La Tectonique des plaques

Note: 3/5
(3/5 pour 1 avis)

Cuites, dérapages et autres séismes dans sa vie de jeune mère célibataire. À 35 ans, Margaux Motin raconte les récents bouleversements qui ont secoué son existence.


BD-Blogs Femmes d'aujourd'hui La BD au féminin

Cuites, dérapages et autres séismes dans sa vie de jeune mère célibataire. À 35 ans, Margaux Motin raconte les récents bouleversements qui ont secoué son existence. En magnitude 10 sur l'échelle de Richter, sa nouvelle histoire d'amour avec son meilleur pote, pour qui elle change radicalement de vie. Et comme toute nana post-trentenaire qui prend des décisions très vite, le retour de flammes sera brutal. Troisième album issu du blog de Margaux Motin après "J'aurais adoré être ethnologue" et "La Théorie de la contorsion".

Scénariste
Dessinateur
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution 08 Mai 2013
Statut histoire Histoires courtes 1 tome paru
Couverture de la série La Tectonique des plaques
Les notes (1)
Cliquez pour lire les avis

12/03/2014 | Ro
Modifier


Par Ro
Note: 3/5
L'avatar du posteur Ro

La Tectonique des Plaques est le troisième album issu du blog de Margaux Motin après J'aurais adoré être ethnologue et La Théorie de la contorsion. Celui-ci aborde les bouleversements dans la vie de l'auteure entre 2012 et début 2013, après un divorce et une vie retrouvée de mère célibataire puis la rencontre avec un autre homme. Comme précédemment, le ton est à l'humour et à pas mal d'auto-dérision. Margaux Motin se présente comme une trentenaire un peu immature, que le retour à la vie de célibataire va ramener à ses habitudes adolescentes, notamment vestimentaires, et à de nombreuses soirées entre copines au résultat parfois calamiteux pour quelqu'un qui s'attend à voir en elle une mère responsable. Le ton est sympathique et on s'attache facilement au personnage que l'auteure s'invente. En outre, je trouve toujours le dessin de Margaux Motin excellent avec des visages très expressifs et des courbes féminines très mignonnes. Il y a une vraie maîtrise dans le trait et un soin dans l'esthétique. Par contre, je dois dire que j'ai moins ri qu'à la lecture des albums précédemment issus de son blog. On y retrouve le même humour mais l'effet de surprise est passé et les gags ne sont pas très percutants. On est un peu dans le prévisible, les déjà-vu, comme si l'auteure cherchait quoi raconter de neuf sans trouver comment sortir des sentiers qu'elle a elle-même battus. Et quant à l'histoire sentimentale de ce nouvel amour retrouvé, on n'en voit que la surface et les émotions passent moyennement. Bref, ce fut une lecture plaisante et très agréable visuellement, mais je n'ai pas suffisamment été marqué par son contenu et je n'ai pas tellement ri.

12/03/2014 (modifier)