Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire.

White Crows

Note: 3/5
(3/5 pour 2 avis)

Sur la planète Primor, la ségrégation est le quotidien du sergent Frank Willis. Et malgré le plafonnement de sa carrière ainsi que le sentiment d’être un citoyen de seconde classe, notre homme profite d’un terrain fertile pour y sublimer ses compétences d’agent de l’ordre. Au cœur de la gigantesque fourmilière d’acier, le policier Willis cultive un pragmatisme qui lui assure un certain équilibre face à une existence de misère. Jusqu’au jour où débarque sa fille de 15 ans, Shelly accompagnée de son robot-serviteur Vecteur.


Auteurs Canadiens Robots Space Opera

Divisé par la vie, uni par le sang, tiraillé par le secret. En 2253, suite à d’infructueuses conquêtes planétaires et de tumultueuses relations interstellaires, l’empire humain est en lambeau et sa réputation aussi. Les civilisations extraterrestres ont appris à leur dépend que faire confiance au genre humain pouvait s’avérer désastreux. Depuis, l’Humanité est la plèbe de la galaxie. Sur la planète Primor, la ségrégation est le quotidien du sergent Frank Willis. Et malgré le plafonnement de sa carrière ainsi que le sentiment d’être un citoyen de seconde classe, notre homme profite d’un terrain fertile pour y sublimer ses compétences d’agent de l’ordre. Au cœur de la gigantesque fourmilière d’acier, le policier Willis cultive un pragmatisme qui lui assure un certain équilibre face à une existence de misère. Jusqu’au jour où débarque sa fille de 15 ans, Shelly accompagnée de son robot-serviteur Vecteur.

Scénariste
Dessinateur
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution 22 Juin 2011
Statut histoire Série abandonnée 2 tomes parus
Couverture de la série White Crows
Les notes (2)
Cliquez pour lire les avis

11/06/2011 | Miranda
Modifier


Par Pasukare
Note: 3/5
L'avatar du posteur Pasukare

Ce que j'ai le plus apprécié dans ma lecture, c'est l'univers qui tient lieu de décor à cette aventure. Que ce soit du point de vue graphique ou scénaristique, l'auteur a mis dans le mille et nous offre une histoire tout à fait divertissante, dépaysante et agréable à suivre avec ses architectures futuristes grandioses, son contexte socioculturel intergalactique, ses personnages d'origines diverses et variées (aliens, humains, robots) et cette habile manière de mixer Le Cinquième élément et Die Hard dont parle aussi Miranda dans le précédent avis. Jusqu'au patronyme du personnage principal : "Franck Willis". Je n'irai pas jusqu'à dire que l'histoire est transcendante et nous tient en haleine du début à la fin, mais elle est suffisamment bien racontée pour rendre ses personnages attachants et pour donner envie de connaître le fin mot de l'histoire. Très sympathique en tous les cas. Je lirai la suite avec plaisir.

23/07/2011 (modifier)
Par Miranda
Note: 3/5
L'avatar du posteur Miranda

Devinette : C’est un mec, non plutôt un flic, enfin… les deux. Il n’est pas beau gosse mais a un charme fou. Il prend tout à la légère et fait de l’humour de toute chose. Il détruit presque tout ce qu’il touche mais ne se trompe jamais dans ses enquêtes et ses intuitions sont légendaires. Il a des problèmes de couple, une femme qu’il aime toujours, mais ne veut pas se l'avouer, et qui a refait sa vie ailleurs, une gamine adolescente avec laquelle il a du mal à communiquer, alors ? c’est qui ? c’est qui ? C’est… not’ bon vieux Bruce Willis de « Die Hard », et vous savez comment s’appelle not’ personnage principal ? Sergent Frank Willis ! Physiquement ils présentent aussi un bel air de famille, ce dernier étant toutefois plus musclé. Par contre l‘histoire n‘est pas un polar, mais un récit futuriste, empli d’aliens en tout genres, où l‘homme est minoritaire et mal considéré. Ça ne casse peut-être pas des briques en soit, mais c’est très divertissant. A décharge c’est un premier tome très riche en évènements et bien qu’ils soient un peu prévisibles, les principaux ne le sont pas ce qui est le plus important. C’est aussi assez bavard, du coup le temps de lecture est plus qu’honnête et l’on fait connaissance avec tout et tous de manière assez approfondie. Le dessin est réussi et colle à parfaitement l’ambiance. Les perspective sont excellentes, les décors fouillés et les personnages expressifs et mobiles. Les couleurs assez vives sans être flashy sont aussi très agréables. Après ce premier tome qui avance à cent à l‘heure mais quelque peu convenu, je suis intriguée par la suite, car le scénario peut partir vers n’importe quelle direction. Tome 2 Vu que la série est abandonnée évidemment je ne lirai pas ce second tome, je me contenterai de retirer l'option d'achat.

11/06/2011 (modifier)