Samouraï Usagi

Note: 4/5
(4/5 pour 1 avis)

Dans une époque Edo assez fantasque, Gosuke Udagawa est un jeune scribe qui vient de se marier à la belle Shino. Touché par la tolérance et l'ouverture d'esprit de sa femme, il décide d'ouvrir son propre dojo. Dans cette époque de samourais où l'honneur et la dignité sont élevés au rang de dogmes, Gosuke parviendra-t-il à prendre son destin en main et à éviter les écueils ?


Samourai Shonen Shueisha

Adolescent de 15 ans, Gosuke a hérité du dôjo de son père, mort dans des circonstances ambarrassantes : victime d’un malentendu stupide, il fut contraint au seppuku (hara-kiri). Portant le poids de cette tragédie, Gosuke est ainsi balloté entre un profond manque de confi ance en lui et le désir brûlant de laver l’humiliation paternelle. Heureusement, il peut compter sur le soutien moral de sa jeune épouse, Shino, une gamine obsédée par les lapins qui passe ses journées à confectionner des masques à leur effigie qu’elle vend ensuite. Grâce à elle, Gosuke va se découvrir un but : créer sa propre école de Kendô et surtout son propre style de combat, le style « usagi » (du lapin).

Scénariste
Dessinateur
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution Septembre 2009
Statut histoire Série terminée 8 tomes parus
Couverture de la série Samouraï Usagi
Les notes (1)
Cliquez pour lire les avis

02/03/2012 | Ro
Modifier


Par Ro
Note: 4/5
L'avatar du posteur Ro

Note : 3.5/5 Samouraï Usagi est un manga de plus mettant en scène des samouraïs dans le Japon de l'ère Edo. Oui mais cette ére Edo là est franchement fantasque avec ses dojos délirants et ses personnages étonnants et humoristiques. Au milieu de cela, le jeune héros, Gosuke Udagawa, étonne par son sérieux et sa très grande dignité. Très doué tout en restant humble, il respecte en chaque instant le sens de l'honneur des samouraïs. Mais il est aussi tendrement amoureux de sa très jeune épouse au nom de qui il a décidé d'ouvrir son propre dojo. Ce dernier a cependant beaucoup de mal à s'imposer et ne pourra longtemps compter que sur 3 élèves seulement, tous aussi étonnants que leur sensei. C'est un manga qui ne se prend pas au sérieux et qui est très agréable à lire. Mélangeant des éléments d'humour et de nekketsu dans un cadre faussement historique, il est aussi amusant que prenant à lire. C'est comme un bon divertissement, pas prise de tête, avec quelques originalités et surtout des personnages très attachants. J'ai passé un bon moment de lecture.

02/03/2012 (modifier)