Chaussette

Note: 3.67/5
(3.67/5 pour 3 avis)

Un très joli récit qui nous parle du temps qui passe et de l’absence des êtres chers.


Albums jeunesse : 6 à 10 ans

Chaussette et son chien Dagobert sont inséparables. Merlin, leur petit voisin, les connaît bien et les observe arpenter chaque jour la petite ville suivant un parcours bien établi. Pourtant, ce matin-là, quelque chose ne tourne pas rond. Chaussette est seule et se comporte étrangement. Pour tirer cette histoire au clair, Merlin va la suivre discrètement...

Scénariste
Dessinateur
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution 19 Avril 2017
Statut histoire One shot 1 tome paru
Couverture de la série Chaussette
Les notes (3)
Cliquez pour lire les avis

17/05/2017 | PAco
Modifier


L'avatar du posteur Mac Arthur

Chaussette, c’est gentil, plutôt bien raconté et pas trop démonstratif. L’histoire ? Un enfant nous raconte sa vieille voisine et s’amuse de la routine de sa vie (elle fait toujours le même tour à la même heure marquant les mêmes arrêts près des mêmes personnes). Puis quelque chose va changer et la vieille dame ne fera plus exactement la même chose. L’explication de ce mystère nous sera livrée en fin d’album. Ce récit d’aspect anodin permet aux auteurs d’aborder les thèmes de la vieillesse et de la mort. C’est facile à suivre sans être cliché et la morale finale est pleine de bons sentiments. De la guimauve de qualité, en somme (et la guimauve de qualité, c’est bon !) La forme du récit se rapproche fortement du livre illustré. Peu de dialogues et un art séquentiel des plus limités, chaque dessin illustrant bien plus ce que le texte nous dit qu’il ne complète celui-ci. Mais le dessin est doux, avec des petits détails amusants et de belles expressions de visage, et devrait beaucoup plaire à un jeune public. Le texte est agréable à lire et non dénué d’humour. Je n’ai absolument pas capté les allusions à Amélie Poulain, pour ma part. Mais ça n’a en rien joué dans mon appréciation ou non de cet album. Au final, je dirais que c’est un beau petit livre bien adapté au public visé (les jeunes lecteurs) et plus fin que ce qu’il laisse imaginer au départ. Pas un indispensable mais un album dont je conseillerais la lecture comme l’achat sans hésitation.

24/06/2019 (modifier)
Par Ro
Note: 4/5
L'avatar du posteur Ro

Chaussette est un joli récit doux-amer sur la vie d'une vieille femme vivant seule avec son chien plein de vie et de joie. Je ne suis pas le seul à l'avoir repéré, il y a une vraie influence du Fabuleux Destin d'Amélie Poulain, ou alors des clins d’œil voulus. La lampe-cochon m'a mis la puce à l'oreille et j'ai ensuite retrouvé l'ambiance du film dans la description de la vie quotidienne de Chaussette, un peu dans l'atmosphère générale et beaucoup dans l'idée du mausolée en ciment dédié à un animal de compagnie. Je ne vais pas m'en plaindre, j'aime vraiment ce film et son influence n'est pas totale car la bande-dessinée a sa propre personnalité. Déjà, le ton est plus lumineux, à la manière des planches aux couleurs vives réalisées à l'aquarelle. Le dessin est très doux, très agréable. Il fourmille souvent de petits détails qui le rendent d'autant plus charmant. C'est un récit beau et tendre. Il amène le sourire puis un soupçon de tristesse vite effacée. La toute dernière page est un peu trop moralisatrice mais tout le reste de l'album m'a beaucoup plu et ne manque pas de cœur et de finesse. Un album à conseiller, pour petits et grands.

27/06/2017 (modifier)
Par PAco
Note: 4/5 Coups de coeur expiré
L'avatar du posteur PAco

Avec "Chaussette" voilà sans doute une de mes meilleures lecture jeunesse de cette année ! Ou comment concilier de façon intelligente et de très belle manière poésie, sentiments, fraicheur, mais pour traiter d'un sujet toujours difficile à aborder avec les enfants : la mort. En effet, Loïc Clément a su trouver un angle parfait et subtil pour traiter ce sujet en lui redonnant toute l'humanité et la place qu'il mérite. Car s'il y a bien un truc qui m'énerve dans notre société toujours plus aseptisée c'est cette mise à l'écart grandissante d'un tel sujet... alors qu'il serait plus simple de poser les mots sur quelque chose d’inéluctable ou au moins quelques menus cailloux pour baliser un sentier trop souvent inconnu. Et c'est très justement ce que réussissent Loïc Clément et Anne Montel avec cet album en trouvant un cadre et des personnages bien campés qui, je pense, parleront à tout le monde. Cette "Chaussette" (Josette "pour de vrai") avec son chien Dagobert sont infiniment attachants et son jeune voisin Merlin qui va faire office de narrateur va nous faire découvrir son quotidien. Ce petit côté "Amélie Poulain" peut-être du à cette narration en voix off une bonne partie de l'album (j'suis pas plus fan du film que ça, mais c'est du côté "savourer les petits bonheurs du quotidien" dont je veux parler), nous transporte tranquillement jusqu'à ce que ce train train quotidien si bien huilé déraille... Qu'est-ce qui a donc bien pu pousser Chaussette à se comporter de la sorte ??? C'est ce que compte bien découvrir Merlin en allant trouver sa voisine... mais je n'en dévoilerai pas plus de l'histoire pour vous laisser le plaisir de le découvrir par vous même... En tout cas, voilà un album très réussi, où l'équilibre entre le récit et le dessin est juste, chacun mettant l'autre en valeur. En effet, le dessin simple mais très expressif de Anne Montel rehaussé d'une colorisation dans les tons pastel colle parfaitement à l'histoire que développe Loïc Clément. J'ai beaucoup apprécié le soucis du détail dans ses planches ; on y trouve toujours un petit détail qui fait au moins sourire ou qui vous rappelle quelque chose. Mais c'est ce genre de chose qui fait la différence et donne vraiment corps à une BD. Alors oui, le fond de l'album n'est pas ce qui se fait de plus gai (et encore tout ça n'est que culturel), mais quand on réussit à parler de la mort d'une si belle manière, je ne peux que chaudement recommander la lecture de cet album, tant pour les grands que les petits ; moi je me suis régalé !

17/05/2017 (modifier)