Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire - Commander en ligne : pourquoi BDfugue ?

Batman Anthologie

Note: 4/5
(4/5 pour 4 avis)

La légende du plus célèbre des héros de comics en vingt récits réalisés par ses plus grands auteurs. Bill FINGER, Bob KANE, Frank MILLER, Dennis O'NEIL, Paul DINI, Neal ADAMS, et bien d'autres se retrouvent au sommaire de cette anthologie inédite. En conclusion de cet ouvrage, la première partie inédite de « Batman Année Zéro » par Scott SNYDER et Greg CAPULLO !


Batman DC Comics Super-héros Univers des super-héros DC Comics

La légende du plus célèbre des héros de comics en vingt récits réalisés par ses plus grands auteurs. Bill FINGER, Bob KANE, Frank MILLER, Dennis O'NEIL, Paul DINI, Neal ADAMS, et bien d'autres se retrouvent au sommaire de cette anthologie inédite . En conclusion de cet ouvrage, la première partie inédite de « Batman Année Zéro » par Scott SNYDER et Greg CAPULLO ! (mais c'est loin d'être la meilleure histoire de ce recueil !)

Scénariste
Dessinateur
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution 06 Décembre 2013
Statut histoire Histoires courtes 1 tome paru
Couverture de la série Batman Anthologie

28/12/2013 | Jetjet
Modifier


Par Gaston
Note: 4/5
L'avatar du posteur Gaston

Une excellente anthologie sur Batman. Certes, cet album ne contient pas nécessairement les meilleures histoires et j'aurais sûrement sélectionné d'autres récits (par exemple pour les années 40 j'aurais pris une histoire avec Double-Face vu que ses quelques apparitions font partie du haut du panier de la production de l'époque selon moi), mais c'est un très bon album si on veut voir les évolutions qu'à traversé le personnage au cours des décennies. Les plus vieilles histoires ont un coté désuet sympathique et je n'accroche pas trop au dessin dans les plus récentes, mais globalement j'ai bien aimé l'album même si je connaissais déjà certaines histoires. J'ai une affection particulière pour le Batman des années 70 à 90 qui est selon moi la meilleure période du personnage. Dommage que le récit dessiné par Neal Adams a droit à une colorisation moderne qui n'a pas le charme de la couleur originale des années 70. Donc si vous voulez découvrir les différentes versions de Batman, c'est vraiment un album à lire.

01/07/2017 (modifier)
L'avatar du posteur Agecanonix

Ces 20 récits sur le Caped Crusader, de sa première apparition en 1939 sous le crayon de Bob Kane à sa plus récente reprise en 2013 par Greg Capullo, reste forcément un must pour les fans, mais l'ouvrage a aussi le mérite de s'adresser à ceux qui ne connaissent pas l'univers de Gotham, visant ainsi 2 publics... ils sont malins chez Urban. Cette anthologie rend parfaitement hommage à l'un des plus grands super-héros de la grande époque, maintes fois relooké ou retravaillé par de multiples auteurs au cours de plus de 7 décennies d'aventure et de mystère, bref Batman c'est une des légendes de la comic book culture. Les récits sélectionnés sont sans doute de qualité inégale, comme dans toute anthologie, mais ce qui est intéressant et même amusant, c'est que ça permet de voir l'évolution graphique du personnage : le dessin de Bob Kane n'est évidemment pas séduisant, il semble enfantin, naïf et maladroit ; avec celui de Dick Sprang, il y a un mieux, mais la silhouette reste carrée ; il y a une nette amélioration avec l'arrivée de Carmine Infantino, au trait plus fin. Mais là où je me régale, c'est bien sûr avec le dessin de Neal Adams ; je ne vais pas revenir sur son apport graphique que j'ai décrit en détail sur d'autres avis, mais il est clair quand on voit un tel dessin, qu'il a grandement relooké Batounet, en le rendant plus sombre et plus costaud. J'aime bien aussi les dessins de Alan Davis, Tom Mandrake, Graham Nolan et Ardyan Syaf... dans des épisodes qui m'ont permis de découvrir en plus les récits plus récents de Batman. En revanche, comme j'ai dû le dire déjà, je n'aime pas la refonte de Miller, même si je conçois qu'il a apporté un plus, et surtout je n'aime pas quand il dessine. Idéologiquement aussi, l'ouvrage permet de voir cette évolution avec les scénaristes qui se sont succédé, et il en ressort indéniablement que c'est Dennis O'Neil qui a redéfini le personnage après la période Bill Finger. Il est d'ailleurs intéressant de voir que dès le premier épisode, apparaissait le commissaire Gordon, puis on voit l'apparition successive de Robin, de Batgirl, le partenariat avec Superman... mais hélas pas de récit avec la Ligue de Justice, c'est dommage. La partie éditoriale est remarquable, concise mais précise, en donnant les renseignements essentiels. Au final, c'est un bel ouvrage que tout fan batmanien se doit de posséder ; je ne hausse pas ma note car je regrette que la sélection ne soit pas plus qualitative et qu'on n'y voit pas certains personnages de l'univers du Dark Knight, sinon ça méritait le 5 étoiles.

18/01/2017 (modifier)
Par Ro
Note: 4/5
L'avatar du posteur Ro

Une vision de l'évolution de Batman depuis sa toute première aventure jusqu'à 2013, c'est clairement un ouvrage qui m'intéresse. D'autant plus qu'on en a pour son argent : près de 370 pages et 20 histoires courtes plus un peu d'éditorial dans un bel album cartonné pour 25€ seulement, ça vaut le coup. Alors certes on n'y retrouve pas les meilleurs récits de Batman puisque, à mes yeux en tout cas, ces derniers sont des histoires longues telles que Dark Knight et autres Long Halloween. Mais on a droit à un aperçu de l'ambiance de chaque époque de 1939 à nos jours et à quelques moments clés également même si pas tous puisque certains, justement, ne sont présentés qu'en récits longs. Cet album intéressera en priorité les amateurs de Batman et ceux qui veulent en savoir plus sur lui. Les histoires y sont intéressantes mais pas toutes passionnantes. Les premiers récits, jusqu'à la fin des années 60, notamment, sont quand même fortement désuets et le charme de leur naïveté ne suffit pas toujours à contrebalancer un léger ennui pour un lecteur moderne. Ce n'est qu'à partir de 1970 et de l'intervention d'un Neal Adams incroyablement moderne pour son époque que le ton devient nettement plus adulte et prenant. Aucune histoire n'est particulièrement marquante mais elles sont d'un niveau agréable et présentent certains moments intéressants de la carrière de Batman : sa première apparition donc, la rencontre avec Robin, avec Vicki Vale puis avec la future Batgirl, une très rapide vision de sa relation avec Superman, des histoires représentatives de l'impact de certains auteurs, dessinateurs et scénaristes, mais aussi représentatives de certaines époques, ambiances et orientations éditoriales de DC Comics. C'est instructif et plaisant. Il manque par contre des éléments clés pour avoir un aperçu complet du monde de Batman : pas de première rencontre avec le Joker, pas de départ de Dick Grayson, pas de mort de Jason Todd, pas de rencontre avec Tim Drake, aucun épisode avec la JLA, aucune explication sur la Crise en Terres Multiples, et juste un bref résumé écrit des évènements essentiels des récits longs tels que les récits longs de Miller ou de Sale et Loeb, Killing Joke, Knightfall, No Man's Land ou encore les différentes Crisis. Evidemment, il était impossible de tout mettre en un seul album, mais j'aurais beaucoup apprécié une simple planche extraite de chacune de ces histoires, juste pour illustrer ces moments qui ont bouleversé la vie de Batman. En gros, j'aurais aimé un éditorial un peu plus étoffé en texte et en images. L'éditorial inclus dans l'ouvrage est intéressant et bien écrit mais il survole parfois trop vite à mon goût certains sujets et en cite d'autres que seuls les connaisseurs savent reconnaître, sans vraiment les expliquer aux néophytes. L'ouvrage se scinde en 5 parties. Le Golden Age, le Silver Age, l'époque ayant suivi l'arrivée de Neal Adams où Batman devient plus mature et plus sombre, l'époque ayant suivi l'arrivée de Miller et sa révolution Dark Knight et enfin l'époque Renaissance toute récente. Les deux premières sont instructives mais ont un peu mal vieilli. Les deux suivantes incluent ce qui m'a fait aimé le personnage de Batman. L'éditorial décrivant notamment les derniers arcs parus juste avant la Renaissance m'a donné envie de les découvrir. Les scénaristes ont l'air d'avoir eu des idées pas mauvaises dont je n'avais pas entendu parler. Quant aux dernières histoires de cette anthologie, elles m'ont permis de découvrir les aventures les plus récentes de Batman, notamment sa relation avec son fils Damian Wayne. A noter que le tout dernier récit est la première partie d'une trilogie qui sera à suivre en 2014. En résumé, même si les récits qu'il contient ne sont pas des indispensables et même si j'aurais aimé un petit peu plus d'éditorial, Batman Anthologie est un chouette recueil pour découvrir ou approfondir sa connaissance de la carrière de Batman, un album qui vaut largement son prix compte tenu de la densité de son contenu.

06/02/2014 (modifier)
Par Jetjet
Note: 4/5
L'avatar du posteur Jetjet

Attention, voici un gros appel du pied d’Urban aux fans de Batman qui ne pourront définitivement pas passer à côté de cette gargantuesque compilation d’aventures de Batman depuis ses débuts en 1939 jusqu’à nos jours… En effet, pour un prix plus qu’abordable sont réunies ici quelques-unes des histoires ayant marqué les lecteurs ou représentatives de l’évolution du contrepoint sombre de Superman à l’icône incontournable d’aujourd’hui. Il est donc difficile de parler d’un style tant les histoires et leur mode de narration diffèrent sur près de 75 ans d’existence et le moins que l’on puisse dire c’est qu’il y en a pour tous les goûts de sa toute première aventure au récent relaunch par DC Comics… Les premiers récits offrent un charme désuet par la naïveté des propos qu’ils dégagent, Batman étant un formidable terrain d’expérimentation en tous genres traversant les modes et les décennies en restant à chaque fois inventif. Le travail éditorial est exemplaire avec une perspective du récit à venir en adéquation avec son contexte et moult références qui raviront néophytes comme les incollables du Caped Crusader. On perçoit ainsi facilement le besoin de lui adjoindre un complice en la qualité de Robin ou de Batgirl, le changement de look du fameux majordome Alfred ou le tandem créé à l’occasion des affaires à élucider avec Superman par exemple. Viennent après quelques périodes plus intenses avec une once de fantastique (somptueux dessins de Neal Adams), la première histoire dessinée par Frank Miller sur son Dark Knight, les doutes d’un Bruce Wayne sur sa propre identité ou la façon de gérer sa paternité non désirée…. Avec quelques petits joyaux comme « Permission de Minuit »ou « Prendre l’air » à la colorisation percutante, il subsiste en contrepartie forcément quelques rares récits anecdotiques et de qualité moindre (notamment sur la « renaissance » que je trouve bien moins intéressante personnellement) et certains reprocheront que peu de supervilains célèbres soient présents mais c’est sans compter les futures anthologies à publier (dont une du Joker qui s’annonce effectivement dantesque) et l’utilité de placer Batman au centre de chaque récit. Voici un bien joli cadeau de Noël que nous fait Urban décidément très (trop ?) prolifique sur ses publications de la chauve-souris mais dont il serait difficile de se passer. Un must dans une batbibliothèque !

28/12/2013 (modifier)