Chroquettes

Note: 4/5
(4/5 pour 1 avis)

Entre le jury fanzine d'Angoulême, les "24 heures de la BD" de Besançon, des concerts de Père Ubu ou des Black Lips, des souvenirs de 45 tours ou des premiers albums de Franquin, Jean-Christophe Menu parle ici de ses expériences, coups de cœur et souvenirs avec une subjectivité totalement assumée. Les Chroquettes forment un ouvrage foisonnant, drôle et riche de références éclairantes sur une certaine contre-culture polymorphe et persistante?


Autobiographie Fluide Glacial, le best-of Magazine Fluide Glacial

Depuis 2013, Jean-Christophe Menu tient la rubrique Chroquettes dans les pages de Fluide Glacial. Mélange d'autobiographie et de reportage, les Chroquettes abordent essentiellement deux axes complices : la musique (ici plutôt underground, garage, punk, expérimentale ; même si Neil Young ou Alice Cooper y ont aussi leur place) et la bande dessinée (du graphisme alternatif à l'influence de grands anciens tels Gotlib ou Moebius). Texte: L'éditeur

Scénariste
Dessinateur
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution 20 Janvier 2016
Statut histoire Histoires courtes 1 tome paru
Couverture de la série Chroquettes
Les notes (1)
Cliquez pour lire les avis

03/06/2016 | Gaston
Modifier


Par Gaston
Note: 4/5
L'avatar du posteur Gaston

3.5 Enfin j'ai lu une BD uniquement fait par J-C Menu! Jusqu'à présent je n'avais lu que le Donjon qu'il avait dessinée et une BD co-réalisé avec Trondheim. Cet album contient les chroniques qu'il a publiées dans Fluide Glacial avec quelques trucs publiés dans d'autres supports (Libération, le spécial pilote sur Mai 68, etc). Il ne faut pas s'attendre à une BD humoristique comme c'est le cas de la plupart des trucs de Fluide Glacial. C'est un truc un peu autobiographie oû Menu parle surtout de ce qu'il aime en musique et en bande dessinée. J'aimais particulièrement lorsqu'il nous parle de la BD, notamment les découvertes qu'il a faites lorsqu'il était jeune. J'aime bien quand un auteur de BD parle des BDS qu'il aime et de ses influences. Surtout que je me retrouve un peu dans Menu (pour moi aussi Gotlib est une référence). Il y a des chroniques moins intéressantes que d'autres (je suis un peu indifferent à la musique quoique j'aime bien certaines anecdotes de Menu sur ce sujet), mais globalement je trouve que c'est une lecture sympathique et en y repensant j'aime bien la grande partie de cet album et je mets 4.

03/06/2016 (modifier)