La Cité des Orphelins (The girl who owned a city)

Note: 2.5/5
(2.5/5 pour 2 avis)

Un virus mortel a décimé tous les adultes sur terre, ne laissant en vie que les enfants, seuls au monde ...


Après l'apocalypse... La BD au féminin Survival

Un virus mortel a décimé tous les adultes sur terre, ne laissant en vie que les enfants comme nous, seuls au monde. Mes parents ne sont plus là, je suis donc responsable de mon petit frère, Todd. Je dois assurer notre survie. De nombreux enfants sont malades ou affamés. Des bandes de gamins violents volent et détruisent tout ce qu'ils trouvent. Beaucoup ont abandonné, mais ici, sur grand avenue, certains essaient de survivre. Grâce à moi. J'ai réussi à donner aux enfants de grand avenue de la nourriture, un toit et une protection face aux gangs. Mais Tom Logan et son armée sont déterminés à détruire tout ce que nous avons construit, pour mieux régner sur les rues de la ville. Combien de temps pourrons-nous leur résister ? Nous devons trouver un autre endroit pour vivre en sécurité. Un endroit sûr. Un endroit secret. Dans un monde comme le nôtre, quelqu'un doit prendre les choses en main. Mais ai-je la force de diriger une ville entière ? (texte de l'Editeur)

Scénariste
Dessinateur
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution 30 Août 2012
Statut histoire One shot 1 tome paru
Couverture de la série La Cité des Orphelins
Les notes (2)
Cliquez pour lire les avis

10/09/2012 | Pierig
Modifier


Par sloane
Note: 2/5
L'avatar du posteur sloane

Survival, mais franchement gentillet. Alors certes le gore n'est pas obligatoirement la solution, mais j'ai quand même trouvé que ce groupe d'enfants était carrément improbable. Il semble que cette BD est tirée d'un roman, lu à 200 000 exemplaires, (ce qui finalement n'est pas grand chose aux États Unis). Tout au long de cette histoire l'héroïne passe son temps à répéter le même message en boucle: " tous ensemble on va y arriver, on peut le faire". La méthode Coué en action!. Dans un monde où les personnes de plus de douze ans ont disparu, j'imagine assez mal des groupes d'enfants qui longtemps après la catastrophe trouvent encore des denrées comestibles, des enfants qui psychologiquement sont en parfaite santé et qui du jour au lendemain, tels des Robinson Crusoé modernes, sont capables de s'organiser en clans, bandes parfaitement autonomes. Si le propos est louable - ne baissons pas les bras, unissons nous - il est délivré ici de telle manière que je n'y ai pas cru une seule seconde. Ajoutons que l'héroïne, encore elle, est une parfaite petite dictatrice avec laquelle je tiendrais pas une heure. Un petit mot sur le dessin qui n'est ni beau, ni moche, quelconque je dirais et une propension à ce que les personnages aient des têtes un peu disproportionnées. Une lecture parfaitement dispensable.

17/06/2015 (modifier)
Par Pierig
Note: 3/5
L'avatar du posteur Pierig

Le genre survival a le vent en poupe pour le moment. Après Seuls, voici un one shot qui reprend le même concept en imaginant une société composée uniquement d’enfants. Cette bd est l'adaptation d'un roman de O.T. Nelson paru en 1975. Le pitch est classique mais pas inintéressant : Les adultes ont été décimés sur Terre par un virus mortel. A Chicago, Lisa Nelson, 10 ans, décide de prendre les choses en main pour protéger son petit frère Todd et les enfants du quartier des gangs qui pillent la ville. Le récit met bien en avant les tensions qui peuvent survenir dans un groupe qui vit en vase clos. L’ambiance oppressante est palpable tout au long de cette histoire qui verra le caractère de Lisa s’affirmer pour contrer les tensions internes comme les violences externes. Du bon cru en somme, qui plus est sous forme d’histoire complète ! A noter un graphisme avenant et des couleurs qui vont de pair. Le prix en plus est relativement correct (vu la conjoncture actuelle). Pour les amateurs du genre mais pas seulement . . .

10/09/2012 (modifier)