Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire.

Sept détectives

Note: 3/5
(3/5 pour 8 avis)

Londres, 1920. Une série de meurtres atroces frappe la ville...


1919 - 1929 : L'Après-Guerre et les Années Folles Détectives privés Londres Sept... Serial killers

Londres, 1920. Une série de meurtres atroces frappe la ville. À chaque nouvelle victime, non loin des corps, Scotland Yard retrouve une liste de sept noms : ceux des sept plus grands détectives connus de par le monde, invités à participer à l'enquête... par le tueur lui-même. Malgré le scepticisme général face aux menaces du criminel, ces derniers acceptent de relever le macabre défi.

Scénariste
Dessinateur
Coloriste
Lou
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution 17 Avril 2012
Statut histoire One shot (Saison 2 de la série Sept) 1 tome paru
Couverture de la série Sept détectives
Les notes (8)
Cliquez pour lire les avis

14/06/2012 | Raoul³
Modifier


Par Ro
Note: 3/5
L'avatar du posteur Ro

Le concept de cet album est suffisamment sympa pour avoir entraîné la création de la série dérivée Détectives mettant en scène les personnages de l'histoire dans des albums indépendants. Il s'agit en effet de mettre en scène la collaboration entre 7 fameux détectives venus de différents horizons, transpositions à peine déguisées de personnages célèbres de la littérature et de l'histoire policière : Sherlock et Watson, Miss Marple, Sam Marlowe (Humphrey Bogart), Hercule Poirot, Frederick Abberline (l'inspecteur ayant tenté de coincer Jack L'Eventreur) et Maigret. Ensemble, ils vont essayer d'arrêter un tueur en série qui sévit à Londres en 1920 et signe ses meurtres d'une liste contenant leurs noms à tous les 7. J'avoue avoir souvent rêvé d'une confrontation entre Sherlock Holmes et Hercule Poirot. Le film "Un cadavre au dessert" avait déjà utilisé cette idée d'un regroupement de détectives célèbres mais le côté loufoque et humoristique de l'histoire empêchait d'en savourer totalement les possibilités et de confronter leurs capacités de déduction. Ici le ton est tout à fait sérieux et réaliste, même si certaines répliques et interactions entre personnages sont amusantes. Le récit est tellement réaliste qu'il ne permet d'ailleurs pas de profiter de superbes éclats intellectuels des détectives puisque la plupart se contentent de recueillir comme ils peuvent les indices et de peiner à progresser dans leur enquête. C'est un peu frustrant sur ce plan. Le dessin est très plaisant et soigné, même si le nez du capitaine McGill m'a un peu fait tiquer par sa taille, de même que le décolleté ultra-plongeant de Miss Crumble. L'histoire est un tout petit peu laborieuse. Elle manque de rythme et d'accroche à mes yeux. La conclusion de l'enquête m'a un peu déçu et la révélation qui vient après, en épilogue, aussi surprenante voire choquante soit-elle ne m'a qu'à moitié convaincu. Je la trouve assez tirée par les cheveux. C'est quand même un album sympathique et j'apprécie cette idée de voir ces détectives travailler ensemble. Ça marche plutôt bien.

19/10/2016 (modifier)
L'avatar du posteur Noirdésir

J’ai l’impression de me répéter sur ces séries concept qui fleurissent de plus en plus, souvent chez Delcourt d’ailleurs : cela ressemble trop souvent à un gadget masquant le manque de créativité et/ou d’intérêt. Je n’ai pas vraiment été emballé par cet album, dont je n’ai déjà pas apprécié le dessin, franchement pas ma tasse de thé. De plus, l’intrigue se dilue dans une multitude de détails qui, au lieu de magnifier le génie déductif des enquêteurs réunis pour trouver ce mystérieux tueur en série, finissent par nous lasser et nous perdre : cela semble trop artificiel. Et c’est rendu encore plus indigeste par un côté verbeux (en plus des quelques pleines pages de texte, les dialogues sont souvent copieux !). Bref, un album que j’oublierai assez vite. Décidément, rares sont d’ailleurs les vraies réussites à mes yeux dans cette collection.

01/10/2016 (modifier)
L'avatar du posteur Agecanonix

L'album commence par un flot de bulles où les personnages se présentent, ce n'est pas bon signe mais je continue car je décèle la richesse du texte, et la façon dont c'est tourné qui implique un style littéraire, très anglais et surtout très verbeux (même dans les hors-textes) m'est bien confirmée par la suite. La présentation de chaque personnage en pleine page est originale, mais le second élément qui me freine est le dessin ; à la rigueur, j'aurais pu supporter cet aspect très verbeux si le dessin avait été du style de ceux de la collection 1800 chez Soleil, mais ce dessin est limite répulsif pour moi, trop anguleux et sombre, on ne peut pas dire que ce soit joli, j'ai donc beaucoup de mal avec ce genre de dessin très particulier... Sinon c'est de l'enquête à énigme dans le style d'Agatha Christie, au ton très british, malgré le macabre des meurtres, car ici on ne tue pas avec une cordelette en soie ou à coup de cyanure dans le thé. Un 3ème élément négatif se greffe sur les 2 précédents : la progression de l'enquête en elle-même n'est guère excellente, c'est assez ennuyeux et laborieux, voire embrouillé, et la conclusion n'est pas exceptionnelle. C'est dommage, ce concept qui permettait de rassembler 7 caractères différents d'enquêteurs plus ou moins inspirés par des personnages de romans policiers (on reconnait des cousins de Hercule Poirot, Dupin, Nick Carter, Sherlock Holmes, Dr Watson ou Lord Peter Wimsey) aurait pu donner un meilleur résultat avec plus de subtilité, de même que tout n'est pas à jeter dans cette Bd, certains éléments sont intéressants...

25/12/2015 (modifier)

Album plutôt plaisant, très fourni, mais dont la relecture n'est pas certaine. L'histoire relate l'enquête policière de sept détectives, dont la présentation est très originale et met en place une vraie ambiance. Mais la 2nde partie de l'album sur l'enquête est moins prenante, on suit chaque détective dans son enquête sans voir la réflexion, c'est un peu décousu, même si j'avais envie de connaître la fin. La fin, justement, est plutôt réussie, mais le tout manque d'un petit quelque chose pour mérite une note plus élevée. Le dessin est particulier, que ce soit dans le design des personnages ou les prises de vue, mais la retranscription de l'ambiance est réussie.

09/11/2012 (modifier)
Par Erik
Note: 3/5
L'avatar du posteur Erik

Sept détective se révèle assez décevant dans la trame du scénario. Après un début plutôt réussi, le récit va s'enliser en nous noyant dans les détails les plus insignifiants les uns des autres afin d'épaissir le mystère et de nous permettre de résoudre une énigme à savoir l'identité du tueur. On nous présente de manière fort originale chacun des personnages sur sept cases d'une planche chacune. Il y aura pas mal de dialogues mais cela permet de poser le concept de l'histoire sans passer par la narration habituelle. J'ai trouvé cette présentation plutôt intéressante. Les détectives vont ensuite évoluer dans une histoire qui ne permettra pas de distinguer leurs différentes personnalités alors que nous avons là la fine fleur des enquêteurs. La fin à double détente ne parviendra pas à sauver le scénario d'un manque évident de dynamisme et de fluidité. Pour autant, je dois bien avouer que l'ensemble est quand même de bonne facture avec un mécanisme général assez bien trouvé.

01/11/2012 (modifier)
Par Gaston
Note: 3/5
L'avatar du posteur Gaston

Dans la seconde série de 7 one-shot, c'est probablement l'album que j'ai le plus aimé jusqu'à présent. On suit l'enquête policière de sept détectives dont certains me semblent inspirés de détectives célèbres (par exemple, un des personnages me fait penser à Watson et un autre à Sherlock Holmes). J'ai bien aimé comment le scénariste les présentait dans les sept premières pages et avec des dialogues qui permettent de comprendre leurs personnalités. Cela ne fait pas perdre de temps aux lecteurs et l'histoire enchaine immédiatement après les présentations. L'enquête est bien menée et je voulais absolument découvrir la solution à une énigme. Il n'y a aucun temps mort et le dessin est excellent. Il manque juste un petit quelque chose pour que je trouve que cela mérite 4 étoiles. Et puis maintenant que je sais la solution à l'énigme, j'ai un peu peur de m'ennuyer à la relecture et c'est pour cela que je ne conseille pas l'achat.

31/08/2012 (modifier)
Par fab11
Note: 4/5

La saison 2 de la collection "Sept" touche bientôt à sa fin avec cet avant dernier one shot de bonne facture avec lequel j'ai passé un bon moment de lecture contrairement à d'autres titres précédents que je ne citerai pas bien sûr. Dans cet épisode on retrouve bien évidemment sept personnages qui ne sont d'autres que les meilleurs détectives de la planète rassemblés à Londres pour élucider une série de meurtres particulièrement atroces. Effectivement le scénario n'est pas des plus originaux mais il nous tient quand même en haleine même si on s'attend un peu à ce genre de fin, c'est à dire pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué. Le dessin est assez réussi, même si je crois qu'il ne plaira pas à tout le monde, il faut avouer que parfois certaines scènes sont légérement baclées. Par contre j'ai beaucoup apprécié qu'au début de l'album les auteurs nous présentent chaque personnages sur une planche complète, j'ai trouvé cela original et particulièrement bien vu. Je ne peux donc que conseiller ce thriller mettant en scène un grand nombre de personnages attachants aux prises avec un sérial killer en avance sur son temps (je rappelle que l'histoire se déroule vers 1920). Il faut quand même signaler que la qualité des épisodes de la saison 2 de Sept va en s'améliorant plus on approche de la fin, étrange mais cela annoncera peut être une saison 3.

20/06/2012 (modifier)
Par Raoul³
Note: 4/5

Toujours sur le principe des 7 protagonistes s'associant pour mener à bien une aventure, cet album nous emmène cette fois dans le Londres de la fin du 19ème siècle. On assiste donc à une enquête policière "Holmesque" que les amateurs du genre apprécieront, de par la qualité du dessin mais aussi grâce à une intrigue particulièrement tortueuse et une conduite du récit assez déroutante. Un des meilleurs albums de la série des Sept initié par Chauvel.

14/06/2012 (modifier)