Wildcats

Note: 2.33/5
(2.33/5 pour 3 avis)

La guerre entre les Démonites et les Khérubims a cessé. Après le traité de paix, les commandos Khérubims, hybrides d'extraterrestres et d'humains rassemblés sous la bannière des Wildcats, sont désormais des soldats sans guerre. Grifter, Spartan, Voodoo, les Wildcats, dont le groupe a été dissout, se sont séparés. Pourtant, ils sont toujours actifs, aux quatre coins du globe.


DC Comics Semic Super-héros Univers des super-héros Wildstorm Wildstorm

La guerre entre les Démonites et les Khérubims a cessé. Après le traité de paix, les commandos Khérubims, hybrides d'extraterrestres et d'humains rassemblés sous la bannière des Wildcats, sont désormais des soldats sans guerre. Grifter, Spartan, Voodoo, les Wildcats, dont le groupe a été dissout, se sont séparés. Pourtant, ils sont toujours actifs, aux quatre coins du globe. Scott Lobdell est devenu l'un des scénaristes les plus recherchés de ces dernières années aux USA, après avoir travaillé de longues années sur les célèbres "X-Men". Ayant quitté Marvel, il s'occupe dorénavant des personnages de la série "Wildcats", créés par Jim Lee, autre vedette du comics américain. Travis Charest a su s'imposer en quelques années comme le dessinateur-illustrateur le plus doué de sa génération. La finesse de son trait lui a d'ailleurs ouvert les portes des éditeurs européens, puisqu'il réside désormais en France où il travaille pour le compte des Humanoïdes Associés avec Jodorowski sur la série "Métabarons". "wildcats" constitue son dernier travail. Il est assisté par deux autres auteurs de renom : Bryan Hitch & Carlos Meglia.

Scénariste
Dessinateur
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution Février 2001
Statut histoire Série abandonnée (A moins d'une reprise par un éditeur.) 2 tomes parus
Couverture de la série Wildcats
Les notes (3)
Cliquez pour lire les avis

19/12/2010 | Ems
Modifier


Par Erik
Note: 2/5
L'avatar du posteur Erik

Je n'ai pas été séduit par cette succession de nouvelles autour de ces super héros qui après leur dissolution continuent leur service actif au quatre coins de la planète. La psychologie de base ne m'a pas du tout marqué. Certes, il y a une thématique par rapport à leur rôle dans la guerre mais c'est trop léger pour attirer l'attention. La mise en scène est plutôt bordélique. La lecture a été sans saveur avec des couleurs d'ailleurs assez fades. On peut aisément passer son chemin.

10/03/2017 (modifier)
Par zébu
Note: 3/5

Deux albums dérivés de la série mère Wildcats Cover Action Team parue vers le milieu des années 90 chez Semic du temps où cette maison d'édition tentait de lancer sur le marché des nouvelles équipes de super héros comme Cyberforce, Gen 13, Youngblood. Hélas aucune n'a véritablement connu de grand succès, du coup elles ont plus ou moins sombré dans l'oubli collectif et ces deux albums n'échappent pas à la règle. Niveau dessin, nous voilà devant un excellent rendu visuel, des couleurs harmonieuses, un soin irréprochable du détail, le trait très fin, des personnages esthétiquement très beaux ; bref, c'est vraiment tout ce que j'aime chez les comics US. Coté histoire, on peut considérer ces albums comme indépendants de la série mère puisqu'on nous offre une sorte de présentation en règle de chaque personnage et de l'univers qui les entoure dans le premier album ; tandis que le deuxième met en place un début d'intrigue qui ne manque pas de charme mais dont on ne saura certainement jamais le dénouement final. Dommage, car l'ensemble semblait posséder un assez grand potentiel ; aussi je ne peux en conseiller l'achat sauf si quelqu'un reprend les rênes de cette série pour la terminer.

07/03/2013 (modifier)
Par Ems
Note: 2/5

Après la lecture des 2 tomes. Cette série a été interrompue par la disparition de l’éditeur Semic. « Wildcats » est une série de petits récits créant un univers et mettant en place des personnages super-héros. Le premier tome est surtout introductif, on découvre les personnages membres des Wildcats, dans le second tome, il y a un vrai démarrage de la série. Verra-t-elle une suite chez un autre éditeur ? L’intérêt est réel, on prend du plaisir à la lecture. J’ai surtout apprécié le dessin au trait ultrafin. Le rendu est réaliste et dynamique, la mise en couleur subtile est informatisée sans jamais en faire trop. Les 2 tomes peuvent être lus en l’état mais ils ne laissent pas grand-chose en mémoire car la série ne faisait que débuter, il y avait un vrai potentiel ne demandant qu’à s’exprimer.

19/12/2010 (modifier)