Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire - Commander en ligne : pourquoi BDfugue ?

World War Wolves

Note: 3.67/5
(3.67/5 pour 3 avis)

Estampillé Soleil "French" Comics, un survival en petit format, noir et blanc, ici point de zombies, ce sont les loups garous qui déferlent sur la terre et ils ont très faim!!


Auteurs espagnols Garous

Aux États Unis, une épidémie, dont on ne connait pas la raison à frappée la population, transformant la moitié d'entre elle en loup garou très voraces qui se sont regroupés en meutes. Humains le jour, ils se transforment à la nuit tombée. Le récit suit différents personnages qui pour les uns trouvent refuge dans des cités encore à l'abri, pour d'autres au cœur des meutes de loups. John Marshall est un écrivain dont les talents ne servent plus à rien arrive avec sa femme enceinte, sa fille et son fils à Las Cruces, ville fortifiée et tenue par des hommes qui résistent aux attaques des loups garous. Jeremy Lester est aveugle, grand joueur de blues, sait repérer un lycanthrope à son odeur. Il vit a Philadelphie ou ses dons sont utilisés par l'armée pour détecter les non humains. Malcolm Spolding vit à Riker Island, cette prison a été transformée en gigantesque garde manger. S'il survit c'est grâce à ses talents puisqu'il sait intuitivement tout réparer, seulement il en à marre et voudrais bien que les choses changent. Chaque rescapé que nous suivons, se trouvent confronté aux attaques des loups garous. La question principale et qui reste ouverte en vue d'un second tome, est celle de savoir de quelle manière ils vont apprendre à survivre. Les loups garous, humains dans la journée savent se montrer rusés.

Scénariste
Dessinateurs
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution 18 Juin 2014
Statut histoire Série en cours 3 tomes parus
Dernière parution : Plus de 3 ans
Couverture de la série World War Wolves

23/03/2015 | sloane
Modifier


Par Yann135
Note: 4/5 Coups de coeur expiré
L'avatar du posteur Yann135

Voilà 3 albums magnifiques. Plutôt adepte des zombies, j’y allais avec un peu d’appréhension sur cette série. J’ai eu tort. Immédiatement j’ai adhéré à l’histoire. Ici les mortels ne se transforment pas en d’affreux zombies avides de chair fraiche mais en des loups affamés. Et pour assouvir leurs envies, ces gastronomes sanguinaires se contenteront de viande humaine. Et je peux vous assurez, ils sont voraces et ce n’est pas facile pour qu’ils soient rassasiés. La population américaine doit gérer une épidémie dévastatrice. Le virus est contagieux. Les hommes se transforment peu à peu en une meute de loups cruels et insensibles à son prochain. Ce sont leurs estomacs qui les guident désormais. Malheur à celui qui sera mordu. La transformation est presque immédiate. Petite particularité, ces loups-garous ont un avantage énormissime. Ils peuvent prendre l’apparence humaine et se fondre dans l’anonymat pour mieux égorger leurs prochaines victimes. Seule la décapitation permet de venir à bout de ces monstres. Pour se défendre, les miraculés survivants ont du boulot s’ils veulent échapper à ces nouveaux prédateurs ! Franchement cela le fait. Je ne me suis pas ennuyé une seule seconde. J’ai lu les 3 albums d’une seule traite. Dommage que tout soit en noir et blanc. Cela aurait eu de la gueule avec des planches rouge sang. On pense à Walking Dead bien évidemment avec cette histoire post apocalyptique. Des survivants qui s’adaptent pour survivre dans un monde cruel et impitoyable. J’adore World War Wolves. C’est à croquer sans modération. Si vous avez faim je suis sûr que vous dévorez cette série et que vous vous en mettrez plein les babines. Bon appétit.

08/07/2021 (modifier)
Par Gaston
Note: 3/5
L'avatar du posteur Gaston

Le premier tome introduit bien les personnages et cet univers où les hommes sont en guerre contre les loup-garous. J'ai trouvé que le scénario était efficace et j'ai bien envie de lire la suite. Toutefois, si j'ai envie de mettre 4 étoiles, je pense que je vais attendre le deuxième tome car si plusieurs scènes m'ont captivé (particulièrement les scènes avec le type qui sait tout réparer et qui est forcé de travailler pour les hommes-loups) alors que d'autres scènes m'ont laissé indifférent (j'aime pas trop la famille avec les deux ados). Il faudrait que j'en lise plus pour savoir définitivement si je trouve l'histoire sympa ou formidable. Le dessin est très bon et ne possède aucun problème.

28/03/2015 (modifier)
Par sloane
Note: 4/5
L'avatar du posteur sloane

Encore un comics me direz vous et encore sur le thème d'une épidémie qui transforme les hommes non pas en zombies mais ici en loups garous. Un survival, mais ici il est français puisque Jean Luc Istin, auteur prolifique en est le scénariste. Un mal plus que contagieux dont l'origine est inconnue, a transformé une grande partie de la population américaine en lycanthropes assoiffés de sang. Ceux ci se sont organisés en une nation qui n'a qu'un but se nourrir de l'homme. Les survivants résistent tant bien que mal en se réfugiant dans des villes fortifiées ou des petites communautés. Dans ce premier tome nous suivons les déboires de la famille Marshall: le père était écrivain, (métier qui en ces temps perturbés ne sert à rien), sa femme enceinte et leurs deux enfants, un garçon et une fille adolescents plus perturbés par l'inutilité de leurs I pod et de leur console. Après une périple à travers les États Unis la petite famille trouve refuge dans la ville fortifiée de Las Cruces ou il semblerait que les choses ne soient pas aussi roses que prévu. A Philadelphie, Jeremy Lester est un aveugle passionné de blues qui possède le don de repérer un lycanthrope à son odeur, qu'il soit sous sa forme humaine ou pas. L'armée va faire appel à ses services se qui ne va pas lui éviter d'être en fâcheuse posture. Malcolm Spolding vit lui à Riker Island, cette prison est devenue le garde manger des loups garous. S'il est encore envie c'est grâce à ses dons de réparateur, intuitivement il comprends comment fonctionne les choses, il est ainsi précieux pour les loups qui ne peuvent se passer de ses services. Cependant il en a marre et voudrait bien que les choses changent. Et bien mazette! Si l'on m'avait dit… (lire plus)

23/03/2015 (modifier)