu'ils contrôlent depuis l'Olympe pour tromper leur ennui. Ce voyage de retour après le siège de Troie est une épreuve pour Ulysse qui a déclenché d'abord la colère de Zeus et surtout celle de Poseïdon, d'où les nombreux obstacles qui ponctuent le retour vers Ithaque. Il ne fallait pas moins de 4 tomes pour dépeindre la totalité de toutes ces épreuves, elles s'enchaînent souvent sans trop de lien, mais toutes les péripéties connues sont ainsi décrites de façon ni trop rapide, ni trop longue, on y retrouve les principales : l'affrontement avec le cyclope Polyphème, l'île des Lotophages, l'île de Circé, l'île de Calypso, le passage de Charybde et Scylla, l'épisode des Sirènes, la rencontre avec le dieu des vents Eole, l'épisode du bétail du dieu Hélios, l'épisode des Enfers où Ulysse croise les ombres des héros morts à Troie etc... jusqu'à l'arrivée incognito à Ithaque avec les retrouvailles de Télémaque et de Pénélope, et surtout le massacre des prétendants. Dans la Mythologie, j'aime particulièrement cet épisode, il est très important, avec le coup de l'arc d'Ulysse à bander, épreuve impossible pour ces arrogants prétendants dont Antinoos et Eurymaque sont les plus vils, il ne fallait donc pas rater ce passage, et je trouve le résultat bien rendu et très sanglant. D'ailleurs, au sujet du dessin, je précise que je préfère celui de Lorusso (qui a déja oeuvré sur Persée et la Gorgone Méduse et d'autres Bd que j'ai appréciées), je le trouve plus appliqué, avec plus de vie et plus grandiose. Bon attention, j'aime bien aussi le dessin de Baiguera qui prend le relais au tome 2, mais je le trouve moins soigné, il offre de belles pages et un dessin correct, mais il y a moins de vie et moins d'ampleur ; il est dommage que Lorusso n'ait pu tout dessiner. Parmi les épisodes de cette Odyssée, on y voit même certains secondaires ou qui sont peu représentés dans les différentes versions ciné ou en BD, tel celui du vieux chien Argos (ou Argus selon les versions) qui reconnait Ulysse son ancien maître malgré son déguisement, et qui meurt de joie dans ses bras. Dans un des récits historiques du journal Tintin, Jean Torton avait illustré le retour d'Ulysse à Ithaque et avait aussi montré le chien Argus, c'est un petit épisode touchant. Le seul truc que je n'ai pas aimé dans cette Bd, c'est la représentation des sirènes en d'horribles créatures ailées à moitié griffon et à moitié femme, ça n'est pas la représentation que je préfère, car il y a eu différentes représentations des sirènes, et personnellement je préfère celle des femmes à queue de poisson ou même celle de créatures à moitié dénudées mais au corps de femmes, or là on dirait carrément des harpyes. Et les harpyes, c'est Jason qui les a affrontées, pas Ulysse. D'autre part, à défaut de montrer un Ulysse charismatique, les dessinateurs et Clotilde Bruneau ont exploité le côté antipathique et dur d'Ulysse, c'est conforme à ce que Homère a rapporté, car Ulysse a souvent été magnifié par le cinéma ou les légendes, on a souvent occulté sa cruauté et sa brutalité, d'ailleurs elle se révèle dans le massacre des prétendants, mais dans ce cas, elle est assez justifiée. Voila donc une grande aventure et une belle adaptation rigoureuse et fidèle à Homère, même si elle manque un peu de souffle, et même si les 4 albums sont légèrement inégaux en qualité, les meilleurs étant les tomes 3 et 4.

22/09/2022 (modifier)
L'avatar du posteur Noirdésir

C’est ma première incursion dans cette collection, que je découvre donc avec ce grand voyageur malgré lui qu’est Ulysse, dont la trajectoire, et ses rencontres avec certaines divinités, sont une bonne porte d’entrée dans l’univers mythologique de la Grèce antique. J’avais lu il y a peu la version publiée chez Tabou (par un autre Ferri, plus torride !), on a là son pendant bien plus soft, et surtout plus didactique, avec les qualités et les défauts qui s’attachent à cet adjectif. Tous les passages importants sont bien présents, la narration est claire, on suit facilement cette aventure, ce voyage de retour d’Ulysse de Troie vers Ithaque. De la même manière, on respecte ici la vision grecque des personnages et des dieux : ni Ulysse ni les divinités ne sont parfaits, comme tout un chacun, ils ont des défauts. Mais Ulysse possède des qualités qui les contrebalancent – et l’appui de certains dieux de l’Olympe. Toutefois, la succession de petits épisodes fait parfois un peu trop « extraits scolaires » zappant les périodes de transition, et fait perdre un peu du caractère « épique » de l’ensemble. Les deux dessinateurs font globalement du bon travail (même si je ne suis pas fan du changement en cours de série – leurs styles ne diffèrent toutefois pas beaucoup). Enfin, les dossiers qui closent les albums sont généralement intéressants, avec des documents iconographiques montrant que ce récit irrigue la culture européenne depuis des siècles. Et un texte de présentation du directeur de la collection, Luc Ferry, qui confirme l’objectif didactique de la collection, et permet aux béotiens de se faire une idée de la façon dont les Grecs comprenaient cette histoire.

19/08/2022 (modifier)
Par Baboutsy
Note: 4/5
L'avatar du posteur Baboutsy

Mon tout premier avis ici, dans l'ensemble cette série sur l'odyssée est un incontournable de la sagesse des mythes. Parfois un peu rapide dans ses passages (mais en même temps 4 tomes n'auraient surement pas suffi à tout raconter d'une façon plus claire), cependant ça ne m'a pas gêné, surtout dans la mesure où on sait que l'important dans les mythes est plus la symbolique que l'histoire en elle même. On retrouve une fois de plus ce sentiment de faire face à une logique totalement en décalage avec notre monde actuel, et ça fait plaisir (notamment certains passages très violents qui sont vraiment loin de ce qu'on attendrait d'un héros moderne). Les "dossiers" en fin de BD m'ont semblé plus superflus que sur les autres que j'avais lues. Les dessins m'ont beaucoup plu dans l'ensemble.

02/06/2022 (modifier)
L'avatar du posteur bamiléké

Ces quatre albums de la collection " La sagesse des mythes" nous exposent le plus célèbre des voyages de la littérature. Clotilde Bruneau met en scène de façon très classique les péripéties d'Ulysse et des ses compagnons. Aucune des principales rencontres ne manque et l'accent est bien mis sur la dualité d'Ulysse. Ses faiblesses, son orgueil, ses abandons, sa cruauté mais aussi ses qualités comme son courage, sa ruse et son intelligence. Ulysse est loin d'être parfait mais il ne dévie pas de son objectif: retrouver les siens pour récupérer son harmonie et laisser le chaos loin derrière lui. De nombreuses fois il a du penser " Et que si près du port, contre toute apparence, un orage si prompt brisât notre espérance ?"( Le Cid A3 S4). Et oui, le retour à la paix se gagne chèrement, à toutes les époques. C'est un scénario très scolaire qui convient bien au public visé. Je trouve la qualité des deux dessinateurs équivalente. Le rendu du monde méditerranéen est à mon goût. A faire lire aux adolescents et à rapprocher des autres artistes qui traitent cet épisode (Du Bellay, Brassens) pour en comprendre toutes les symboliques.

05/03/2022 (modifier)
Par Erik
Note: 3/5
L'avatar du posteur Erik

Je dois bien avouer que dans cette collection la sagesse des mythes initié par Luc Ferry, on nous avait habitué à bien mieux. En effet, le récit me semble trop linéaire avec l’exploration de trois îles en mer Egée. Il n’y a pas de réelle surprise dans la mise en forme, ni d’inventivité. Cela reste assez classique malgré une volonté de modernisation. Pourtant, l’Odyssée d’Ulysse constitue le plus beau des romans d’aventure et sans doute l’un des premiers dans l’histoire de l’humanité. C’est un récit mythologique aux multiples rebondissements. Le graphisme me convient tout à fait pour ce genre de récit d’aventure. La lecture a été agréable mais trop rapide et avec un évident manque de profondeur notamment dans les personnages. La moralité sera sauve puisqu’il ne faut jamais pêcher par orgueil sinon gare. Je dois également avouer que le dossier détaillé à la fin de l’ouvrage est tout à fait dispensable pour une fois. On a l’impression d’une redite par rapport aux précédents ouvrages de la collection. Pour le reste, cela reste un beau moyen pour les jeunes de découvrir l’Antiquité et ses mythes. Cela donne envie d’aller plus loin.

16/04/2018 (modifier)
Par Ro
Note: 3/5
L'avatar du posteur Ro

Je continue ma lecture des albums de la collection La Sagesse des Mythes que j'avais entamée avec le très bon L'Iliade et dont l'Odyssée est bien sûr la suite, racontant le périple de retour d'Ulysse vers son île d'Ithaque. Le problème avec l'Odyssée, c'est que c'est un récit très dur à adapter en bande dessinée car la quantité de péripéties que le héros y vit est énorme. Il a permis notamment d'inspirer les pas moins de 26 épisodes de l'excellent dessin animé Ulysse 31. Du coup, les adaptations BD doivent le plus souvent soit sélectionner seulement quelques épisodes clés du voyage d'Ulysse, soit elles se retrouvent très denses, trop denses le plus souvent, avec l’obligation de raconter des événements trop rapidement pour être agréables. Avec cette adaptation ici, les auteurs ont fait le choix de scinder le récit en 4 tomes. Cela permet de couvrir à priori l'intégralité des péripéties d'Ulysse sans être forcé de trop les condenser. Mais cela ne fonctionne qu'à moitié car la narration reste un peu trop rapide, avec beaucoup d'ellipses comme notamment l'arrivée dans la majorité des îles car on découvre plusieurs fois nos héros directement sur place sans comprendre toujours comment ils sont venus là. C'est le cas notamment pour le passage entre la fuite de l'île des Cyclopes et le séjour sur l'île d’Éole où j'ai eu l'impression qu'il manquait vraiment une ou deux pages de transition. Cet enchaînement rapide d'une île à la suivante, d'une péripétie à la suivante empêche aussi un peu l'ambiance de se poser. En tant que lecteur, je n'ai été que moyennement emporté par le récit. Malgré ces reproches, l'adaptation est plutôt bonne. Elle est crédible sur le plan de son réalisme, aussi relatif que ce soit puisqu'on parle d'une légende mythologique pleine de magie et de dieux antiques. Elle a aussi l'avantage d'être plutôt exhaustive. Et le dessin est de très bonne qualité, là aussi bien réaliste et bien colorisé. J'attends donc de lire la suite pour voir si on peut la classer dans les bonnes adaptations BD de l'Odyssée, en espérant que l'atmosphère de la légende imprègne un peu mieux les péripéties restant à raconter.

13/04/2018 (modifier)