Etenesh

Note: 3.5/5
(3.5/5 pour 2 avis)

L'odyssée d'une migrante.


Amnesty International Des Ronds dans L’O Documentaires Immigrants Maghreb Mer Rouge et Corne de l'Afrique

Etenesh débarque sur les côtes de Lampedusa presque deux ans après son départ d'Addis Abeba en Éthiopie. Elle garde en elle la mémoire d'un voyage infernal entrepris dans l'espoir d'un avenir meilleur. Elle a parcouru le Soudan, le désert du Sahara, a fini dans les mains de trafiquants d'hommes dans une prison en Libye, a traversé la mer Méditerranée à bord d'un canot de sauvetage pensant à chaque mètre que tout serait en vain. (texte : Des Ronds dans l'O)

Scénariste
Dessinateur
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution 21 Janvier 2016
Statut histoire One shot 1 tome paru
Couverture de la série Etenesh
Les notes (2)
Cliquez pour lire les avis

17/03/2016 | Spooky
Modifier


Par Erik
Note: 3/5
L'avatar du posteur Erik

Cette oeuvre est à l'antipode de la pensée dominante actuellement dans notre pays vis à vis de la question des réfugiés. J'ai été touché par la détresse de cette femme qui abandonne son pays sans avenir pour une vie meilleure. Il faut dire que le voyage dans le Sahara sera plus qu'éprouvant. Que dire également de l'accueil réservé en Libye ! Je n'ai pas aimé le dessin un peu trop anguleux mais j'ai apprécié la manière dont on tourné ce récit. On arrive à comprendre les sentiments que traverse Etenesh à commencer par la peur et le désespoir au milieu de cet ignoble trafic humain. Les gens devraient découvrir cela avant de juger hâtivement et de renvoyer ces pauvres gens à une mort certaine. Bref, c'est un témoignage plutôt difficile mais indispensable à la compréhension de ce problème.

22/05/2016 (modifier)
Par Spooky
Note: 4/5
L'avatar du posteur Spooky

Je préfère le terme de "réfugié" à celui de "migrant", qui induisent deux sens un peu différents. Ceci posé, il existe depuis un ou deux ans de multiples témoignages dans les media sur ces personnes obligées de fuir leur pays à cause de la guerre ou des privations. Ce n'est pas un phénomène nouveau, il s'est simplement accéléré ces derniers temps, et les media en parlent plus. Les Editions des Ronds dans l'O font aussi figure de pionnières dans ce genre de récit, puisqu'avec Droit d'asile et CRA - Centre de Rétention Administrative, entre autres, elles ont déjà abordé la question, et de belle manière. "Etenesh" est l'histoire de la jeune femme qui fuit son Ethiopie natale, en direction d'un Eldorado nommé Italie. Ballottée par les passeurs, la cruauté des geôles libyennes, les conditions dramatiques dans lesquelles elle voyage, elle finira par mettre les pieds sur l'île de Lampedusa au bout d'un an et trois mois. C'est là que Paolo Castaldi recueillera son témoignage, et le retranscrit en un récit à la première personne, qui se concentre sur le voyage sur le continent africain, jusqu'à Tripoli, point de départ des réfugiés vers les côtes italiennes. Le style narratif est elliptique, le récit est émaillé de silences qui en disent long, et l'on ne peut que suivre, désolé, ce voyage au travers des Sept Cercles de l'Enfer. Le dessin de Castaldi est remarquable. Réalisé dans des tons ocres et bruns, il laisse une grande place aux paysages infinis des plaines soudanaises et du désert saharien. Les visages africains sont énormes aussi, et laissent entrevoir des souffrances immenses. En fin d'album nous avons la retranscription d'un entretien de Castaldi avec un autre réfugié éthiopien, suivi d'une postface d'Amnesty international, qui soutient l'ouvrage. Un choc.

17/03/2016 (modifier)