La Contessa

Note: 3/5
(3/5 pour 4 avis)

Cambrioleuse de charme qui signe ses méfaits d'un flacon de parfum au nom intriguant : La Contessa...


Voleurs et cambrioleurs

C'est sur un immense yacht de luxe qu'a lieu une compétition de poker réunissant les meilleurs joueurs du monde. Attirés comme des pies voleuses par la mise phénoménale, on y retrouve aussi toute une faune de cambrioleurs chevronnés... et parmi eux : la Contessa ! Cette Arsène Lupin au joli minois dissimule un talent et une audace qui lui valent le respect de ses « collègues » et l'inimitié des compagnies d’assurance… Officiellement, elle est là pour profiter de la croisière ! Mais Snake et son gang, la suspectant de convoiter le même butin qu'eux, vont tenter par tous les moyens de la rallier à leur cause. Va alors commencer une autre partie de bluff, où entre arroseur et arrosé, personne ne sait plus qui tient l'arrosoir… Voici la première aventure d'un nouveau personnage appelé à devenir une référence ! Glamour, sexy, globe-trotter, La Contessa marie l'efficacité du meilleur cinéma hollywoodien à la virtuosité spectaculaire de la bande dessinée. Un récit surprenant dans la lignée des grands films de casse comme Haute Voltige ou Ocean's 11, mené par deux illusionnistes hors pairs, Crisse et Herval. Texte : Editeur.

Scénariste
Dessinateur
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution 24 Août 2011
Statut histoire Série abandonnée 2 tomes parus
Couverture de la série La Contessa
Les notes (4)
Cliquez pour lire les avis

14/11/2011 | Luc
Modifier


L'avatar du posteur Agecanonix

Cette aventure au départ un peu dans le style de Lady S., s'inspire de sujets traitant de grands casses, en renouvelant le décor (un paquebot), mais il est vrai qu'on pense immédiatement à Ocean's Eleven et plus encore à Haute Voltige dont la séquence de vol de la couronne est presque entièrement pompée. Crisse délaisse enfin la SF mais n'a pas peur des ficelles invraisemblables (le fric casé dans une bouche d'aération, les 2 comiques qui jouent les bourrés et qui rentrent dans un ascenseur privé, jamais ça n' arriverait dans la réalité, ces endroits à fric étant hyper surveillés, et aussi l'embauche de ces 2 comiques dans le personnel...). Malgré tout ça, on a affaire à un bon premier tome, distrayant, à condition de n'être pas trop regardant sur la crédibilité. A ce titre, les personnages n'ont aucune consistance, si l'un d'eux se fait buter, on s'en tape comme de sa première jaunisse. Le dessin fin donne un petit côté raffiné. Le tome 2 n'est pas mal, mais tout est trop bien calibré, tout est prévu, calculé, arrangé, trop parfait...dans la vie, il y a souvent des impondérables, des imprévus qui peuvent gâcher un plan, ici ça n'arrive jamais. Il en faut donc un peu plus pour que cette série sorte du lot dans un genre où plus rien ne peut étonner ; à cause de tout ceci, elle est agréable à lire, mais trop superficielle et sans surprise.

27/04/2014 (modifier)
Par Erik
Note: 3/5
L'avatar du posteur Erik

Cette série sans prétention sur une élégante voleuse de haut vol est plutôt divertissante. Elle est signée par Didier Crisse qui semble être parti sur de nouveaux projets loin de la science-fiction ou de l'héroïque fantasy. Cela ne sera pas pour nous déplaire. Le hic viendrait du concept qui est plutôt assez banal. C'est franchement trop classique dans le déroulement qui se veut proche d'un film comme Océan Eleven ou encore Braquage à l'italienne. Il n'y aura guère de surprise malgré une ambiance chic et choc. Il reste que c'est plaisant à la lecture même si le dessin trop lisse ne révolutionnera pas le genre.

02/03/2013 (modifier)
Par McClure
Note: 2/5

Note assez généreuse au final pour le bénéfice du doute de l'évolution de cette série. Le dessin est trop plat. Il manque d'un certain dynamisme pour donner vraiment vie à cette histoire. D'autant qu'il est un poil raccoleur également. L'histoire est banale et sans profondeur, comme les personnages. Pour le moment, c'est non.

15/11/2012 (modifier)
Par Luc
Note: 4/5

Le début d'une série mettant en scène une comtesse qui vole pour les bonnes causes. Le scénario est plutôt bien fait avec des rebondissements inattendus. De même, le dessin est clair avec des mises en scène assez généreuses (intérieur de paquebot, tables de casino...). Le tout se lit plutôt facilement et adressé à tout public.

14/11/2011 (modifier)