Chapeau Melon et Bottes de Cuir (Steed and Mrs. Peel)

Note: 2.4/5
(2.4/5 pour 5 avis)

Adaptation moderne des aventures de Steed et Emma Peel.


Boom! Studios Vu à la télé !

Adaptation moderne des aventures de Steed et Emma Peel. La fameuse série TV d'espionnage mêlant loufoque et fantastique a été adaptée en 2012 en bande dessinée par Grant Morrison (X-Men, Batman...) et Anne Caulfield aux scénarios respectifs des deux histoires que contient cet album, et Ian Gibson (Halo Jones, avec Alan Moore) au dessin dans les deux cas. Pour la première histoire, John Steed s'associe à Emma Peel pour enquêter sur la disparition de sa nouvelle partenaire, Tara King. Une mission qui les fera rencontrer une société secrète obsédée par les jeux...

Scénaristes
Dessinateur
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution 21 Août 2013
Statut histoire Histoires courtes (2 histoires par tome) 1 tome paru
Couverture de la série Chapeau Melon et Bottes de Cuir
Les notes (5)
Cliquez pour lire les avis

20/08/2013 | Ro
Modifier


L'avatar du posteur Agecanonix

Comme les films, les adaptations de séries TV n'arrivent jamais à reproduire les mêmes sensations de l'écran au papier, ou alors pompent plan par plan l'oeuvre originale ; c'est souvent le cas pour les films, mais dans le cas présent, comme j'avais déjà été déçu par l'adaptation de Les Mystères de l'Ouest, j'ai abordé cet album de façon très circonspecte, car il est clair qu'il met des atouts de son côté avec une couverture très accrocheuse et un dessin en noir et blanc qui se veut esthétique, mais qui finalement n'est pas extraordinaire, je le trouve pas du tout adapté à ce type de bande et les visages des acteurs ne sont pas toujours bien reproduits. Le pire que je redoutais, c'est le contenu du scénario, en tant que fan absolu de cette série mythique (surtout la période Emma Peel, la meilleure pour tous les inconditionnels) ; et finalement, ça se révèle très moyen, je n'y ai absolument pas retrouvé le délicieux parfum d'insouciance british et le surréalisme de certaines ambiances qui faisaient tout le sel de cette oeuvre cultissime, d'autant plus qu'il n'y avait évidemment pas le superbe main theme musical et le générique d'anthologie. Bref, la seule adaptation télévisée en BD réussie reste pour moi celle d' "Amicalement Vôtre" qui paraissait entre 1975 et 78 dans Pif-Gadget (avec au crayon Marcello et Mora aux textes), mais qui hélas n'a fait l'objet d'aucun album ; éditeurs qu'attendez-vous ? Cette version de Chapeau Melon... (dont le titre original de la série était " The Avengers ") n'est pas pitoyable, elle comporte quelques idées mais elle ne peut pas captiver un vrai fan. Décidément, après une adaptation en film complètement ratée en 1997 (avec Ralph Fiennes et Uma Thurman, et Sean Connery en méchant), les fans ne sont pas gâtés...

23/05/2014 (modifier)
Par Gaston
Note: 2/5
L'avatar du posteur Gaston

Je ne connais pas trop la série, mais les extraits que j'ai vu me donne l'impression que j'aimerais bien cette série si je regardais des épisodes aux complets. C'est donc avec cette impression en tête que j'ai lu cet album et j'ai donc été déçu. Tout d'abord, le dessin m'a semblé pas mal au début jusqu'à ce que je me rends compte que les personnages ont des têtes figés. C'est simple, lorsqu'il arrive quelques choses aux héros, on dirait souvent qu'ils ont en rien à foutre ! Ensuite, le scénario n'est pas dénué d’intérêt et j'aime bien le coté un peu n'importe quoi des deux histoires, mais parfois je ne comprenais pas ce qui se passait et j'ai fini par m'ennuyer ferme.

17/05/2014 (modifier)
Par Pasukare
Note: 3/5
L'avatar du posteur Pasukare

Personnellement, je n'ai jamais suivi la série "Chapeau melon et bottes de cuir", c'est donc sans connaître plus que cela cette dernière que j'ai entamé la lecture de ce volume. Au final j'ai passé un bon moment de lecture avec la première histoire (voire même très bon) : toute cette enquête autour du et des jeux, malgré quelques côtés confus, est très intéressante et prenante. Graphiquement, le noir et blanc est très esthétique. Je me suis laissée dire par un fan de la série que cette première histoire était tout à fait fidèle au style de la série télé. En revanche je n'ai rien capté à la seconde... je me suis laissée dire par le même fan de la série que c'était effectivement n'importe quoi... En conclusion je dirais que cette BD est à réserver aux mordus de la série, qui apprécieront sans doute plus la première histoire que la deuxième. Les autres peuvent toujours lire la première aventure, ça leur donnera peut-être envie de passer au mode audiovisuel (me concernant, ça ne sera tout de même pas le cas).

06/11/2013 (modifier)
Par PAco
Note: 3/5
L'avatar du posteur PAco

Grand fan de la série TV, c'est avec curiosité et une certaine attente que je me suis lancé dans la lecture de cet album qui est composé de deux récits parus au début des années 90' aux USA et donc réédité cette année par Soleil, dans sa collection US Comics. Première impression, un bel objet de plus de 140 pages avec une couverture qui accroche bien l’œil : notre duo de choc en noir & blanc sur un fond d'Union Jack en couleurs. Reste à découvrir ce que la suite nous réserve... Au premier coup d’œil, on se dit que finalement, le dessin de Ian Gibson n'a pas trop vieilli. Son dessin tout en noir & blanc est propre et oscille entre le semi réalisme et la caricature. Cela donne à ses personnages beaucoup d'expressivité. Ses compositions de page et ses découpages sont plutôt dynamiques et insufflent le dynamisme nécessaire à cette série. Quelques imprécisions au niveau des visages (surtout pour Emma Peel et Steed) sont quand même regrettables... Mais c'est surtout au niveau des scénarios que ça coince. D'une part la narration est assez brouillonne et expéditive, mais surtout, malgré les touches de fantastique qui jalonnent ces histoires, on a du mal à retrouver l'ambiance qui a fait le succès de cette série TV. Et puis la traduction française n'est pas folichonne. On sent que le passage de l'anglais au français est parfois trop littéral. Dommage, car l'intention est bonne, des qualités pointent aussi, mais on n'est pas à la hauteur du monument télévisuel qui fit la joie de mes jeunes années devant mon poste. 2.5/5

08/09/2013 (modifier)
Par Ro
Note: 2/5
L'avatar du posteur Ro

J'aime bien la série télé Chapeau melon et bottes de cuir, surtout les épisodes avec Emma Peel. J'aime ses acteurs, la classe anglaise des deux héros, son ambiance étrange et un peu loufoque et ses histoires souvent à base de fantastique. Quoique ici les acteurs n'y soient que couchés sur le papier, on retrouve bien ces ingrédients-là dans cette adaptation BD. Ça aurait pu être bien. Et pourtant je ne l'ai pas appréciée... D'abord parce que quelque soit le niveau du dessin, le jeu des acteurs et l'ambiance particulière et sonore de la série ne peuvent pas être transposés en bande dessinée. On reconnait bien les protagonistes de la série et le style typique de leurs enquêtes, mais cela sonne creux et fade. Ensuite parce que le dessin, justement, ne m'a pas paru à la auteur. Steed y est caricaturé de manière très figée,avec un net manque d'aisance technique. Et même si on retrouve les superbes formes d'Emma Peel et parfois les traits ressemblants de son visage, d'autres fois elle est quelconque et peu reconnaissable. La première histoire a l'agréable idée de mettre brièvement en scène une rencontre entre Tara King et Emma Peel et j'ai justement le souvenir d'une case où on les voit toutes deux de profils et il n'y a vraiment pas grand chose pour les différencier l'une de l'autre tant leur graphisme est formaté. Enfin parce que la narration n'est vraiment pas terrible. L'atmosphère graphique et narrative m'a un peu rappelé celle de la BD Les Aventures du commissaire San-Antonio. J'apprécie cette dernière par nostalgie mais il faut avouer que son style est désuet et son mélange de caricatural, d'action loufoque et de textes fastidieux est un peu lourdingue. Il y a aussi parfois une ambiance rappelant les parodies de MAD. Bref, des références pas mauvaises mais assez démodées. Et surtout cette BD n'atteint pas ce niveau là. L'humour est médiocre, les jeux de mots anglais sont mal voire pas traduits du tout, la narration est décousue et on a parfois du mal à comprendre ce qu'il s'est passé entre deux cases. Et enfin les intrigues sont ennuyeuses car on comprend bien vite que les auteurs peuvent décider de rebondissements totalement irréalistes et faciles d'un instant à l'autre donc pas moyen d'être pris dans l'histoire. Bref, je me suis ennuyé malgré toute l'affection que j'ai pour la série télé éponyme.

20/08/2013 (modifier)