Manabé Shima

Note: 4/5
(4/5 pour 1 avis)

Récit des 2 mois d'été passés par le dessinateur Florent Chavouet sur une toute petite île japonaise choisie au hasard : Manabé Shima.


Carnets de voyages Documentaires

Le Japon est tellement une île qu'il est un archipel. Dans le catalogue japonais, on trouve des îles industrielles, des îles artificielles, des îles sacrées, des îles musées, des îles formol, des îles atoll, des îles balnéaires, des îles bleu-vert, des îles sauvages, des îles sans âge, des îles connues, Shikoku, et mêmes des îles où l'on pêche et l'on boit. Parmi ces miettes de terre, il y a Manabé Shima, une île dont on parle peu, mais où poussent très bien les poissons. Cet album est le récit documenté et illustré des 2 mois d'été que l'auteur, Florent Chavouet, aura passé sur cette île en dessinant tout ce qu'il voit et en essayant autant que possible de s'intégrer à la vie locale.

Scénariste
Dessinateur
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution Octobre 2010
Statut histoire One shot 1 tome paru
Couverture de la série Manabé Shima
Les notes (1)
Cliquez pour lire les avis

10/05/2011 | Ro
Modifier


Par Ro
Note: 4/5
L'avatar du posteur Ro

Cet album s'apparente grandement à Tokyo Sanpo du même auteur. Pas tout à fait une bande dessinée, il tient à la fois de l'album illustré, du recueil de dessins à titre informatif et de l'art séquentiel. Autant j'avais trouvé l'album précédent certes intéressant mais un peu fastidieux, autant j'ai véritablement apprécié celui-là. Florent Chavouet a décidé d'achever son séjour prolongé au Japon en choisissant plus ou moins au hasard l'une des innombrables petites îles de l'archipel pour y passer les deux derniers mois d'été qu'il lui reste avant de rentrer en France. Son choix se porte sur Manabeshima, île de 300 habitants située dans la mer intérieure entre Honshu et Shikoku. Il va y débarquer à l'improviste, s'installer dans l'auberge de jeunesse locale et passer tout son été à observer et dessiner tout autour de lui, raconter toutes ses rencontres, ce qu'il aura appris et essayer autant que possible de s'intégrer à la vie locale. Et c'est à la fois beau, drôle, intéressant, dépaysant et même un peu émouvant quand vient la fin du séjour. Le dessin de Florent Chavouet est très agréable. Rond et coloré, il est lumineux, joyeux et détaillé. Je le trouve d'ailleurs un peu plus maîtrisé encore et plus efficace que dans Tokyo Sanpo. Il n'a pas son pareil notamment pour représenter des vues d'ensemble d'intérieurs japonais encombrés par une coupe déployée vue du dessus. Ses visages caricaturaux sont tout aussi réussis et on s'attache bien vite aux bouilles des personnages récurrents qu'il aura côtoyés au long de son séjour. Je me suis senti transporté comme au cours d'un beau voyage dépaysant parsemé de rencontres sympathiques et de découvertes amusantes. Avec humour, pédagogie et un peu d'émotion, l'auteur m'a donné envie de vivre un tel séjour pour avoir la chance de vivre de telles expériences, un quotidien si différent et pour faire la connaissance de personnages à la fois étrangers mais aux personnalités si sympathiques. Un chouette carnet de voyage superbement illustré dont on ressort avec la nostalgie d'un lieu qu'on aura ainsi visité à travers les yeux d'un autre !

10/05/2011 (modifier)