Le Savant qui fabriquait des voitures transparentes

Note: 3/5
(3/5 pour 1 avis)

Histoire loufoque, absure d'un savant qui donc...


Format à l’italienne

Le savant est tué au début de l'histoire. Ce qui ne l'empêche pas d'inventer. Mais en fait on s'en fiche, c'est n'importe quoi.

Scénariste
Dessinateur
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution Avril 2001
Statut histoire One shot 1 tome paru
Couverture de la série Le Savant qui fabriquait des voitures transparentes
Les notes (1)
Cliquez pour lire les avis

22/10/2013 | Noirdésir
Modifier


L'avatar du posteur Noirdésir

On a là les débuts de la collaboration entre Grégory Jarry et Otto T., piliers des éditions FLBLB, chez qui ils ont commis depuis plusieurs séries poilantes et de nombreux flip books. "Le savant qui fabriquait des voitures transparentes" est une histoire très courte. On y trouve déjà en partie le visuel qui sera réutilisé dans les séries ultérieures : dessins de personnages filiformes ; décors minimalistes, voire inexistants ; quasi absence de dialogue, un court texte en bas des images servant de trame… Mais l’histoire (impossible à résumer, voire à raconter) se distingue des autres œuvres du duo, car elle est totalement absurde, nonsensique, et n’a pas la touche d’humour noir que pourront avoir – entre autres, la Petite histoire du grand Texas ou la très accomplie Petite histoire des colonies françaises. On est plus proche ici d’un court délire à la Monty Python. A découvrir, donc, même si l'achat n'est pas forcément indispensable (réédité chez FLBLB avec Lucius Crassius). Lisez par contre leurs oeuvres plus récentes et plus accomplies !

22/10/2013 (modifier)