Acid Town

Note: 2/5
(2/5 pour 1 avis)

Vendant de la drogue pour la mafia afin de payer les frais d’hospitalisation de son petit-frère, Yuki mène une vie dangereuse dans laquelle son ami Tetsu le suit partout.


Gays et lesbiennes Gentosha Yaoi

Afin de payer les frais d’hospitalisation de son petit frère Jun, Yuki et son ami Tetsu vendent de la drogue dans la rue pour le compte de la mafia. Aujourd’hui, Yuki vend un demi-gramme de poudre pour 30 milles à des jeunes hommes qui sont loin de se douter que c’est en fait un antalgique qu’ils viennent d’acheter. Quelques minutes plus tard, les deux garçons sont pris à partie par trois voyous qui bossent pour un nouveau gang appelé « le serpent ». Néanmoins, Yuki et Tetsu ne sont pas impressionnés et les neutralisent rapidement. Ils se rendent ensuite à l’hôpital où Jun demande à son grand-frère de l’emmener vivre avec lui : les médicaments fonctionnent et il se sent capable de sortir. Hélas, tant que les médecins ne donnent par leur accord, Yuki refuse. Ce qu’il ne dit pas, c’est qu’il fait aussi cela pour protéger le garçon qui n’a pas conscience du danger qui rôde...

Scénariste
Dessinateur
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution 22 Septembre 2011
Statut histoire Série en cours (6 tomes parus au Japon, en cours) 5 tomes parus
Dernière parution : Plus de 2 ans
Couverture de la série Acid Town
Les notes (1)
Cliquez pour lire les avis

24/09/2013 | Erik
Modifier


Par Erik
Note: 2/5
L'avatar du posteur Erik

L'ambiance se veut glauque et dérangeante. En réalité, on n'échappera pas à tout ce qui fait un manga un peu niais et facile. Le coup du frère qui est malade et qui justifie d'accepter tous les marchés même les plus illégaux : bref on va vite verser dans le pathos le plus élémentaire. Avec moi, cela ne fonctionne plus. Je me rends compte de ce qu'on appelle les facilités scénaristiques qui nous font aimer ou détester un personnage dans une logique purement binaire. On sait que la réalité est tout autre. En l'occurrence, on n'échappera pas aux clichés. L'aspect acid et drogue n'est pas mise en avant malgré le titre finalement assez trompeur. Alors que nous attendions une progression dans le second tome sur la guerre des mafias on va se concentrer sur le personnage principal et son passé douloureux. Le graphisme est plutôt moyen et la mise en scène pas toujours très efficace ce qui a une incidence sur la lisibilité et la compréhension. Le mélange de genre ne fait pas très bon ménage...

24/09/2013 (modifier)