Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire - Commander en ligne : pourquoi BDfugue ?

Le Choix du roi

Note: 3/5
(3/5 pour 1 avis)

Chroniques d’un règne au parfum de scandale


1930 - 1938 : De la Grande Dépression aux prémisces de la Seconde Guerre Mondiale Iles Britanniques

Janvier 1936. Alors que Georges V vient de mourir, son fils Édouard, prince de Galles, s’apprête à devenir le prochain roi d’Angleterre. Le premier réflexe, inattendu, du futur souverain est d’appeler sa maîtresse : Wallis Simpson, une nord-américaine à la réputation sulfureuse qui ne cache pas sa sympathie pour le régime nazi en Allemagne... Après seulement 8 mois, Édouard abdiquera pour épouser Wallis, laissant derrière lui le règne le plus court et le plus controversé de l’histoire du trône d’Angleterre. Wallis Simpson était-elle une espionne à la solde des Allemands ? Édouard VIII a-t-il trahi des secrets d’état ? Que cache cette abdication soudaine ? À travers les yeux de la jeune Nadège, domestique au service de Wallis Simpson, Jean-Claude Bartoll et Aurélien Morinière nous plongent dans les coulisses du pouvoir, à l’aube de la Seconde Guerre Mondiale. Un thriller d’espionnage, historique et politique, qui nous fait découvrir un pan méconnu de l’histoire et révèle l’intimité du roi Édouard VIII, oncle de l’actuelle reine d’Angleterre. Texte: L'éditeur

Scénariste
Dessinateur
Coloriste
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution 10 Mai 2017
Statut histoire Série en cours 2 tomes parus
Dernière parution : Plus de 2 ans
Couverture de la série Le Choix du roi

03/12/2017 | Gaston
Modifier


Par Gaston
Note: 3/5
L'avatar du posteur Gaston

Le court règne d'Édouard VIII est l'un des événements controversés de la monarchie britannique, notamment à cause des sympathies nazies qu'avaient Édouard et son épouse. Je ne connais que les grandes lignes sur cette affaire et je ne sais pas si ce qui est décrit dans cette série est véridique. J'ai l'impression que les auteurs profitent du flou autour de cette affaire pour construire un récit totalement romancé. Ainsi Wallis Simpson est carrément la maîtresse d'un officier nazi et fait de l'espionnage pour le compte de l'Allemagne nazie ! Édouard est présenté comme un homme faible qui se fait facilement manipuler. Mais bon ce premier tome est raconté selon le point de vue d'une personne et je ne serais pas surpris si dans les tomes suivants ont apprend qu'elle ment. Au final, cela aurait pu être un bon thriller-historique, mais le dessin gâche tout. C'est le genre de style réaliste fade et sans saveur que je n'aime pas. Je n'ai ressenti aucune tension durant certaines scènes qui, si elles avaient été dessinées dans un style que j'aime bien, m'aurait pris aux tripes ! Cela se laisse lire, mais pour l'instant cela ne dépasse pas le stade du c'est sympathique sans plus.

03/12/2017 (modifier)