Le Grand Rouge

Note: 3.33/5
(3.33/5 pour 3 avis)

Ivan Barnave est un jeune homme libertin vivant de menus larcins. Avec son compagnon William Lameth, un vieil aventurier, ils vivent au jour le jour sans se soucier d’éventuelles poursuites. Cependant le seigneur Flandrin, pour qui un denier est un denier, est prêt à tout mettre en œuvre pour retrouver ces deux malfaiteurs. Cette pugnacité cache-t-elle autre chose ?


Environnement et écologie Les Roux ! Manolosanctis

Ivan Barnave est un jeune homme libertin vivant de menus larcins. Avec son compagnon William Lameth, un vieil aventurier, ils vivent au jour le jour sans se soucier d’éventuelles poursuites. Cependant le seigneur Flandrin, pour qui un denier est un denier, est prêt à tout mettre en œuvre pour retrouver ces deux malfaiteurs. Cette pugnacité cache-t-elle autre chose ? Traqués, les deux complices seront rapidement rattrapés et condamnés. Ivan, conduit loin de son ami, fera une rencontre qui l’emmènera dans un tourbillon d’aventures, loin de toute civilisation, jusqu’au Grand Rouge.

Scénariste
Dessinateur
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution 07 Avril 2011
Statut histoire One shot 1 tome paru
Couverture de la série Le Grand Rouge
Les notes (3)
Cliquez pour lire les avis

26/03/2011 | Miranda
Modifier


Par Ro
Note: 3/5
L'avatar du posteur Ro

Le Grand Rouge est une histoire d'aventure fantastique mettant en scène des escrocs en cavale, des pirates et un naufragé sur une île surnaturelle. Le dessin est réalisé dans un style naïf et coloré rappelant tout à la fois celui de Brüno, David B. ou encore Trondheim. C'est un graphisme que je trouve très agréable à la lecture même s'il manque parfois de lisibilité sur certaines scènes et dans certains détails. La narration est originale puisque l'on suit deux récits en parallèle, mettant tous deux en scène le même héros mais décalés dans le temps l'un par rapport à l'autre. Ce choix narratif permet de maintenir le côté intrigant du récit jusqu'aux derniers chapitres quand enfin les choses s'éclairent pour de bon. Et au final, il y a une vraie dureté dans ce scénario même s'il est compensé par le côté enfantin du dessin. Malgré quelques longueurs, j'ai été pris par cette lecture car j'étais avide de comprendre la clé de ses énigmes. Celle-ci est dévoilée dans une conclusion assez tragique, que j'ai trouvée un peu abrupte mais qui tient relativement bien la route.

29/06/2011 (modifier)
Par Spooky
Note: 3/5 Coups de coeur expiré
L'avatar du posteur Spooky

De prime abord le dessin m'a semblé un peu simpliste, peut-être presque enfantin, mais très vite cette impression s'est corrigée, au profit de l'appréciation d'un style très particulier, particulièrement efficace même si pas encore très mature. Nous avons le destin très particulier d'un brigand sans grande envergure, dont la nature véritable va se révéler au fil des deux intrigues parallèles, en fait deux périodes différentes de l'histoire de Barnave. Cette double intrigue permet de ne connaître le "noeud" de l'histoire que dans la dernière séquence, une construction astucieuse qui permet d'apprécier un récit assez fin, malin, et d'accrocher le lecteur assez vite. En plus de cet arrière-plan narratif, le découpage est de bonne tenue, nerveux sans être épileptique. Le Grand Rouge est une créature intéressante, qui mériterait peut-être un autre album, voire une petite série dédiée. Très chouette premier album complet de Wouzit. 3,5/5.

01/04/2011 (modifier)
Par Miranda
Note: 4/5 Coups de coeur expiré

Première œuvre solo de Wouzit, jeune auteur très prometteur dont je suis déjà sous le charme. Le dessin rond et coloré, au trait un peu enfantin et riche en détails, est simple mais percutant. On peut même ressentir l’enthousiasme et le plaisir avec lesquels l'auteur a créé cette fabuleuse histoire, y laissant prisonnière une petite part de son talent de conteur et de dessinateur, qui de plus, a su parfaitement découper son histoire pour la mettre en image, chapitrée et cadrée avec goût et originalité. Celle-ci mélange plusieurs genres, aventure, piraterie et fantastique, je classe la bd dans le premier genre, car c’est celui qui finalement prévaut le plus. Elle est captivante du début à la fin et fait preuve d’ingéniosité et d’intelligence. Elle se développe en deux phases menées de front, qui trouveront une issue commune en fin d’ouvrage, l'auteur nous ballade de l'une à l'autre, ce qui attisé de plus en plus la curiosité, mais comme à la recherche d’un trésor on avance coûte que coûte..., mais où veut-il en venir ? Sempiternelle question qu’on se pose jusqu’au dernier chapitre. Le récit pourrait souvent passer pour une aventure presque légère avec son dessin rond, une quasi absence de prise de tête de la part des personnages, avec en sus quelques petites pointes d’humour légères par-ci par-là, mais quelques scènes dramatiques remettent les choses à leur place et c’est tout sauf léger, avec une belle démonstration de ce que peuvent être certains sentiments humains, sans pour autant moraliser ou juger. Mon seul désir serait maintenant d’avoir une suite, une nouvelle aventure, qui ferait suite à celle-ci.

26/03/2011 (modifier)