Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire - Commander en ligne : pourquoi BDfugue ?

Basil & Victoria

Note: 3.08/5
(3.08/5 pour 13 avis)

Angoulême 1993 : Alph-Art du Meilleur album pour le tome 2 Les aventures de Basil et Victoria, deux orphelins vivant dans les rues du Londres à la fin du 19e siècle.


1872 - 1899 : de la IIIe république à la fin du XIXe siècle Angoulême : récapitulatif des séries primées Ere Victorienne Iles Britanniques Jack l'Eventreur La BD au féminin Londres Yann

Au siècle dernier, Basil et Victoria, deux gavroches londoniens, tentent de survivre sur les rives humides de la Tamise. Une fable sociale, à la manière de Dickens, dont a été tirée la série d'animation Orson et Olivia. 3 tomes sont parus

Scénariste
Dessinateur
Coloriste
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution Octobre 1990
Statut histoire Une histoire par tome 5 tomes parus
Couverture de la série Basil & Victoria

01/06/2002 | ArzaK
Modifier


L'avatar du posteur Mac Arthur

Cette série dispose de plusieurs atouts. Tout d’abord, l’époque victorienne à laquelle elle se déroule et le cadre de Londres, qui s’élargit rapidement à l’ensemble du territoire de sa Grâcieuse Majesté, colonies comprises, dégage un charme particulier. Les personnages mythiques y foisonnent et l’on croisera avec plaisir Jack l’Eventreur ou Sherlock Holmes, entre autres. Ensuite vient le dessin et la colorisation d’Edith. Ce trait rond et spontané nous offre des décors soignés et des personnages très expressifs. Il ressemble à un dessin pour enfants alors que le propos ne l’est pas vraiment. Ce trait apporte de la vie et du dynamisme et si le quatrième tome m’est apparu un brin en deçà (on perd un peu l’aspect crayonné et le charme qui s’en dégage), les autres tomes m’ont franchement bien plu. Le choix de se limiter quant aux teintes apporte un style à la série et cadre parfaitement avec l’univers brumeux dans lequel nos deux jeunes héros s’agitent. Enfin, il y a le ton employé par Yann. Il parvient à faire dire à ses personnages des atrocités avec une telle candeur qu’ils n’y perdent jamais leur âme d’enfant. C’est particulier et ce style ne plaira pas à tout le monde (il risque même d’en choquer certains qui croyaient tomber sur une série pour enfants, même si le scénariste reste quand même très sage par rapport à « Les Innommables ») mais c’est le Yann que je préfère. Les scénarios en eux-mêmes laissent parfois un peu à désirer. C’est « facile » dirais-je mais ça se lit tout seul et sans effort. Entre le simple « pas mal » et l’enthousiaste « franchement bien », j’opte pour le premier à cause de la petite chute de niveau ressentie dans les deux derniers tomes mais cette série est des plus recommandables.

29/07/2014 (modifier)
Par rige666
Note: 2/5

Pour le premier tome, C'est pas mal mais pas ouf. L'ambiance du Londres 19ème est vraiment bien, l'histoire est pas mal mais il manque de l'émotion, il se passe des choses et on passe tout de suite à autre chose (le frère) sans que ça ne semble vraiment important. Les personnages sont intéressants et je ne sais toujours pas si je trouve l'idée bonne de faire des dessins si ronds et enfantins pour ce type d'histoire. On pourrait penser à l'innocence des enfants soulignée par rapport au monde hostile dans lequel ils vivent mais ils ne sont pas si innocents que ça.

02/12/2011 (MAJ le 02/12/2011) (modifier)
Par Gaston
Note: 3/5
L'avatar du posteur Gaston

2.5 Les albums se lisent sans déplaisir, mais ce n'est pas du grand Yann. Ça part un peu dans tous les sens et les intrigues sont un peu trop simplistes alors qu'on pourrait aller très loin en adoptant un ton plus adulte. D'ailleurs j'adore les moments qui montrent la cruauté des personnages et particulièrement celles des enfants. Le dessin est sans aucun doute le point fort de la série. Il retranscrit parfaitement l'atmosphère de Londres et c'est un vrai plaisir à regarder pour les yeux. Je trouve toutefois que le dessin est un peu plus dynamique à lire en grand format comme c'est le cas avec les deux derniers tomes.

20/06/2009 (MAJ le 13/06/2010) (modifier)
Par L'Ymagier
Note: 3/5

Fin du 19ème siècle... Les rues du vieux Londres... Deux orphelins qui survivent grâce au commerce de rats... Un décor bien planté pour une bonne série, agréable de lecture, au postulat de départ attirant. Yann y va de bons développements qui sentent l'atmosphère de cette époque ; ambiance renforcée par un chouette graphisme d'Edith. Curieux d'ailleurs, j'ai souvent eu l'impression que certains dessins n'étaient pas "terminés". Voulu ?... je le pense, et c'est ce qui fait le charme des cases qui -souvent- baignent dans des tons sombres. Bien que Jack l'Eventreur fera également son apparition, cette série est toute de tendresse pour ces laissés-pour-compte qui, par l'intermède de leurs auteurs, bénéficient d'un véritable capital sympathie. Et qui plus est, c'est souvent drôle. Un bon cocktail, bien savoureux et à déguster en tout temps. Ma cote : 3,5/5.

15/09/2007 (modifier)
Par elveen
Note: 3/5

[Deux tomes lus] Pas mal. Les dessins me plaisent sans être exceptionnels. Ce coup de crayon donne une ambiance à l’histoire et les couleurs sont bien choisies. C’est un style assez original et qui vaut le coup d’œil. Côté scénario, c’est plutôt sympathique. Les bas quartiers de Londres où vivent deux enfants, avec tout le sordide de la situation. Basil et Victoria ont cependant des attitudes et des paroles d’adultes, et ça m’a un peu gênée. Ils semblent à la fois adultes et enfants. En bref, je dirais que c’est une BD sympa, mais juste sympa. A lire mais pas indispensable.

06/07/2004 (modifier)
Par Ro
Note: 3/5
L'avatar du posteur Ro

Effectivement, le dessin laisse planer le trouble du lecteur qui ne sait décider entre considérer cette série comme étant destinée aux enfants ou aux adultes. En effet, je trouve les décors franchement beaux (quoique sombres), notamment tout ce qui a trait aux bateaux, aux voiles et au milieu des ports et de la mer. Ce sont des décors réalistes, sombres, sérieux. Et à côté de ça, les personnages, enfin surtout leurs visages, sont tout simplifiés, comme de la BD jeunesse franco-belge. L'effet est sans doute voulu pour ne pas plonger dans le glauque (c'est quand même Yann au scénario) car le scénario est résolument adulte, noir et sans douceur. La série est donc bien destinée aux adultes. Et c'est justement pourquoi ces personnages enfantins me déplaisent un peu. Je les aurais aimé un tout petit peu moins simplifiés, moins "jeunesse", car ce mélange sucré-salé m'empêche de goûter pleinement le "sel" de l'histoire. Concernant les scénarios maintenant, il est vrai qu'ils sont assez moyens. Le premier tome fait un peu office d'introduction aux personnages. On retrouve encore une fois Whitechapel et les bas-fonds du Londres Victorien comme on le trouve finalement assez souvent en BD ces temps-ci (Peter Pan, From Hell, O'Malley, ...). Et la vie y est dure pour nos deux héros qui ont grandi trop vite mais se débrouillent comme de vrais adultes. Concernant le second tome, j'ai été un peu déçu, car j'ai franchement eu l'impression de voir une autre version de From Hell (à quelques détails près sur la fin). L'histoire de Jack the Ripper y est la même, simplement on la voit d'un autre point de vue avec les pérégrinations de Basil et Victoria autour de tout ça. Scénario sans grand interêt à mes yeux, malgré quelques moments forts et durs (le chien dans le sac) mais un peu inutiles quand on y pense. Puis avec le troisième tome, l'aventure se fait plus exotique, avec un horizon élargi. Et... bon... Ca reste assez peu palpitant. Disons que la série est sympa, originale par son alternance entre histoire dure et dessins de personnages "rigolos", mais qu'elle ne marque pas son lecteur ni par son interêt ni par sa force de narration.

08/04/2004 (modifier)
Par Pierig
Note: 4/5
L'avatar du posteur Pierig

Lu le tome 1, puis le 2 dans la foulée. Sous des airs faussement enfantins, Basil & Victoria s'adresse bel et bien à un public adulte de par l'ambiance générale des histoires (ton assez grave) et par la présence de certaines scènes dures, voire cruelles (par exemple, à la page 35 du tome 2). A ne pas mettre entre toutes les mains, donc . . . Ceci dit, ce sont de très bons albums ! En fait, les meilleurs de Yann selon moi. Sâti met en avant les relations tumultueuses entre Basil, chasseur de rats, et Victoria, tous deux enfants de la rue dans le Londres du fin 19e siècle. Les difficultés auxquels ils doivent faire face sont légion mais ils font preuve de beaucoup de débrouillardise et de maturité. Toutefois, Sâti, jeune indoue, viens y mettre son grain de sel sans le vouloir . . . Jack nous propose de continuer à suivre le quotidien de Basil, Vicoria, Sâti et d’un jeune petit nouveau : Kangourou. Il est aussi et surtout question du fameux Jack The Ripper. Yann a opté pour la version de l’histoire la plus communément répandue de Jack, c’est un choix qui se comprend. Quant au graphisme, le trait d’Edith est très simple, épuré. C’est sa palette des couleurs qui, bien que sombre, donne toute la puissance aux planches et donne l’impression que cet univers est réel, qu’il est au bout de nos doigts. Du beau travail !

31/01/2004 (modifier)
Par Tony Ross
Note: 3/5

N'ayant lu que le premier tome ("Sâti"), je ne dirai pas grand chose sur cette série. Alors, les dessins : extraordinaires!!! Ca ressemble à du crayonné pas abouti, mais le résultat est plus que remarquable. Maintenant, c'est vrai que le scénario n'est pas exceptionnel. Bon, faut dire que je m'attendais à quelque chose de plus léger, de moins "engagé" peut-être. Mais dans le genre, c'est vrai que c'est pas mal. Donc, jolie BD à lire au moins une fois, ne serait-ce que pour les dessins.

15/08/2003 (modifier)
Par brunelle
Note: 3/5

le Londres des enfants ! Rien à voir avec Peter Pan (même s'il ya parfois quelques airs de famille). les personnages sont adorables. le dessin est on ne peut mieux pour raconter les histoires de gosses des rues de ce siècle. comme quoi, même couvert de boue, un enfant reste lumineux. les one-shot sont tous réussis, mais mon préféré reste la version (assez originale) de l'histoire de Jack l'éventreur (eh oui, encore une..) une sympathique série à découvrir.

12/12/2002 (modifier)
Par JBT900
Note: 3/5

J'ai beaucoup aimé. Le dessin, les personnages... tout est réussi je trouve. 1er tome : Jack. Pour ce 1er tome, qui se passe à Londres pendant l'époque victorienne alors que rode Jack l'éventreur, tous les ingrédients y sont : j'ai vraiment bien accroché. 2° tome : Sati. Dans le prolongement du 1er tome, avec les mêmes personnages mi-enfants mi-adultes qui jettent un regard désabusé sur la rue. Très attachant. 3° tome : Zanzibar. Une baisse de performance pour ce Zanzibar mais le dessin reste toujours très très sympa. Au total, l'ambiance est garantie, l'histoire en marge, les héros à part. J'ai eu un vrai coup de coeur pour cette série.

29/10/2002 (modifier)