Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire - Commander en ligne : pourquoi BDfugue ?

Batman - Arkham Asylum (L'asile d'Arkham) (Batman: Arkham Asylum)

Note: 3.33/5
(3.33/5 pour 12 avis)

Un Batman particulier illustré par Dave Mckean, un dessinateur issu de la bd indépendante américaine qui fait une intrusion étonnante dans le mainstream.


Auteurs britanniques Bâtiments et architectures Batman DC Comics Folie L'horreur en bande dessinée Super-héros Univers des super-héros DC Comics

Quand une émeute éclate dans l'asile d'Arkham, on se doute bien qu'il y a du Joker là-dessus. Plus de doute lorsque ceux-ci menacent de tuer le personnel soignant si Batman ne vient pas leur rendre une visite. Batman se rend donc à l'asile, mais il est loin d'imaginer les petites surprises que le Joker a prévues pour son vieil ennemi. Une seule chose est certaine : quand on pénêtre dans l'antre de la folie, on ne sait si l'on pourra jamais en ressortir tout à fait indemne.

Scénariste
Dessinateur
Coloriste
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution Janvier 1990
Statut histoire One shot 1 tome paru
Couverture de la série Batman - Arkham Asylum (L'asile d'Arkham)

08/06/2002 | ArzaK
Modifier


Batman : L'asile d'Arkham est avant tout quelque chose ressemblant à une folle expérimentation, mélangeant peintures, dessins en noir et blanc, photos, et autres assemblages en tout genre. On est, dès le début, totalement charmé par un style sombre et violent, sans pour autant tomber dans la gratuité. Au départ, je restais sceptique par rapport à la lisibilité de l'oeuvre, mais McKean a réussi le tour de force d'inclure dans cet ouvrage une simplicité de lecture incroyable, tout en y instaurant une image d'une grande complexité. On retrouve donc un Batman tourmenté, qui redoute de tomber dans la folie dans laquelle le Joker tente de l'amener. En parallèle, nous suivons l'histoire du créateur de l'asile, via son journal intime. Les deux histoires se complètent à la perfection, et nous rencontrons donc un Batman plus tourmenté que jamais. Et comme toujours, le Joker est savoureux... Seul bémol : on y voit beaucoup de vilains que Batman a envoyé en prison, et pour quelqu'un n'ayant pas suivi les aventures de Batman, il est dur de tous les reconnaître, d'autant plus qu'ils ne sont pas tous nommés dans l'aventures. De plus, quelqu'un n'appréciant pas le style graphique qui diffère énormément du comic de base ferait mieux de le feuilleter avant l'achat. Je noterai également le prix, qui est tout simplement remarquable pour une édition de cette qualité. En conclusion, ce Batman est un ovni graphique, et fait preuve d'un scénario remarquable, original, et avec la folie nécessaire à tout bon Batman. Je met 4/5, mais c'est un 4 vraiment à la limite du 5. Un incontournable pour tout fan de Batman, et aussi pour quelqu'un recherchant une certaine originalité graphique dans une bande-dessinée !

27/06/2010 (modifier)