Kurden People

Note: 3/5
(3/5 pour 2 avis)

Histoire romancée du peuple kurde...


Auteurs Italiens La BD au féminin

Une jeune Italienne rentre de vacances en Crète. Dans le port de Patras, sous un soleil d’été tor­ride, sa route croise celle de jeunes Kurdes qui fuient les persécutions qu’ils subissent dans leur pays. Elle devient le témoin de cet exode qui s’achève à Venise. La fascinante cité de ses années d’étudiante est l’une des étapes les plus tragiques de ce voyage clandestin. Pour comprendre leur histoire, Sonia doit faire le trajet inverse et partir au Moyen-Orient, dans cette région qui correspond à l’ancienne Mésopotamie. Son voyage vers les montagnes du Kurdistan est aussi un voyage dans le temps, à travers des siècles de persécutions d’un peuple sans patrie. (texte : L'Agrume)

Scénariste
Dessinateur
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution Mars 2013
Statut histoire One shot 1 tome paru
Couverture de la série Kurden People
Les notes (2)
Cliquez pour lire les avis

25/09/2013 | Spooky
Modifier


Par Erik
Note: 3/5
L'avatar du posteur Erik

Il est vrai que le graphisme de cette bd ne paye pas de mine. Cependant, on se laisse facilement entraîner par le propos tant c'est intéressant de découvrir les origines du peuple kurde jusqu'aux problématiques actuelles. J'ai appris des choses que j'ignorais même si je suis au fait des réalités géopolitiques de cette région du monde. Ils sont près de 40 millions à faire partie d'un peuple sans état. Il serait peut-être temps de trouver une solution pacifiste. Il est vrai que cette bd nous montre les difficultés, les tragédies, l'exil que vit ce peuple oublié ou volontairement ignoré. C'est en tout cas la première fois que je lis une bd sur la question kurde.

23/04/2015 (modifier)
Par Spooky
Note: 3/5
L'avatar du posteur Spooky

Le peuple kurde a une longue histoire, traversée de tragédies, mais aussi de merveilles... C'est cette histoire qu'a choisi de nous raconter Marina Girardi, après sa rencontre avec quelques-uns de ses représentants. En mêlant anecdotes anodines et grande Histoire, elle nous plonge dans l'intimité du peuple kurde, dont les représentants sont présents dans 5 ou 6 pays différents, mais n'ont pas d'existence politique officielle. Pire, ils sont parfois sujets à des répressions iniques, ce qui les a amenés à devenir en quelque sorte de martyrs de l'Histoire. L'auteure réussit ce tour de force d'être un personnage de son récit mais aussi à s'effacer devant la lourdeur de cette Histoire douloureuse. Son trait torturé sied à merveille au récit, même si je n'en suis pas franchement fan dans les moments "calmes". Un album intéressant, qui secoue un peu.

25/09/2013 (modifier)