Les Chiens du bord du monde

Note: 2.33/5
(2.33/5 pour 3 avis)

Psychanalyse et fantastique


Rêves

Pierre Raison n'est pas le plus heureux des hommes, pourtant, il a tout pour l'être, une femme, un fils, une jolie maison, un métier reconnu socialement (médecin)... Mais l'homme, venant de la ville, a du mal à s'intégrer à la campagne. Certains habitants lui paraisse si sauvages, épris de magie et autres sortilèges. Tout cela ne serait encore rien si ses rêves ne l'inquiétait pas. Dans ceux-ci il y voit une jeune femme, sa femme peut-^tre dans une autre vie dans une autre dimension... Un jour, il fait la rencontre fortuite d'une jeune femme d'une vingtaine d'année maintenue plus ou moins enfermée par ses parents depuis son enfance. Il y reconait les traits de la jeune femme de son rêve... Un ami psychanaliste lui explique qu'il fait une pure projection mentale, mais Pierre Raison (quel nom!) n'y croit pas... il sait intimement que quelque chose d'autre se trame...

Scénariste
Dessinateur
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution Avril 1994
Statut histoire Série abandonnée 1 tome paru
Couverture de la série Les Chiens du bord du monde
Les notes (3)
Cliquez pour lire les avis

04/10/2002 | ArzaK
Modifier


Par Gaston
Note: 3/5
L'avatar du posteur Gaston

2.5 J'ai emprunté ce tome en pensant que c'était un one-shot. Ben oui, il y avait pas de numéro et donc je ne pouvais pas me douter que c'était en fait une série abandonnée ! Cothias est un scénariste que j'ai du mal à aimer et ici j'ai trouvé qu'il s'en sortait plutôt bien. Le meilleur passage, c'est les premières pages qui décrivent ce qui semble être un rêve. Ce rêve est passionnant et le dessin crée une atmosphère lugubre que j'ai bien aimé. La suite est moins bonne, mais j'ai tout de même aimé un peu. Cothias distille bien le mystère et j'ai bien envie de connaitre la suite. Malheureusement elle ne verra jamais le jour donc lire cette série est plutôt inutile et c'est frustrant de ne pas savoir la fin.

15/10/2014 (modifier)
Par Ro
Note: 2/5
L'avatar du posteur Ro

Quand j'ai fini l'unique tome de cette série, je me suis fait la réflexion suivante : "... j'ai rien compris"... Pourtant, je partais avec un a priori plutôt positif, d'autant que sans aucun numéro de tome sur l'album, je m'imaginais qu'il s'agissait d'un one-shot. Le graphisme est agréable avec des couleurs directes comme je les aime. Le trait du dessin en lui-même n'a pas vraiment ma préférence car je n'aime que moyennement le style réaliste mais il n'y a guère de reproches à lui faire. L'histoire commence bizarrement. On découvre après coup que l'introduction était un rêve, ou ne l'était peut-être pas, ou alors c'est rempli de symbolisme... Et c'est là que ça tourne mal. Car toute l'intrigue tourne autour de la réflexion sur ce qui est réel ou ne l'est pas, l'interprétation des rêves, la recherche de compréhension pour savoir s'il y a un message symbolique derrière tout ça, ou s'il y a du surnaturel, ou quoi... il y a une thématique autour des chiens, puis des chats, mais je n'y ai rien compris. Quelques dialogues à base de psychanalyse viennent alourdir un scénario qui manque déjà nettement de fluidité. Et alors que je m'attendais à ce que les choses s'éclairent sur les dernières pages, peut-être avec une révélation fracassante ou au moins avec un indice permettant au lecteur de comprendre ou de se forger sa propre idée, c'est au contraire à une conclusion en demi-teinte, tout aussi absconse, qu'on a droit. Déçu...

10/06/2010 (modifier)
Par ArzaK
Note: 2/5

Dommage que cette série ce soit arrêtée, son cadre avait de l'allure. J'ignore la raison de cette interuption, les deux auteurs ont pourtant travaillé ensemble par la suite (série "Le Saumon"). L'album n'est cependant pas une pure réussite. Un des problème essentiel provient du fait que les premières scénes oniriques sont très prenantes et que l'intérêt du lecteur faiblit petit à petit dans le reste de l'album. Je ne suis pas expert en dramaturgie mais tout ce que je sais c'est que l'inverse est préférable à cette situation. Le dessin de Wachs est très bon lorsqu'il s'agit de scènes nocturnes, en revanche les couleurs des scènes diurnes me dégoûtent un peu. Etant donné la situation de cette série (arrêtée purement et simplement après un tome), je ne peux que vous la déconseiller.

04/10/2002 (modifier)