Morsures

Note: 3/5
(3/5 pour 1 avis)

Ca va saigner !


Garous Vampires

X est danseuse dans un club pour adultes. Lors d’un strip-tease, elle se fait mordre par un client. C’est Zartan, le vampire anarchiste. Il a des comptes à régler avec toute la société vampire de la vieille Europe. Il maintient X sous son emprise et va la manipuler pour faire d’elle une créature hybride puissante, apte à déstabiliser l’establishment. En parallèle, il s’arrange pour soustraire le loup-garou Yildiray à ses poursuivants, le gang des Loups Gris, affiliés à la mafia turque. Après avoir éliminé tous les membres de l’escadron turc, Zartan abat Yildiray et l’emmène à l’hôpital juste à temps pour convaincre un médecin de greffer son coeur sur la jeune X dont la situation est désespérée. (texte : kantik)

Scénariste
Dessinateur
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution 19 Mai 2011
Statut histoire Série abandonnée (éditeur ayant fait faillite) 1 tome paru
Couverture de la série Morsures
Les notes (1)
Cliquez pour lire les avis

03/08/2011 | Spooky
Modifier


Par Spooky
Note: 3/5
L'avatar du posteur Spooky

Sympa cette nouvelle série vampirique... Comme le thème du vampire est éculé, Edmond Tourriol a décidé d'y mêler celui du loup-garou. Vous me direz, ça aussi c'est éculé. Mais ici l'originalité vient d'une opération chirurgicale impliquant les deux... Ce plan machiavélique est ourdi par un vampire un peu étrange (ok, ils le sont tous), mais dans le but de faire quoi ? Nous ne le saurons que par la suite, puisque le premier tome se termine sur un cliffhanger. C'est plutôt agréable et facile à suivre, les différents éléments narratifs s'imbriquant de façon fluide. Rajoutez à cela de la nana presque à poil, et vous aurez de quoi contenter le lecteur mâle lambda. C'est le studio Xian Nu qui se charge de l'exécution graphique, et ma foi c'est plutôt pas mal, même s'il y a des progrès à faire sur le plan de l'expression des visages. Les couleurs informatiques manquent aussi de nuances, mais nul doute que ces défauts vont être corrigés par la suite, que je suis curieux de lire.

03/08/2011 (modifier)