GTO - Paradise Lost

Note: 3/5
(3/5 pour 1 avis)

Le nouveau challenge d'Eikichi Onizuka : la classe des stars du showbiz de l'école Kisshô ! Le prof indigne fantasme déjà sur sa vie de rêve dans un paradis peuplé de starlettes à croquer… Sans se douter que ce qui l'attend est un véritable cauchemar : la pire classe à problèmes dont la seule évocation terrifie les enseignants les plus blasés !


Kodansha Seinen

Dans la prison de Wangan, les gardiens entament l'appel des prisonniers. Parmi tous les noms résonne celui d'Eikichi Onizuka. Là-bas, le jeune homme blond a sympathisé avec Genta, un autre taulard à qui il a confié être professeur. Onizuka n'hésite pas à lui venir en aide lorsque des gros bras s'en prennent à lui, ce qui vaut pour tout le monde un séjour en cellule d'isolement. Eikichi raconte alors à son ami avoir enlevé et séquestré une élève, mais qu’il ne regrette pas ce qu'il a fait... Plus tôt, Onizuka est enjoué car c’est la rentrée et l'idée de se marier avec une lycéenne de 17 ans trotte toujours dans sa tête. Alors que le sous-directeur Uchiyamada attribue les classes, aucune n'est donnée à Onizuka qui feint de se suicider suite aux moqueries de son supérieur. En fait, la directrice a un autre projet pour ce dernier : qu'il soit le professeur principal adjoint de la classe G au lycée Kishô. Onizuka devra prendre grand soin de ces élèves qui bénéficient tous d'une scolarité adaptée à leur emploi du temps, vu que ce sont tous des acteurs ou des chanteurs. Bien évidemment, pour surveiller les agissements du professeur, Uchiyamada est muté là-bas lui aussi...

Scénariste
Dessinateur
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution 30 Septembre 2015
Statut histoire Série en cours (en pause) 11 tomes parus
Dernière parution : Moins de 2 ans
Couverture de la série GTO - Paradise Lost
Les notes (1)
Cliquez pour lire les avis

10/11/2015 | Erik
Modifier


Par Erik
Note: 3/5
L'avatar du posteur Erik

J’avais bien aimé GTO. Voici le retour du professeur au grand cœur pour un nouveau défi qui l’attend dans une classe pas comme les autres composé de jeunes stars en herbe entre cinéma et musique. Il y a toujours de l’action et de l’humour qui seront au rendez-vous. On va vite comprendre ce que signifie ce titre de paradis perdu. J’ai trouvé que le dessin était encore plus réussi que dans la série originale. On peut aisément remarquer les progrès réalisé par l’auteur. Pour la petite histoire: l'éditeur a enlevé toute trace de cigarette sur les jaquettes car cela fait politiquement correct vis à vis de nos jeunes. C'est une censure que je n'apprécie pas même en étant un non fumeur. Par ailleurs, notre professeur toujours célibataire et puceau a désormais 24 ans. C’est vrai qu’il a déjà vécu pas mal d’aventure mais le ton de cette série est résolument frais. On ne s’ennuie pas car il est toujours aussi attachant entre excentricité et maladresse. D’ailleurs, notre héros va se retrouver en prison (ce n’est pas un spolier : il suffit de voir la couverture du premier tome). On va retrouver des méthodes toujours aussi surprenantes. Le second tome ne déçoit pas. La nouvelle saison qui constitue en fait la suite directe de GTO est sur les bons rails ! Le dernier tome de GTO date de 2003. Les mauvaises langues disent que l'auteur n'a pas réussi à percer le marché avec ses autres titres par exemple Soul messenger . Ceci explique cela. Il est vrai que les deux premiers tomes de cette série dérivée se sont écoulés à 30.000 exemplaires sur le marché français en 2015.

10/11/2015 (modifier)