Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire.

Pierre de cristal

Note: 3/5
(3/5 pour 1 avis)

Frantz Duchazeau emploie avec une justesse rare tous les moyens de la bande dessinée pour révéler les questionnements de l'enfance, cet âge où la fin de chaque chose est d'abord le commencement d'une autre. (texte de l'éditeur)


Ecritures Enfance(s)

- Je sais aussi que je serai triste de ne plus être un enfant. - Alors je repenserai à ces moments... - Quand la lumière était belle.

Scénariste
Dessinateur
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution 10 Mai 2017
Statut histoire One shot 1 tome paru
Couverture de la série Pierre de cristal
Les notes (1)
Cliquez pour lire les avis

05/06/2017 | Mac Arthur
Modifier


L'avatar du posteur Mac Arthur

Pierre de cristal est un récit sensible qui traite d’une étape importante de l’enfance : celle où l’on prend conscience du temps qui passe et de l’inéluctable fin de toutes choses. Nous sommes ici résolument devant un roman graphique dans lequel s’accumulent des souvenirs d’une enfance qui perd de son insouciance et, l’air de rien, Frantz Duchazeau atteint son objectif. Grâce à plusieurs angles de vue (un insecte écrasé, des parents qui se séparent, un feuilleton télévisé, une cousine turbulente, pépé qui dépiaute un lapin, un chat abandonné, etc… ), la thématique du temps qui passe et qui change irrémédiablement les choses devient omniprésente. Alors, ça peut parfois paraître longuet et sans grand intérêt mais, à titre personnel, j’ai aimé cette approche fine du thème central. Au niveau du dessin, nous sommes face à un noir et blanc expressif pour les personnages et fin pour les décors. Un trait qui se met avant tout au service du récit mais qui possède un certain charme de lui-même. Au final, d’un strict point de vue graphique, cet album est aussi agréable à feuilleter qu’il est plaisant à lire (oui, je sais, ça peut paraître bizarre mais il y a des livres que j’aime feuilleter mais que je ne parviens jamais à lire et d’autres que je lis avec grand plaisir mais pour lesquels il ne me viendrait jamais à l’idée de seulement les feuilleter pour le plaisir des yeux). Pas un indispensable mais pour sa finesse (et même si les enfants ont souvent des expressions d’adultes), cet album vaut le coup d’œil.

05/06/2017 (modifier)