La Bounty - la Mutinerie des maudits

Note: 3/5
(3/5 pour 1 avis)

La plus célèbre des mutineries mise en images par la perfection graphique de Jean-Yves Delitte, peintre officiel de la Marine.


1643 - 1788 : Au temps de Versailles et des Lumières 1789 - 1799 : La Révolution Française L'Océan pacifique Vieux gréements

1788 : l'histoire de la Bounty, vaisseau de la Marine Royale Britannique en route pour une mission vers Tahiti.. La Bounty est commandé par un officier intraitable, le capitaine William Bligh, qui punit très durement les hommes pour des fautes mineures. Il se heurte bientôt au second, Fletcher Christian Révolté par la rigidité et la discipline trop stricte que fait régner à bord Bligh, Christian prend la tête d'une mutinerie, mais épargne le capitaine qu'il largue dans une chaloupe avec ses partisans. Les Mutins sont en quête d'un havre de paix qu'ils croient trouver sur l'île Pitcairn.

Scénariste
Dessinateur
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution Octobre 2014
Statut histoire One shot 1 tome paru
Couverture de la série La Bounty - la Mutinerie des maudits
Les notes (1)
Cliquez pour lire les avis

14/01/2015 | Agecanonix
Modifier


L'avatar du posteur Agecanonix

Cette histoire a été rendue célèbre surtout par le cinéma, Hollywood lui ayant consacré au moins 3 versions très différentes : une de 1935 en noir & blanc avec le jeune Clark Gable face au physique disgracieux de Charles Laughton, réputée auprès des cinéphiles ; celle de 1962, très grosse superproduction pour laquelle la MGM fit reconstruire intégralement la Bounty en Angleterre, et où s'affrontaient Marlon Brando avec ses tics d'Actor's Studio et Trevor Howard, acteur britannique au jeu sobre et subtil ; enfin celle de 1984 avec Mel Gibson en trop beau gosse face à la morgue vicieuse incarnée par l'excellent Anthony Hopkins. Delitte prend le pari de conter cette mémorable histoire par l'entremise de son héros Black Crow, comme il le fait avec les autres albums de cette collection L'Hermione et La Boussole & l'Astrolabe (l'Expédition de La Pérouse). Malgré le fait que le dénouement soit connu, on se passionne pour le récit car Delitte réussit une ambiance bien recréée et s'attache surtout à montrer la gestation de toute cette rancoeur nourrie par les punitions disproportionnées de Bligh, la tension monte, et la mutinerie en elle-même n'est décrite qu'en quelques images. Surtout, Delitte met en images cette odyssée implacable de fort belle façon grâce à son grand talent graphique, son souci du détail, et de magnifiques double pages qu'on ne peut que se régaler à scruter pour le plaisir de l'oeil. L'histoire est romancée et abrégée mais avec un fond historique très crédible. Le début est très différent de ce qui est montré dans les films, et le récit se termine sur Pitcairn et le navire en feu, conforme à la réalité. Du très beau travail donc, qui plaira à tous les amoureux de la mer et à tous les amateurs de marine à voiles historique.

14/01/2015 (modifier)