Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire.

L'Ecorce des choses

Note: 3.5/5
(3.5/5 pour 2 avis)

Et si le handicap n'en était pas un ?


Catastrophes naturelles Enfance(s) Handicap La BD au féminin

C'est l’histoire d’une petite fille pas comme les autres, puisque atteinte de surdité sévère. C’est aussi l’histoire d’un déménagement, d’une nouvelle maison à la campagne, d’un arbre et d'une amitié. L’Écorce des choses, c’est aussi et surtout l’histoire d’une petite fille qui cherche à s’affirmer autrement que par la parole face à des parents désarmés, vue de son point de vue d'enfant.

Scénariste
Dessinateur
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution 04 Octobre 2017
Statut histoire One shot 1 tome paru
Couverture de la série L'Ecorce des choses
Les notes (2)
Cliquez pour lire les avis

20/10/2017 | Spooky
Modifier


Par Erik
Note: 3/5
L'avatar du posteur Erik

L'écorce des choses est une BD pratiquement muette qui met en scène une petite fille sourde sans vouloir faire un vilain jeu de mots. L'auteure Cécile Bidault aborde avec beaucoup de finesse ce thème du handicap qu'il n'est pas facile à surmonter dans le quotidien. Pour autant, avec de simples images, il y a de la communication et une certaine forme de langage. On remarque tout d'abord ce rapprochement avec la nature qui peut se révéler assez cruelle comme à la fin de ce récit. Le scénario est vraiment tout simple dans son déroulement mais ce qui attirera l'attention, c'est plutôt une forme de poésie et d'onirisme. A noter également une simplicité qui se dégage du dessin. Un album qui manque d'une certaine densité à mon humble avis mais dont l'intention est très louable et avec d'indéniables qualités comme l'accessibilité.

19/10/2019 (modifier)
Par Spooky
Note: 4/5
L'avatar du posteur Spooky

Quel bel album. Déjà, je trouve la couverture sublime dans sa simplicité et l'émotion qu'elle dégage. Je crois que je l'aime d'amour. Il y a ensuite cette histoire, celle d'une enfant souffrant d'un handicap, mais qui s'en affranchit pour avancer, communiquer, surmonter les difficultés de la vie quotidienne et les évènements exceptionnels. Il y a en effet une catastrophe naturelle qui survient après la seconde moitié, qui fait sortir l'album du "simple" récit inhérent à un handicap, au roman graphique, pour en faire une histoire de survie, tout simplement. Avec un message d'amour universel à la clé. C'est tout doux dans le ton, dans le visuel, puisque Cécile Bidault a choisi des tons pastel, un style ligne claire rehaussé de… fusain ? Pour nous conter cette histoire muette, puisque du point de vue de la fillette. Superbe, doux, poignant.

20/10/2017 (modifier)