Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire - Commander en ligne : pourquoi BDfugue ?

Julio Popper - Le Dernier Roi de Terre de Feu

Note: 3/5
(3/5 pour 2 avis)

Après avoir parcouru le globe, Julio Popper se pose en Terre de Feu, décidé à en faire son royaume. Le destin d’un aventurier hors du commun, sorti de l’ombre par les talentueux Matz et Chemineau.


1872 - 1899 : de la IIIe république à la fin du XIXe siècle Argentine Patagonie/Terre de Feu

Sud de l’Argentine, 1886. Des centaines d’aventuriers sont se rués pour faire fortune en Patagonie, attirés par l’or. Des hommes cupides, sans intelligence, sans imagination, sans scrupules, qui, une fois le filon tari, mettront les voiles. Julio Popper n’est pas de cette trempe. Il cherche juste une terre où s’installer et vivre après des années d’errance. Quelques semaines plus tard, à Buenos Aires, Julio Popper, accompagné de son ami Don Lucio, a rendez-vous avec le Président argentin Roca pour lui exposer son projet d’expédition. Il souhaite mettre à profit ses connaissances scientifiques pour chercher de l’or, mais aussi cartographier la Patagonie. Cette démarche permettra à l’Argentine de dominer réellement ce territoire immense. Le Président Roca approuve et offre à Julio Popper les moyens de ses ambitions : partir en compagnie de l’ingénieur spécialiste des Mines, Don Julio Carlsson, et de quinze hommes armés en prévision d’attaque d’indiens hostiles... En sortant de cette entrevue, Don Lucio retrouve Jose Manuel qui souhaite en savoir plus sur ce Julio Popper. Il est né à Bucarest. Son vrai prénom est Iuliu. Il a grandi parmi les livres de son père, qui était libraire et qui organisait des discussions dans sa librairie. À 17 ans, il part seul étudier à Paris. Il est diplômé à l’École nationale des Ponts et Chaussées, en 1879...

Scénariste
Dessinateur
Coloriste
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution 16 Septembre 2015
Statut histoire One shot 1 tome paru
Couverture de la série Julio Popper - Le Dernier Roi de Terre de Feu

01/02/2016 | Erik
Modifier


Par Ro
Note: 3/5
L'avatar du posteur Ro

Intéressant album nous permettant de découvrir un personnage historique au parcours très original et au destin particulièrement intense. Julio Popper (né Iuliu Popper en Roumanie) est en effet un ingénieur multilingue et explorateur qui aura parcouru dans la seconde moitié du 19e siècle presque la Terre entière, découvrant les peuples, les langues et participant à l'élaboration de routes et de cités en Europe, Afrique, Asie et Amérique, avant de décider de lancer, alors qu'il n'a même pas encore 30 ans, une expédition scientifique et aurifère en Terre de Feu avec l'appui du gouvernement argentin. Là, c'est toute une petite colonie qu'il va mettre en place, lui permettant de déployer ses trésors d'ingéniosité, de charisme et de ténacité. Le personnage tel qu'il apparaît ainsi est impressionnant. Difficile d'imaginer quelqu'un d'aussi polyvalent, ambitieux, innovant et dénué de peur. Ses coups de poker et ses réactions d'orgueil couronnées de réussite laissent assez stupéfaits. Et c'est en même temps un moyen de découvrir une part méconnue de l'histoire de l'Argentine et des explorateurs du 19e siècle. Le tout est en outre mis en image de très belle manière, avec un dessin beau et soigné et assez moderne. Et la colorisation n'est vraiment pas en reste. Donc nous sommes à la limite du franchement bien avec cette BD belle et instructive. Mais ce qui fait que je restreins un peu mon opinion à son sujet, c'est que le personnage n'est pas très attachant. On le suit de loin, comme un personnage impressionnant mais auquel on reste étranger. Il manque une part d'émotion qui permettrait de mieux s'imprégner du récit et qu'il marque la mémoire.

24/06/2016 (modifier)
Par Erik
Note: 3/5
L'avatar du posteur Erik

Nous avons la biographie d’un authentique aventurier qui est mort assez jeune (à 35 ans). Il a réussi à construire un petit royaume à la pointe sud de l’Argentine en exploitant également de l’or. Visiblement, c’était quelqu’un qui a parcouru le monde entier avant de s’installer en Argentine pour mener à bien une expédition en Patagonie. A sa décharge, il a massacré des indiens qui vivaient à l’état sauvage pour s’approprier leur terre. Le portrait qui est dressé de lui est celui d’un homme tout à fait convenable avec une vision de l’aventurier et du découvreur de terres nouvelles. Visiblement, il ne lâchait rien jusqu’à poursuivre ses voleurs contre vents et marées. J’avoue ne pas partager le même enthousiasme autour de cette personnalité. Je ne connaissais pas son histoire et donc cette lecture m’a apporté quelque chose d’intéressant. C’est un explorateur non connu et qui pourtant avait fondé un territoire où il avait fait battre sa propre monnaie et des timbres à son effigie. Oui, un petit dictateur en herbe mais j'ai rien dit !

01/02/2016 (modifier)