Angel voice

Note: 4/5
(4/5 pour 1 avis)

Le club de football du lycée Ranzan est le refuge de toutes les racailles du département. Le nouvel entraîneur n’a qu’un objectif, monter la meilleure équipe de foot avec les élèves les plus rebelles !


Akita Shoten Football Nekketsu Shonen Sport

La rédemption par le foot ! Le club de football du lycée Ranzan est le refuge de toutes les racailles du département. Le nouvel entraîneur n’a qu’un objectif, monter la meilleure équipe de foot avec les élèves les plus rebelles ! Les quatre terreurs qui viennent d’arriver en première année forment le noyau du club de football ressuscité par le professeur Kuroki ! Pour y parvenir, ces garçons ont surmonté l’agressivité des mauvais garçons de deuxième année, jusqu’à réussir à les enrôler dans ce club "nouvelle version" !

Scénariste
Dessinateur
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution 04 Juin 2010
Statut histoire Série terminée 40 tomes parus
Couverture de la série Angel voice
Les notes (1)
Cliquez pour lire les avis

21/06/2010 | Ro
Modifier


Par Ro
Note: 4/5
L'avatar du posteur Ro

Angel Voice emprunte à beaucoup de mangas sportifs similaires. A l'instar de Slam Dunk, ce n'est non pas un mais plusieurs bagarreurs relativement incompétents en matière de foot qui sont recrutés dans une équipe dont on imagine qu'avec de telles personnalités, elle ira loin. A l'instar d'Evil Heart ou de Coq de combat, c'est par le sport que des adeptes de la violence vont trouver une certaine forme de rédemption. Classique et sans grande surprise, ce manga se révèle pourtant très efficace et captivant. Il utilise pour cela la trame de base d'un bon nekketsu : des personnages très charismatiques, qu'on a grandement envie de voir se rencontrer, oeuvrer ensemble et gravir peu à peu les échelons de la compétition. Le dessin est de belle qualité. Réaliste, il utilise une forme amoindrie de "super-deformed" pour accentuer les passages humoristiques. Les visages ne deviennent en effet pas complètement cartoonesques le moment venu, l'auteur se contente d'effacer les nez et d'élargir fortement les bouches. L'effet est un peu étrange et m'a parfois dérangé car, à la chevelure près, certains personnages sont difficilement reconnaissables dans ces moments-là. Hormis cet effet graphique auquel il m'a fallu m'habituer, le reste du graphisme est très soigné et agréable. Le récit est prenant. Il laisse apparaitre certains passages violents, voire sanglants, dans les premiers chapitres. Mais il parait probable que ceux-ci disparaissent pour laisser la place au sport au sens le plus noble et entrainant du mot. L'humour est bien rendu par les comportements de ces grands échalats qui se démènent pour dribbler et pour dompter leurs personnalités querelleuses. Ils se révèlent tous attachants et intéressants. C'est un manga qui paraitra peut-être un peu trop viril parfois pour plaire à un lectorat féminin mais je m'y suis bien laissé prendre et je lirai la suite avec envie.

21/06/2010 (modifier)