Soul messenger

Note: 2/5
(2/5 pour 1 avis)

Kei Misaki vient d’entrer à la rédaction d’un grand journal, et doit assurer des tâches totalement sans intérêt. Or, elle est douée d’un pouvoir hors du commun : elle est capable de voir les esprits des morts et d’entendre ce qu’ils disent...


Journalistes La BD au féminin : le manga

Kei Misaki vient d’entrer à la rédaction d’un grand journal, et doit assurer des tâches totalement sans intérêt. Or, elle est douée d’un pouvoir hors du commun : elle est capable de voir les esprits des morts et d’entendre ce qu’ils disent. Aussi lorsqu’elle doit écrire un article sur le suicide mystérieux d’une jeune femme, Kei se rend sur les lieux du drame et essaie de transmettre à l’inspecteur Nishijima les indices que lui souffle la victime... Parviendra-t-elle à faire éclater la vérité ?

Scénariste
Dessinateur
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution 15 Mai 2013
Statut histoire Série terminée 2 tomes parus
Couverture de la série Soul messenger
Les notes (1)
Cliquez pour lire les avis

04/09/2015 | Erik
Modifier


Par Erik
Note: 2/5
L'avatar du posteur Erik

C'est un manga qui ne se prend pas au sérieux sur des affaires de meurtres non élucidés. Il y a une journaliste un peu voyante (car elle aperçoit les morts qui lui parlent) et un jeune détective qui n'hésite pas à fumer sur les lieux du crime ou à pointer son arme sur ses collègues. On nage en plein délire et invraisemblances avec tous les excès du genre en commençant par une scène digne du pire des clichés. Cela reste distrayant pour peu qu'on ne soit pas regardant sur les bords sur ce duo improbable entre l'inspecteur décalé et la journaliste médium. Pour moi, ce n'est pas assez convaincant d'autant que le déroulement de l'enquête laissera assez dubitatif n'importe quel lecteur. Certes, il n'y aura pas de prise de tête. Un seul neurone suffit.

04/09/2015 (modifier)