Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire.

Un an sans internet - Journal d'une expérience

Note: 2.8/5
(2.8/5 pour 5 avis)

Comme son titre l'indique, Ced raconte dans cet album son année sans internet...


Geeks

« Votre mission, si vous l’acceptez – et nous avons les moyens de vous convaincre – est de passer une année entière sans utiliser Internet : plus de sites web, plus de mails, plus de chats, plus de messageries instantanées, plus rien ». Dans cette auto-fiction, Ced cherche les moyens les plus fous pour pallier son état de manque numérique et présente un récit plein d’auto-dérision sur la place qu’a pris Internet dans nos vies, et notre dépendance a ce média. (texte : Makaka)

Scénariste
Ced
Dessinateur
Ced
Coloriste
Ced
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution 12 Juin 2011
Statut histoire Strips - gags 1 tome paru
Couverture de la série Un an sans internet - Journal d'une expérience
Les notes (5)
Cliquez pour lire les avis

16/06/2011 | Spooky
Modifier


Par gruizzli
Note: 2/5
L'avatar du posteur gruizzli

Cette BD est à mon sens un petit raté : l'idée de départ est géniale, mais comme beaucoup, je m'attendais à un vrai témoignage et non à une fiction humoristique. Et là où le bat blesse, c'est que j'ai eu un peu de mal avec l'humour. En soi la BD n'est pas franchement mauvaise, mais j'ai trouvé beaucoup trop de gags convenus. Ça n'était pas innovant ni franchement drôle, et beaucoup de gags m'étaient venus à l'esprit avant que je ne les lise. Sans compter que ça ne vole pas très haut sur la réflexion autour d'Internet et des changements qu'il a opéré dans nos vies. Niveau dessin c'est efficace et ça correspond totalement au style d'humour qui est présenté. Bref, une BD qui est sympathique mais sans grand plus et que je ne relirais probablement pas. C'est dommage, il y avait moyen de faire bien mieux je pense !

12/02/2019 (modifier)
Par Ro
Note: 3/5
L'avatar du posteur Ro

Avant de lire cet album, je croyais qu'il relatait une histoire vraie, une vraie expérience faite par l'auteur de se couper d'Internet pendant un an. Constatant rapidement à la lecture qu'il s'agissait d'une fiction humoristique, je fus à la fois un peu déçu mais aussi rassuré car je ne m'imagine pas, personnellement, pouvoir être coupé aussi longtemps du Net, du moins pas facilement au début. Un an sans Internet me parait désormais aussi difficile que deux ou trois semaines sans électricité. Cette bande dessinée se révèle amusante sans être hilarante. L'idée de départ est bonne et amène quelques passages pleins d'humour, mais je n'ai jamais trouvé ça tellement drôle. Je crois que cela vient de préoccupations du personnage principal un peu différentes des miennes. Autant perdre Internet pour ne plus avoir de mails, de contacts sur les forums ni de recherche d'information me ferait très mal, autant je me fiche des blogs et des séries télé qui semblent bien faire partie de ses besoins principaux, presque vitaux. Le dessin, pour sa part, est simple et agréable. Comme dit plus haut, je fus un peu déçu de l'aspect fictionnel de cette histoire. Les passages avec la firme qui finance l'opération et les crédits illimités du personnage principal brise le côté réaliste qui aurait pu être plus intéressant et plus touchant de cette expérience sans Internet. Je ne me suis pas senti assez impliqué ni émotionnellement proche pour trouver ça vraiment drôle. Cela reste une agréable lecture, bien menée et souvent amusante. Et malgré un prix un tout petit peu élevé, j'en conseille sans problème la lecture.

08/01/2012 (modifier)
Par pol
Note: 3/5
L'avatar du posteur pol

Rien que l'idée de départ me séduit. On est les champions pour se créer des besoins, et internet arrive assez haut dans la liste. Difficile (impossible ?) de se passer de ce média aujourd'hui. Donc c'est avec curiosité et intérêt que j'ai lu ce journal d'une expérience. Le résultat est pas mal du tout. J'ai beaucoup aimé le dessin, à la fois simple et fun, qui met en situation Ced dans sa vie de tous les jours, alors qu'il a été privé de tout accès au web. Cela donne des situations amusantes de manque pour ce geek qui ne sait rien faire sans son ordinateur : payer ses impôts, écrire à la CAF, faire ses courses, etc... Certains chapitres m'ont bien fait rire, notamment ceux sur les blogs ou sur la poste. D'autres sont un peu moins drôles, mais le ton est toujours léger et rigolo. Il ne manque pas grand chose pour une étoile de plus.

16/08/2011 (modifier)
Par PAco
Note: 2/5
L'avatar du posteur PAco

Petite déception à la lecture de cet album... L'avis de Spooky avait motivé l'achat de cette BD quand je suis tombé dessus en librairie. Déception surtout sur le fond. J'ai trouvé ça long, convenu et lourd. L'humour de Ced est loin de me toucher... Bref, 144 pages d'un ennui certain pour ce qui me concerne, même si certains gags ont réussi à me tirer un sourire. Pour ce qui est de l'objet, les éditions Makaka nous gratifient d'un bel objet. Un format agréable à manier et un papier de qualité sont très appréciables. Le trait rond de Ced est agréable, mais ne casse pas des briques non plus. Bref, une BD qui plaira certainement à pas mal d'ados, mais qui pour ce qui me concerne est loin de m'avoir emballé.

20/07/2011 (modifier)
Par Spooky
Note: 4/5
L'avatar du posteur Spooky

Internet a pris une telle place dans nos vies que l'on ne se rend pas compte qu'on est accro... A tel point que je ne me vois pas, comme Ced, accepter d'arrêter pendant un an. Sauf si on m'offre une énorme somme d'argent, cela va sans dire. Cette expérience, l'auteur l'a menée (ou pas, ce qui a peu d'importance finalement) et nous la raconte dans ce journal, qui n'est pas quotidien, mais rapporte, a des moments-clés, la façon dont Ced vit ce sevrage. L'auteur a beaucoup d'humour sur soi-même, n'hésitant pas à s'exposer un peu, se dévoiler, parler de son enfance (si tant est que cela fût vrai). C'est frais, bourré d'humour (heureusement) et je l'avoue, j'ai passé un bon petit moment de lecture. Par contre je trouve que Ced ne parle pas trop de la façon dont cela influe sur son métier d'auteur de BD ; en-dehors de ce projet de journal, veux-je dire. Son trait rond est très expressif, très efficace aussi, et c'est quand même très sympa comme style. Un petit 4/5, mais un 4 quand même.

16/06/2011 (modifier)