Literary Life

Note: 3/5
(3/5 pour 2 avis)

Posy Simmonds passe au crible, de sa plume pétillante et souvent acide, la vie littéraire avec ses auteurs, ses lecteurs, ses éditeurs et ses libraires. Publiés à l'origine chaque samedi dans le supplément The Guardian Review, une sélection de ces billets ont été regroupés dans le présent album.


La BD au féminin Romanciers et Monde littéraire

Posy Simmonds passe au crible, de sa plume pétillante et souvent acide, la vie littéraire avec ses auteurs, ses lecteurs, ses éditeurs et ses libraires. Publiés à l'origine chaque samedi dans le supplément The Guardian Review, une sélection de ces billets ont été regroupés dans le présent album.

Scénariste
Dessinateur
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution 13 Mai 2014
Statut histoire Strips - gags 1 tome paru
Couverture de la série Literary Life
Les notes (2)
Cliquez pour lire les avis

27/01/2015 | Mac Arthur
Modifier


Par Gaston
Note: 3/5
L'avatar du posteur Gaston

Un album humoristique sur le monde de la littérature. J'aime bien le dessin. C'est typiquement le genre de style que je trouve excellent en noir et blanc car en couleur cela aurait été horrible. Pour ce qui est du scénario, comme souvent avec les séries à gags je trouve que les gags sont inégaux. Certains sont bons et d'autres non et le problème est que les meilleurs gags m'ont fait sourire. Je trouvais les gags bons, mais cela ne me faisait pas rire. C'est une bonne idée d'avoir des personnages récurrent (j'aime surtout les libraires indépendants et le docteur). C'est sympa, mais je ne trouve pas que c'est une lecture indispensable et certains gags sont un peu ennuyeux.

26/03/2015 (modifier)
L'avatar du posteur Mac Arthur

Avis partagé sur ce recueil de billets (je préfère ce terme à celui de gags) publiés à l’origine dans une revue littéraire anglaise. Certains m’ont franchement fait rire, d’autres m’ont totalement laissé froid, d’autre encore m’ont tout simplement laissé dubitatif. Et si le début m’a fait craindre le pire, j’avoue avoir bien apprécié plusieurs billets placés en fin de ce recueil, terminant ma lecture sur un bon sentiment. Je n’irai pas jusqu’à recommander l’achat mais je ne vous inciterai pas non plus à fuir l’objet. L’idée de départ est proche de celle d’ « Animal lecteur » sauf que l’auteure ne se limite pas à la seule librairie mais diversifie ses personnages avec, outre une librairie et son personnel donc, des écrivains, des éditeurs ou des critiques. Plus original, encore, nous croiserons un détective privé ou un médecin et son infirmière attitrée, tous spécialisés dans les cas littéraires. Ceci permet une approche diversifiée du monde littéraire mais cela reste un billet d’humeur (d’humour dans la majeure partie des cas). A faible dose, cela doit passer tout seul. Regroupés dans ce recueil, c’est plus indigeste. La différence d’inspiration en fonction des semaines se fait fortement ressentir et Posy Simmonds a dû clairement avoir des semaines « sans » (ce qui est bien compréhensible). Côté dessin, c’est efficace et assez expressif. On reconnait la patte de l’auteure de « Tamara Drewe » même si les planches ne sont pas peaufinées.

27/01/2015 (modifier)