Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire.

CRA - Centre de Rétention Administrative

Note: 4/5
(4/5 pour 1 avis)

Un album documentaire sur les Centre de Rétention administrative.


BD Reportage et journalisme d'investigation Des Ronds dans L’O Documentaires Immigration clandestine Témoignages

En 2012, à Toulouse-Cornebarrieu, Meybeck participe à la campagne « Ouvrez les portes » organisée par Migreurop et Alternative Européenne. Cette campagne vise à obtenir l'accès des journalistes et de la société civile aux centres de rétention pour lesquels nous n'avons pratiquement aucune information, ni sur ce qui s'y passe, ni comment sont traités les migrants, ni sur le respect de leurs droits. Un documentaire avec les témoignages de migrants et d'associations intervenantes.

Scénariste
Dessinateur
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution 21 Août 2014
Statut histoire One shot 1 tome paru
Couverture de la série CRA - Centre de Rétention Administrative
Les notes (1)
Cliquez pour lire les avis

11/10/2014 | PAco
Modifier


Par PAco
Note: 4/5
L'avatar du posteur PAco

On a tous entendu parler des CRA (Centre de Rétention Administrative) si l'on suit un tant soit peu les informations et l'actualité, même sans être directement concernés. Mais tout ça est bien flou pour une grande majorité d'entre nous. Jean-Benoît Meybeck nous ouvre donc un peu les yeux sur l'opacité et les conditions assez inhumaines dans lesquelles la France traite les migrants qu'elle détient en rétention. Cet album nous propose donc une suite de témoignages alternant deux points de vue ; celui de migrants confrontés à ce mur de l'administration française, et celui des associations qui militent en leur faveur. C'est d'ailleurs à la suite d'une manifestation dans le cadre de la campagne « Open access now, ouvrez les portes », qui depuis 2012 se bat pour pouvoir visiter ces prisons pour migrants, que naitra l'idée de cette BD. Inhumanité, violences, absurdité administratives, politique du chiffre, racisme, condamnation par l'Europe et opacité de son fonctionnement : la liste des griefs contre ces centres est longue... mais pourtant, leur fonctionnement se perpétue... Jean-Benoît Meybeck nous rend compte de tout cela de façon brute et percutante, avec un noir & blanc simple et parfois rocailleux. Le graphisme s'adapte à chaque récit, feutre ou crayon, traits fins ou noirs épais, mais restituant toujours ce sentiment d'incompréhension, de mal être ou d'impuissance. Un travail militant fort et efficace, qui ne laisse pas indifférent au sortir de sa lecture.

11/10/2014 (modifier)