Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire - Commander en ligne : pourquoi BDfugue ?

Renégat

Note: 3/5
(3/5 pour 4 avis)

C'est l'histoire d'un pirate...


Auteurs suisses Pirates

Un pirate échoué sur une île déserte est secouru par un navire marchand. Une fois arrivé à terre, le pirate est mis aux fers. Pour avoir le luxe de pouvoir quitter sa geôle sordide quelques heures et bénéficier de mets savoureux, il accepte de raconter sa vie de pirate à son sauveur, un aristocrate, qui espère pouvoir obtenir de cet "honnête" pirate, un récit de vie "authentique" sur sa profession ; témoignage qu'il n'a pas réussi à obtenir d'autres pirates rencontrés jusqu'alors.

Scénariste
Dessinateur
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution 20 Août 2012
Statut histoire One shot 1 tome paru
Couverture de la série Renégat

06/09/2012 | Miranda
Modifier


Par Ro
Note: 3/5
L'avatar du posteur Ro

J'ai aimé le format de cette BD, sa couverture noire en tissu assez classe, son dessin élégant, la façon dont l'histoire nous fait pénétrer dans la vie d'un pirate vu par les yeux de celui-ci. Il s'agit d'une piraterie dans laquelle il n'avait pas prévu de s'intégrer, des combats qui lui font peur, des mésaventures réalistes et malgré tout un vrai sens de l'aventure exotique. Le tout présenté par le biais de souvenirs racontés par le héros emprisonné à un écrivain qui aurait tout à fait pu être Daniel Defoe, l'auteur de Robinson Crusoé et de livres sur la vraie vie aventureuse de pirates qu'il avait interrogés. J'ai aussi apprécié la morale finale sur le fait que les gens ne veulent bien croire que ce qui les arrange et peuvent accepter de jolis mensonges et rejeter la vérité quand elle ne convient pas à leurs principes. Par contre, j'ai été réticent à l'ambiance un peu vaporeuse du récit. On dirait que le héros est en permanence shooté, peut-être à cause de ses yeux qu'on dirait tout le temps fermés et de son visage hagard, mais aussi parce qu'il rêve et hallucine beaucoup. Et j'ai été déçu par une fin trop abrupte. Elle sert à faire passer un message, à dire que si vous ne voulez pas accepter la vérité alors vous ne méritez pas de l'entendre, mais j'ai quand même été frustré. Du coup, je ne sais pas si j'ai envie de conseiller l'achat de cet album.

15/10/2016 (modifier)
Par cac
Note: 3/5
L'avatar du posteur cac

Un pirate emprisonné raconte sa vie palpipante de pirate à un homme, un écrivain. Sauf qu'il enjolive un peu le truc. Il raconte comment il devient pirate, puis son naufrage sur une île au trésor, enfin la façon dont il se convertit à l'Islam. J'aime beaucoup la manière de dessiner de Baladi, des mises en pages éclatées sans cases au sens où on l'entend communément, du moins pas d'angles mais tout en rondeur. Enfin si quelques cases anguleuses dans les passages de sa conversation présente avec l'écrivain, en rondeur dans son récit du passé. C'est vrai que ça se lit assez vite malgré le nombre de pages. Bon bouquin de pirates.

15/11/2014 (modifier)
L'avatar du posteur Yannou D. Yannou

L'histoire n'est pas là pour son originalité, je dirais même que c'est le postulat de départ de l'auteur. Ce postulat est d'autant plus souligné que le pirate, qui raconte sa vie ordinaire de pirate, ment à son auditeur pour la rendre un peu plus spectaculaire. La fluidité et la simplicité de l'histoire sont ses deux forces vives. Les dessins sont beaux et s'inscrivent dans des constructions de planches très réfléchies, toujours impeccablement adaptées, originales et terriblement belles, ce qui les rend encore plus beaux. On pourra en revanche reprocher la morale pirate un peu trop lisse à mon goût mais qui n'a rien enlevé à mon plaisir de lecture.

14/01/2013 (modifier)
Par Miranda
Note: 2/5
L'avatar du posteur Miranda

J'ai trouvé cette histoire de pirates très molle et surtout beaucoup trop légère. Le nombre de pages est certes conséquent mais les planches sont assez vides, même si le dessin noir et blanc est lui très réussi, la lecture ultra rapide de ce récit ne m’a pas du tout convaincue. De plus le format est, à mon goût, trop luxueux pour ce qu’il contient, un format plus petit et même une couverture souple, comme à l’accoutumé avec cet auteur auraient amplement suffi et fait baisser le prix d’autant. Pour en revenir à l’histoire, je ne l’ai trouvée à aucun moment prenante, trop basique, trop classique elle n‘apporte absolument rien de nouveau au genre, avec sa narration qui se veut intimiste et son fantôme de pirate qui n’est autre que la conscience du protagoniste, engendrant une petite morale très très ennuyeuse. Bref, à réserver aux mordus de pirates…

06/09/2012 (modifier)