Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire - Commander en ligne : pourquoi BDfugue ?

Westfront : Berlin

Note: 3/5
(3/5 pour 2 avis)

Les derniers jours de Berlin...


1939 - 1945 : La Seconde Guerre Mondiale Allemagne Berlin

Le 8 mai 1945, les armes se taisent enfin en Europe. Ce même jour, douze Français sont capturés à Berlin par les forces américaines en Bavière et livrés à la 2ème division blindée, également présente dans ce secteur de l'Allemagne. Ces douze hommes portent l'uniforme allemand... Parmi eux se trouve François Morliguen, témoin de l'apothéose militaire d'une guerre qui fit près de 50 millions de morts... Témoin de la chute d'une ville, Berlin, d'un régime, de la terrible soif de vengeance de l'armée rouge... Car oui, le 8 mai, les armes se sont tues en Europe, mais ce fut seulement en fin de journée, à Bad Reichenhall. (texte : 12 bis)

Scénariste
Dessinateur
Coloriste
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution 29 Novembre 2012
Statut histoire One shot 1 tome paru
Couverture de la série Westfront : Berlin

26/11/2012 | Spooky
Modifier


Par fab11
Note: 3/5

Fabrice Le Hénanff nous replonge à nouveau en plein coeur de la Seconde Guerre Mondiale, cette fois-ci (aprés Stalingrad) on se retrouve à Berlin durant les derniers jours de ce conflit. L'histoire est assez originale car l'auteur nous fait suivre le parcours de soldats français mais qui eux avaient choisi le "mauvais camp" et qui ont défendu Berlin jusqu'à la fin du conflit. Il nous montre des soldats, certes devenus des traîtres aux yeux leur patrie (en particulier aux yeux des soldats français présents à Berlin aux côtés des troupes américaines), mais qui se battent seulement pour leur survie et non plus pour un idéal comme celà a peut-être été le cas au début de leur engagement dans cette guerre. Le dessin est aussi spectaculaire que dans l'album Ostfront : Stalingrad, avec ce style photographique qui nous plonge dans l'histoire comme le ferait un film de guerre des années 60/70, de plus l'auteur s'amuse à donner à ses personnages les traits d'acteurs connus(comme Lee Marvin ou Charles Bronson) ce qui contribue un peu plus à faire la comparaison avec le cinéma américain de ces années en question très porté sur la réalisation de films se déroulant durant la seconde guerre mondiale. Je suis d'accord avec Spooky quand il dit que la narration est un peu bizarre. c'est vrai que le fait de faire des sauts dans le passé et revenir sans prévenir peut laisser le lecteur légèrement confus. Mais à par cela ce one shot est de bonne facture et je le préfère à Osfront : Stalingrad qui m'avait légèrement agacé (voir mon post sur celui-ci pour comprendre mon agacement). Bonne lecture.

08/12/2012 (modifier)
Par Spooky
Note: 3/5
L'avatar du posteur Spooky

Après Ostfront : Stalingrad qui nous racontait la bataille de Stalingrad, on retrouve le soldat Steiner à Berlin pour les derniers jours, les dernières heures, du régime nazi. A l'heure où l'Armée rouge fonce sur Berlin, une division américaine fait main basse sur un groupe de soldats composé de... français. C'est leur histoire qui nous est racontée ici. Comme dans Ostfront : Stalingrad, le boulot documentaire de Fabrice Le Hénanff m'a impressionné. Ses personnages ont des expressions extrêmement fortes, ses reconstitutions de décors et de véhicules sont impeccables, et sa mise en scène de grande valeur. Cependant il y a deux petits soucis ; d'une part les faciès des personnages, justement, pas assez différenciés. Et d'autre part une narration un peu étrange, qui semble sauter dans le passé, puis revenir sur le présent, sans prévenir. Du coup on est perdu par moments... Mais à côté de ça, le boulot de recherche et d'exécution visuelle est véritablement de qualité.

26/11/2012 (modifier)