Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire

Dan Star contre l'univers

Note: 3.5/5
(3.5/5 pour 2 avis)

Aventures SF erotico-humoristiques.


Le sexe (pour de rire) Science-Fiction (pour de rire)

Les exégètes de la pensée crypto-balbuzéenne reconnaîtront dans "Dans Star contre l'univers" un écho ô combien audacieux aux grandes interrogations spiritualistes esquissées notamment dans L'Iliade et "L'indicateur Bertrand". Dans cette vaste fresque sauvage aux accents éminemment circonflexes, l'ascèse de la démarche sémantique rejoint la sublimation esthétique du pinceau à trois poils, pour emblématiquement s'incarner dans la figure mythique, enfin dévoilée dans son essence primale, de la shourlendaine au beurre, forcément au beurre. (quatrième de couverture)

Scénariste
Dessinateur
Coloriste
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution 1987
Statut histoire Histoires courtes 1 tome paru
Couverture de la série Dan Star contre l'univers © Sorg 1987

04/08/2022 | Noirdésir
Modifier


Par PatrikGC
Note: 4/5
L'avatar du posteur PatrikGC

Un album que j'avais un peu oublié mais que j'ai relu plusieurs fois en découvrant à chaque fois des allusions que j'avais ignorées. C'est foutraque, mais c'est réellement rigolo et bien dessiné. De plus, le scénario est souvent un ensemble de parodies de diverses choses vues ailleurs, mais avec une sauce qui lie très bien le tout, et doté d'une réelle chute. Bref du bel ouvrage bien ficelé ! Ah oui, il y a aussi du sexe, mais c'est trèèès gentillet, et traité de façon amusante, sans faute de goût (y compris lors des fellations :)) Que demander de plus ? Proche d'être culte ;)

04/08/2022 (modifier)
L'avatar du posteur Noirdésir

Les amateurs de Stan Pulsar - L'As des astres apprécieront sans doute ce gros délire. Outre le titre assez proche, et le fait que les deux albums soient parus la même année, (celui-ci avant Stan), on y retrouve un certain nombre d’ingrédients communs. D’abord l’humour loufoque, ici plus marqué. On sombre même souvent dans le n’importe quoi assumé, que ce soit au niveau des termes employés qu’au niveau des histoires, qui s’écartent rapidement, et assez violemment parfois, d’une quelconque rationalité. On y retrouve aussi un érotisme à la fois soft et très présent, avec des femmes très sexy et peu vêtues, et des scènes de sexes caricaturales (les deux aspects évoqués font aussi penser à la série Anibal Cinq). Dan Star est donc une sorte de sauveur à la noix, un super héros qui doit quitter temporairement sa brune pulpeuse de Lucie pour sauver l’univers ou n’importe quoi, le plus souvent à l’appel du professeur Kolpak. Physiquement caricature du bellâtre (grand blond musclé), Dan a moins de neurones que de muscles. Les 6 histoires regroupées dans ce recueil sont inégales mais, pourvu que l’on soit réceptif à ce type d’humour très con et sans prétention autre que le divertissement, ça reste une lecture amusante.

04/08/2022 (modifier)