Les Otages

Note: 3/5
(3/5 pour 2 avis)

Une personne peut-elle être radicalement différente en société et dans sa vie privée ? C’est l’angoissante expérience que va vivre un couple d’occidentaux en acceptant un voyage au Togo, sur la terre d’origine de leur professeur de musique. Un homme qui s’avère, une fois sur place, être le gourou d’une église sectaire. Basée sur une histoire vraie, ce cauchemar se transforme en un thriller angoissant qu’on ne lâche qu’à la dernière page du livre !


Afrique Noire Documentaires Sectes

Sophie suit les cours de Djembé auprès de Pete, un professeur d'origine Togolaise. Un soir, il annonce à ses élèves qu'il organise un voyage dans son pays. Pas un circuit touristique classique, mais quelque chose de beaucoup plus authentique. Malgré le caractère bien trempé de Pete et ses propos parfois orduriers, Sophie réussit à convaincre son mari Antoine de participer à ce voyage. Curieusement, Pete refuse de donner avant leur arrivée les contacts sur place au jeune couple. Autre étrangeté, à l'arrivée à l'aéroport, Pete le rasta s'est transformé en homme d'affaires en costume et au crâne rasé et semble les ignorer. La surprise est encore plus grande quand, une fois arrivé dans un petit village du Togo, Pete s'avère être en fait le grand prêtre de l'église locale. Quant à l'accueil réservé à Sophie et Antoine, il est plus que rudimentaire : saleté, eau croupie, insectes grouillants... Le jeune couple a le sentiment d'être séquestré par Pete et ses fidèles. Pris en otages, ils doivent dorénavant tout négocier contre argent sonnant et trébuchant. Arriveront-ils à fuir de ce lieu ? Texte : Editeur.

Scénaristes
Dessinateur
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution 13 Avril 2012
Statut histoire One shot 1 tome paru
Couverture de la série Les Otages
Les notes (2)
Cliquez pour lire les avis

03/04/2012 | Alix
Modifier


Par Spooky
Note: 3/5
L'avatar du posteur Spooky

Les sectes sont un fléau, et il est vrai que cette histoire, inspirée de faits réels, fait un peu froid dans le dos tant elle comporte des accents de vérité. Mais c'est aussi ce souci de d'authenticité qui plombe un peu le récit. C'est un peu mou, on a l'impression que la lente descente aux enfers manque de dynamisme, de liant. Tant pis pour le sensationnalisme. Ceci dit j'ai apprécié cette volonté de ne pas en rajouter. A côté de cette histoire un peu poussive, nous avons le dessin d'Arnaud Floc'h, "spécialiste" des ambiances africaines, qui s'en sort encore une fois très bien, sa palette de couleurs permet de s'immerger complètement dans l'histoire, même si une partie se déroule en France. A lire pour voir quels chemins sournois peuvent prendre les mouvements sectaires.

15/04/2012 (modifier)
Par Alix
Note: 3/5
L'avatar du posteur Alix

Quelle aventure ! Ce qui est étrange, c’est que lors de ma lecture j’ai d’abord trouvé l’histoire un peu anodine, et ses développements un peu amenés. Et puis les dernières pages m’apprirent que les faits étaient basés sur une histoire vraie ! (c’est aussi indiqué sur le site de l’éditeur, mais je n’avais pas lu le résumé). Savoir que ce genre de manipulation existe vraiment fait froid dans le dos, et du coup ajoute de la force au récit. La toute dernière page m’a laissé sur sentiment de colère ! Une histoire en apparence banale, mais efficace et superbement mise en image, qui dénonce efficacement le danger des églises sectaires et nous invite à rester sur nos gardes.

03/04/2012 (modifier)