Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire.

Britannia

Note: 3/5
(3/5 pour 2 avis)

Au fin fond de l'Angleterre en 65 de notre ère, un vétéran de la légion romaine enquête sur des manifestations étranges.


Au temps de Rome et de l'Empire Romain Auteurs britanniques Iles Britanniques Valiant

En 65 de notre ère le vétéran de la légion Antonius Axia est chargé par l'empereur Néron et la grande vestale Rubria de partir enquêter sur d'étrange phénomènes au nord de l'Angleterre. A son arrivée Antonius découvre une armée désœuvrée et une population apeurée par des massacres récents. Antonius devra affronter autant les autochtones que sa hiérarchie, ainsi que des créatures issues des légendes celtes.

Scénariste
Dessinateur
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution 16 Février 2018
Statut histoire Une histoire par tome 3 tomes parus
Couverture de la série Britannia
Les notes (2)
Cliquez pour lire les avis

21/03/2018 | sloane
Modifier


Par Erik
Note: 2/5
L'avatar du posteur Erik

Non, je n'ai pas vraiment aimé cette version gore et horrifique de l'empire romain sous Néron où l'on suite les aventures d'un centurion sur de mystérieux événements en Bretagne. On est à mille lieux d'une oeuvre comme Murena. Je n'ai pas apprécié le graphisme qui souffre d'une absence de finesse avec des traits plutôt grossiers. En ce qui concerne le scénario, je n'ai pas accroché. Certes, il y a une ambiance assez spéciale et plutôt glauque mais je n'adhère pas.

11/10/2018 (modifier)
Par sloane
Note: 4/5 Coups de coeur expiré
L'avatar du posteur sloane

Si un comics devait être mis à l'honneur ce serait celui-ci tant il est atypique dans son fond et une partie de sa forme. Cependant il n'en reste pas moins un par son format, son découpage en chapitre court et sa galerie finale de couvertures alternatives ainsi que des planches en noirs et blanc de l'album. Revisitez vos à priori éventuels sur les comics, vous ne serez pas déçus Au summum du règne de Néron en l'an 65, Antonius Axia un vétéran des légions romaines est envoyé dans la province de Britannia aux limites de l'empire pour enquêter sur des évènements étranges. Ses donneurs d'ordres, l'empereur en personne et la grande vestale Rubria. Arrivé dans cette province à peine sortie de l'âge de cavernes, Antonius devra combattre non seulement des créatures issues des mythes et des mystères de l'endroit mais également la garnison romaine située sur place. Ici pas de héros bodybuildés qui à eux seuls viennent à bout d'armées entières. C'est surtout par son sens de la déduction, son sens de l'observation que le héros vient à bout des embûches placées sur sa route. En cela nous sortons des clichés habituels que l'on trouve dans les comics d'outre atlantique. Un background travaillé, une psychologie des personnages fouillée, un découpage dynamique entrecoupé par des flashbacks qui ne ralentissent pas le récit, bref tout pour plaire. Quand en plus le découpage des cases n'est pas celui habituel des comics, à savoir des cases déstructurées qui parfois ralentissent la lecture. Une construction finalement assez classique. Chapeau donc au scénariste Peter Milligan qui amène le fantastique de manière assez subtile sans effet gore outrancier. Le dessin de Juan José Ryp est lui aussi atypique pour un comics. Léché, fouillé, bien sur loin de la ligne claire mais clair, riche de détails avec un véritable travail sur les costumes, les armes et les décors. Notons également une colorisation qui ne pique pas les yeux. Petit plus pour moi, les autochtones du nord de l'Angleterre n'ont pas le visage bleu, passage obligé dans l'iconographie habituelle. Que dire de plus pour vous appâter, si ce n'est que c'est du tout bon, j'attends maintenant avec impatience le tome deux dont un court résumé en fin d'album met l'eau à la bouche. Évidemment coup de cœur!!

21/03/2018 (MAJ le 21/03/2018) (modifier)