Burquette

Note: 3/5
(3/5 pour 1 avis)

Un ardent militant gauchiste élève seul Alberte, sa jeune adolescente. À son grand désespoir, celle-ci est un chef-d'oeuvre de superficialité, absorbée par le culte de la consommation et du monde télévisuel. Pour remédier à la situation, le père impose à sa fille le port permanent de la burqa. Il croit court-circuiter ainsi les mécanismes despotiques que provoque le culte des apparences. Mal lui en prend puisque divers plateaux de télé s'emparent de l'affaire... Une BD qui puise à même l'actualité pour la restituer sous une forme légère, pétillante, aussi élégante qu'acidulée!


Auteurs Canadiens Strips

Un ardent militant gauchiste élève seul Alberte, sa jeune adolescente. À son grand désespoir, celle-ci est un chef-d'oeuvre de superficialité, absorbée par le culte de la consommation et du monde télévisuel. Pour remédier à la situation, le père impose à sa fille le port permanent de la burqa. Il croit court-circuiter ainsi les mécanismes despotiques que provoque le culte des apparences. Mal lui en prend puisque divers plateaux de télé s'emparent de l'affaire... Une BD qui puise à même l'actualité pour la restituer sous une forme légère, pétillante, aussi élégante qu'acidulée!

Scénariste
Dessinateur
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution 19 Juin 2008
Statut histoire Strips - gags 2 tomes parus
Couverture de la série Burquette
Les notes (1)
Cliquez pour lire les avis

30/07/2010 | Ems
Modifier


Par Ems
Note: 3/5

Etonnante petite BD à l'humour acide. Pourtant derrière la légèreté de façade, il y a des réflexions de l'auteur. Ce dernier a mis 4 ans pour faire cette BD après en avoir eu l'idée en 2003 suite au débat en France sur les signes religieux à l'école. Il est à noter qu'en 2010, le sujet est encore plus présent... Le sujet est abordé avec intelligence et pédagogie, mais jamais de front. L'idée initiale permet de prendre du recul mais de se poser les vrais questions, l'humour retire de son côté toute l'animosité d'un tel débat. Le résumé du récit donne une idée sur le mécanisme mis en place, la suite est gérée grâce à de petits strips de différentes longueurs mais dans une continuité bien gérée. J'ai mis un peu de temps à comprendre la logique de cette BD, le début de la lecture s'en est ressenti, la suite fut agréable heureusement. Le dessin plaira à peu de monde mais il permet une bonne reconnaissance des personnages. J'aurai préféré que l'auteur n'applique pas ses petits lavis grisâtres donnant un côté sale à ses cases. A découvrir. Remarque de dernière minute, je pensais avoir à faire à one shot mais un second tome est programmé pour octobre.

30/07/2010 (modifier)