Petite histoire des colonies françaises

Note: 3/5
(3/5 pour 6 avis)

2007 : Prix Tournesol pour le tome 1. Petite histoire des colonies françaises passe en revue cinq siècles de colonisation en rentrant bien dans les détails, pour qu'on ne loupe pas un seul aspect positif.


A travers les âges Caraïbes Format à l’italienne Le Colonialisme Nouveau Monde Prix Tournesol

Petite histoire des colonies françaises passe en revue cinq siècles de colonisation en rentrant bien dans les détails, pour qu'on ne loupe pas un seul aspect positif. Dans le premier des trois tomes, le lecteur sera surpris de découvrir les bienfaits que nos ancêtres ont apportés en Amérique et dans les Antilles : nous suivrons haletants l'épopée de Jean Ribaud qui s'est fait massacrer en Floride par les Espagnols ; nous serons mis hors de nous-même par la débâcle des Acadiens, déportés en masse par les Anglais ; nous serons émus par les beaux chants des noirs, qui exprimaient leur dignité face à des conditions de vie inhumaines ; nous mordrons dans un bâton pour nous retenir de crier lors de la révolte des esclaves d'Haïti, vainqueur des troupes napoléoniennes et fondateurs de la première république noire. Petite histoire des colonies françaises est un livre sain, qui remet les choses à leur place. En plus il est distrayant et conviendra bien aux enfants, généralement incultes sur ces questions.

Scénariste
Dessinateur
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution Mai 2006
Statut histoire Série en cours 5 tomes parus
Dernière parution : Plus de 3 ans
Couverture de la série Petite histoire des colonies françaises
Les notes (6)
Cliquez pour lire les avis

26/05/2006 | Ro
Modifier


L'avatar du posteur Noirdésir

Même si j’ai déjà avisé la quasi-totalité de leurs autres productions, c’est par le premier tome de cette série que j’avais découvert le travail de ce duo très complémentaire, qui codirige les éditions Flblb, chez qui ils ont produit quelques belles pépites. D’emblée, j’ai été captivé par leur travail, et je relis encore avec un très grand plaisir cette série, même si la surprise ne joue plus. Ma seule surprise en l'avisant est de voir le peu d'avis postés sur cette série, plus de dix ans après ses débuts ! Le principe – repris dans la plupart de leurs autres séries – est de mettre en perspective, en appui, le texte très corrosif et ironique de Grégory Jarry, avec le dessin minimaliste d’Otto T. Et cela fonctionne ! Sous couvert de nous conter, de manière badine, avec force second degré et tirades ironiques la colonisation, Grégory Jarry (qui s’est visiblement documenté) réalise un implacable réquisitoire contre cette même colonisation (ses justifications, ses méthodes, ses suites actuelles…), bien sûr, mais aussi contre son image, la propagande qui l’a idéalisée ou aseptisée : il joue des images d’Epinal, avec un ton faussement bonhomme, un narrateur (aux traits successifs de de Gaulle, de Mitterrand [et épisodiquement de leurs successeurs], tous les deux franchement décontractés et très cyniques) semblant nous faire des clins d’œil au milieu de sa présentation. Un texte engagé donc, mais absolument pas rébarbatif. D’abord parce que l’ironie domine, Jarry glissant pas mal d’anecdotes absurdes, du n’importe quoi assumé, au milieu de faits réels. Mais ensuite et surtout grâce aux dessins d’Otto T. Des personnages minimalistes donc, très souvent agités, nerveux, qui jouent des scénettes rigolotes, qui prennent tout leur sens en les confrontant au texte de Jarry (l’inverse est aussi vrai). Un travail en symbiose donc, très réussi, qui offre un bon moment de détente sérieuse, ou de déconne instructive, comme on veut. C’est en tout cas une série que je vous recommande très chaudement (allez voir ensuite les autres séries du duo !). Un travail déjà récompensé, qui a donné lieu à des expositions (à Angoulême je crois) et qui mérite vraiment le détour ! Une intégrale a plus récemment paru, mais je ne sais pas si ce format à l’italienne est adapté à un unique album d’une telle épaisseur.

18/02/2017 (modifier)
Par Gaston
Note: 3/5
L'avatar du posteur Gaston

Première série de ce duo que je lis. Ce n'est pas mal quoique j'aie surtout trouvé intéressant le livre sur la françafrique. On présent l'histoire des colonies françaises avec humour. C'est donc à la fois instructif et rigolo. L'humour marche bien et il y a plein de choses que je ne connaissais pas. La partie sur le Canada est intéressante pour moi car c'est l'histoire de mon pays représentée par des étrangers et s'ils résument bien l'histoire de la Nouvelle-France, il y a des personnages importants comme Jean Talon qui ne sont pas mentionnés. Le dessin minimaliste est sympa. Toutefois, malgré des qualités j'ai eu un peu de difficulté à trouver, le tout passionnant à lire. Il y a des passages moins intéressants que d'autres et mon intérêt était relativement bas sauf lorsqu'on parlait du Canada ou de la Françafrique.

30/09/2016 (modifier)
Par PAco
Note: 1/5
L'avatar du posteur PAco

Bon j'ai tenu 30 pages... Pour moi qui ne suis pas déjà un grand fan de la BD historique, là je n'ai qu'un envie : reposer ce bouquin qui n'est à mes yeux même pas une BD ! Je suis le premier à expliquer aux mômes qui fréquentent ma bibliothèque qu'une BD se caractérise (entre autre) par ses bulles, là, pas l'ombre d'une, mais juste une illustration minimaliste d'un texte retraçant l'histoire de nos colonies avec un brin d'humour en prime. D'une le dessin ultra minimaliste de Otto T., c'est vraiment pas mon truc ; secundo, le texte en lui-même m'a rapidement ennuyé. J'ai beau avoir tenté de persévérer, j'ai pas réussi à terminer le second chapitre... Désolé, mais là, je ne peux pas.

09/02/2011 (modifier)
Par Spooky
Note: 3/5
L'avatar du posteur Spooky

Une lecture non dénuée d'intérêt... Le duo d'auteurs s'est amusé à représenter de façon un peu humoristique l'histoire coloniale française. L'humour est, bien sûr, présents dans les séquences graphiques, avec ces personnages-bâtons qui passent leur temps à se battre ou à montrer leurs derrières. Mais aussi dans les récitatifs, pour éviter l'ennui du lecteur, et c'est une vraie réussite, puisque parfois on peut saisir le ridicule de certaines situations, pouvant amener à des guerres, parfois très longues... J'ai trouvé ça à la fois instructif, audacieux et drôle, qualités rares pour une telle série. Alors pourquoi une note somme toute relativement moyenne ? Parce que malgré tout, ça ne m'a pas tout à fait enthousiasmé, et que j'attends de lire l'ensemble de la série pour donner une note définitive. Espérons que la conclusion arrivera vite.

12/03/2010 (modifier)
Par iannick
Note: 3/5
L'avatar du posteur iannick

J’ai découvert ce duo d’auteurs, Grégory Jarry et Otto T., en lisant Petite histoire du grand Texas puis prolongé cette lecture avec leur nouvelle série La Conquête de Mars. Ce sont ces séries qui m’ont donné l’envie de feuilleter « Petite histoire des colonies françaises » en souvenirs de ces bons moments de lecture. Ce n’est pas la peine que je fasse un résumé de cette série : tout est dans le titre. Sachez cependant que le premier tome a pour sujet la colonisation des Amériques et le second tome nous dévoile celle de l’Afrique. Chaque album est décomposé en chapitres qui nous montrent la colonisation d’une façon chronologique (et par pays). Il faut avouer que je suis ressorti un peu déçu de cette lecture. Il faut dire qu’après avoir lu les deux autres séries de ces mêmes auteurs, les effets de surprise et d’originalité que j’avais appréciés n’y sont plus… En effet, le lecteur y retrouvera la même façon de narrer (en voix off) cette histoire et la même manière de dessiner (de façon schématique) que dans Petite histoire du grand Texas et dans La Conquête de Mars. De plus, je reconnais que souvent je n’ai pas très bien compris toutes les séquences graphiques qu’Otto T. a mis en scène... Par contre, j’y ai aimé l’humour et le fait que le lecteur pourra connaître un pan souvent méconnu de l’histoire de France sans se taper des tonnes de manuels scolaires tout en rigolant (jaune...). Comme dans les autres séries des mêmes auteurs, l’humour employé est ironique et décalé : les français y sont représentés comme des hommes fiers de leur langue, de leur vin et de leur camembert ; les anglais sont montrés comme des êtres sanguinaires et lâches... toute une histoire quoi ! Les dessins sont minimalistes, la mise en couleurs est en bichromie... je ne suis pas fan de ce genre de graphisme mais ça suffit amplement pour ce genre de dessin quoique –je me répète- je n’ai pas pigé certaines scènes (d’ailleurs, j’ai eu trop tendance à lire qu’à essayer de comprendre ces dessins...). Je pense que vous apprécierez cette bd si vous ne connaissez pas les autres séries de Grégory Jarry et d’Otto T. Quant aux autres, il est fort probablement que vous vous ennuierez un peu en la lisant car les auteurs n’ont guère changé leur façon de narrer et leur style graphique depuis leur premier album (Petite histoire du grand Texas il me semble). Reste que j’y ai apprécié le fait d'avoir découvert un pan de l’histoire de mon pays d’une manière divertissante. Une curiosité...

20/08/2008 (MAJ le 20/08/2008) (modifier)
Par Ro
Note: 3/5
L'avatar du posteur Ro

J'avais bien accroché à Petite histoire du grand Texas, façon originale de raconter l'histoire d'un pays sur la base de textes anecdotiques et teintés d'humour noir accompagnés de petites planches de dessins minimalistes et décalées. Les auteurs poursuivent sur leur lancée avec cette nouvelle série Petite Histoire des colonies françaises. La présentation est toujours la même : format à l'italienne, album souple, près de 130 pages, et ainsi une suite de petits textes et de planches BDs accompagnatrices. Dans le premier tome, l'Amérique Française, les auteurs abordent les Colonies par celles que la France a encore, a eu ou a tenté d'avoir sur le continent Américain et dans les Caraïbes. Floride, Québec, Louisiane, Antilles... Gageons que le tome 2 portera sur l'Afrique et le 3 sur l'Asie. L'Histoire est présentée sous la forme d'une suite de faits, de noms célèbres et d'anecdotes souvent croustillantes. Le ton est très humoristique, basé principalement sur l'humour noir et le décalage entre les petites BDs parfois clownesques et un texte glorifiant la fierté de la France conquérante et la bassesse de ces lâches anglais et de ces méchants esclaves qui se révoltent. C'est drôle. J'ai ri à beaucoup de moments. L'ennui, c'est que j'ai moins accroché que pour Petite histoire du grand Texas, sans doute parce que l'effet de surprise et d'originalité est maintenant passé pour moi. L'aspect historique est bien présent mais s'échappe très vite sous le flot d'anecdotes qui aparaissent et disparaissent d'une page à la suivante. Il y en a presque trop à dire, on dirait, et même si on apprend des choses presque à chaque page, c'est pour les oublier aussitôt après. Quant à l'aspect humour, il est un peu répétitif et au fil des pages, je me suis légèrement ennuyé par moment. Ue lecture que je conseille donc néanmoins véritablement, mais je ne suis pas sûr d'en conseiller l'achat.

26/05/2006 (modifier)