Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire

Le Banni (Coucho)

Note: 1.5/5
(1.5/5 pour 2 avis)

Les aventures du Banni, un guerrier redoutable avec une trop sale gueule.


Le Banni est amateur de bonne chair (ou chère... avec lui on ne sait jamais) S'il dévore une fille du regard,on ne sait pas de quelle manière elle va passer à la casserole dans la mesure ou il sembla avoir une prédilection pour la broche. Mais n'anticipons pas. Le banni est moche. Affreusement moche. Impossible à regarder. En plus de cela il est foncièrement : - sans aucune morale - brute épaisse que la nature a doté de très gros biceps (et pectoraux et tout l'attirail des muscles saillants) a défaut de cerveau ou de mémoire. Une tronçonneuse l'aide parfois - bien plus pratique de déchiqueter des chairs avec une tronçonneuse plutôt qu'à pleines dents.

Scénariste
Dessinateur
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution Octobre 1983
Statut histoire Strips - gags 3 tomes parus
Couverture de la série Le Banni (Coucho) © Goupil Editeur/Pointe noire 1983

18/12/2010 | Spooky
Modifier


L'avatar du posteur Noirdésir

Je n’ai lu que le premier tome (qui regroupe une petite dizaine d’histoires courtes), le seul qu’il m’ait été donné de lire, et je poste mon avis, n’ayant pas forcément envie de découvrir la suite. Je serai toutefois un chouia moins dur que dans l’avis de Spooky. Les histoires courtes (4/5 pages à chaque fois) s’enchaînent autour d’une sorte de boule de muscle sans trop de cerveau, dont on ne voit jamais le visage (c’est d’ailleurs expliqué dès le départ, et censé être un running gag). Ses aventures sont narrées sur un ton surjoué, volontairement lourd et redondant, absurde, de façon indirecte, par un commentaire omniprésent. Coucho joue sur un humour décalé, con, voire débile, pour développer des aventures du pauvre sans grand intérêt en fait. Je ne mets pas la note minimum, car certains gags, certaines situations – et les dialogues débiles qui les accompagnent – sont assez réussis. Mais l’ensemble est franchement poussif, voire quelconque, et peine clairement à sortir du lot de la BD d’humour. Le dessin est globalement bon (contrairement à Spooky je ne le trouve pas ressemblant à celui de Mandryka), même s’il n’est pas très développé (décors quasi absents). Mais je n’ai pas vraiment aimé la colorisation (les tons rouge pâle font un peu cheap quand même). C’est à emprunter éventuellement, mais sans en attendre grand-chose quand même. L’humour parodique a produit des choses plus intéressantes. Ailleurs. En particulier, dans un genre très proche, j’avais clairement préféré Les Chroniques de Chair et d'Acier de Pixel Vengeur.

16/12/2018 (modifier)
Par Spooky
Note: 1/5
L'avatar du posteur Spooky

C'est vraiment par curiosité que j'ai acheté et lu cet album, vu tout le tintouin que fait son auteur en ce moment sur le web... Verdict ? C'est franchement assez mauvais. Les "gags" en 4 pages tournent assez vite sur les mêmes délires : le Banni a une sale gueule, on le fuit, il défourraille, nique et bouffe de la chair (pas toujours) fraîche. Je me suis farci l'intégrale -qui regroupe les deux premiers tomes- ainsi que le "Best oeuf" qui commence de l'autre côté, tête bêche. L'ensemble est paru dans Fluide glacial dans les années 1977 à 1987. Une période assez pauvre pour la bande dessinée, y compris d'humour, et les productions de Coucho (Marcel Couchaux pour l'Etat civil) n'échappent pas à cette tendance. Je ne suis pas client. Le dessin est sympathique, proche de ce que faisait à une époque Mandryka (Le Concombre Masqué), mais sans plus. En plus les deux préfaces présentant l'oeuvre du grrrrrand Coucho manquent cruellement de partialité. Le fait qu'elles ne soient pas signées m'amène à penser (mais sans preuve) qu'elles sont l'oeuvre de l'auteur lui-même. Ce n'est pas l'humilité qui l'étouffe.

18/12/2010 (modifier)