Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire - Commander en ligne : pourquoi BDfugue ?

Lanfeust de Troy

Note: 3.97/5
(3.97/5 pour 164 avis)

Angoulême 2000 : Alph-Art jeunesse 9-12 ans (tome 7). L'histoire se déroule à Troy, monde fascinant, où la magie intervient dans le quotidien de tous. Chacun en effet possède un pouvoir, petit ou grand, plus ou moins utile. L'un a le don de figer l'eau en glace, l'autre le pouvoir d'émettre des pets colorés...


Angoulême : récapitulatif des séries primées Christophe Arleston Lanfeust Mag Le monde de Troy Les Roux ! On en parle... Séries à offrir aux jeunes ados Soleil

L'histoire se déroule à Troy, monde fascinant, où la magie intervient dans le quotidien de tous. Chacun en effet possède un pouvoir, petit ou grand, plus ou moins utile. L'un a le don de figer l'eau en glace, l'autre le pouvoir d'émettre des pets colorés... Lanfeust, est un jeune forgeron du village de Glinin. Il doit cette occupation à son pouvoir magique qui lui permet de fondre le métal d’un seul regard. Tout se passe pour le mieux jusqu’au jour ou le Chevalier Or-Azur, un noble des Baronnies d’Hédulie, arrive au village avec une son épée brisée. Il l'amène tout naturellement chez le forgeron pour la faire réparer. Mais celle-ci libère une magie inhabituelle quand Lanfeust la prend en main. Il s’avère très vite que le pommeau de l’épée du Chevalier est fait d’ivoire du Magohamoth, et que Lanfeust acquiert tous les pouvoirs magiques en sa présence. Soucieux de voir ce potentiel étudié, Maître Nicolède, le sage du village, décide d’emmener Lanfeust au Conservatoire d’Eckmül, le berceau des Sages. Les deux filles du sages insistent pour être du voyage. L'une, Cian, est la fiancée de Lanfeust. Elle est douce et sage. L'autre Cixi, est provocatrice et peste, et fait tout son possible pour embarrasser Lanfeust. En chemin, nos quatre aventuriers vont se faire attaquer par un Troll. Ce sont de redoutables bêtes sauvages, qui ne pensent qu'à tuer, manger et tout détruire sur leur passage. Heureusement, Maître Nicolede connaît un enchantement qui leur permet d'en faire un compagnon docile. Le troll Hébus(!) se joint donc au groupe et sera un allié précieux tout au long de l'aventure. Apres différentes embûches, ils arrivent enfin a Ekmül pour y rencontrer les sages du Conseil Restreint d’Eckmül, qui décide de le garder pour lui prodiguer un enseignement (et surtout pour garder un oeil sur lui). Nicolède, C’ian et Cixi repartent pour Glinin. Mais en chemin, ils sont attaqués par le vil Thanos, qui est en fait un ancien membre du Conseil Restreint d’Eckmül qui a mal tourné. Comme Lanfeust, le contact avec l'ivoire du Magohamoth lui donne un pouvoir absolu. Thanos va tout tenter pour s'emparer de l'épée magique. Mais si Lanfeust a de bonnes intentions, il n'en va pas de même pour Thanos. Il désire utiliser ce pouvoir pour conquérir Ekmul et Troy, et y régner en maître absolu. Lanfeust et Thanos vont s'affronter tout au longs des 8 tomes de la série. Leur combat va amener nos amis dans de nombreux pays inconnus. Un seul doit vaincre. Le combat sera rude jusqu'à la fin.

Scénariste
Dessinateur
Coloristes
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution Octobre 1994
Statut histoire Série terminée (A lire aussi la suite : Lanfeust Des Etoiles) 8 tomes parus
Couverture de la série Lanfeust de Troy

24/04/2001 | Alix
Modifier


S'il y a bien une série qui m'a fait découvrir la nouvelle vague bd (celle qui débute dans les années 90), c'est bien Lanfeust de Troy, qui peut être considéré comme la matrice du succès de la maison d'édition Soleil. Pour tout dire, avant que mes mains ne se posent sur ce petit phénomène d'édition ma culture bd se bornait grosso modo aux ultraclassiques (Astérix, Tintin, les Schtroumpfs, Spirou, Lucky Luke, Blake et Mortimer...) et aux séries à succès de Van Hamme (le tryptique Thorgal-XIII-Largo Winch). Mais Lanfeust a tout changé. Cette série a bercé mon adolescence, au même titre par exemple que Harry Potter. Je me souviens encore quand, chaque semaine lorsque ma mère me refilait mon argent de poche, je cavalais jusqu'à en perdre mon souffle vers la Fnac près de chez moi pour m'acheter un des tomes de la saga. En tenir un dans mes mains à cette époque me procurait un émerveillement comparable à celui de l'archéologue qui tiendrait entre ses doigts le Saint-Graal tant recherché. Alors oui, c'est sûr, si j'analyse Lanfeust de Troy avec mon regard critique et adulte d'aujourd'hui, comme le font quelques rabat-joie dans les commentaires précédents, les défauts sautent au yeux. L'humour un peu lourdaud, d'abord, mais pas seulement. L'intrigue aussi, qui, si on reste objectif, ne révolutionne pas franchement le genre. Mais quand même, si l'on se donne la peine de regarder les choses sous un autre angle, Lanfeust de Troy c'est tout autre chose. Le souffle épique, la sensation de grande aventure, les paysages saisissants, les affrontements dantesques, les second rôles tous attachants (aaah Hébus!! Héééébus !), la magie et son système complexe, l'explosion d'hémoglobine... tous ces atouts forment à mes yeux les ingrédients d'une oeuvre immense, cohérente et passionnante, qui m'aura offert un grand plaisir de lecture comme rarement j'en ai ressenti dans mes années collège. Une saga culte, donc, incontournable, qui sied mieux à un lectorat jeune mais qui peut tout à fait plaire à des adultes vaccinés de tout sectarisme.

10/10/2014 (modifier)
Par Superjé
Note: 5/5 Coups de coeur expiré

"Lanfeust de Troy", saga incontournable (du moins d'en entendre parler) pour toutes personnes s'intéressant un peu à la BD. Et c'est vrai qu'après deux lectures de la série, je peux considérer cette saga comme (à peu près) culte. Déjà, c'est cette série qui m'a fait découvrir et apprécier l'Héroïc-Fantasy. Il est vrai que ce n'est pas un genre que je porte spécialement dans mon cœur, mais Arleston et Tarquin ont le chic pour rendre le monde de Troy agréable et cohérent. Lanfeust me fait apprécier aussi l'H-F grâce à un dessin, certes pas vraiment originaux, mais plutôt moderne (c'est un peu moins vrai dans les 2 premiers tomes) et pas ultra-réaliste, par contre c'est toujours joli ; les personnages ont des "bonnes gueules" et ce monde imaginaire possède un bestiaire impressionnant, fourmillant de dizaines de créatures (chose que j'apprécie). La colorisation aussi est très jolie (dans les derniers tomes, c'est flagrant qu'elle est réalisée à l'ordinateur, mais elle reste assez subtile pour ne pas déranger la lecture). L'histoire... Aah l'histoire de Lanfeust, c'est une grande saga, remplie de multiples péripéties, de combats, de siège de châteaux, de cimetières de créatures fabuleuses et autres rencontres avec des milliers de dieux orientaux. C'est un scénario captivant du début à la fin, et même si certaines parties du récit m'ont un peu moins plu (la nouvelle romance de Lanfeust à la fin du tome 8 par exemple). Cette série ne se prend pas non plus la tête et est relativement drôle (contrairement à une pléiade d'autres séries de H.-F.). Bref, Lanfeust, une des premières BDs que j'ai autant apprécié lorsque j'ai commencé à en lire beaucoup, c'est une merveilleuse saga (on ne peut pas en dire autant des spin-off issus du monde de Troy), à lire et à relire (on ne peut pas en dire autant des spin-off issus du monde de Troy) :) !

05/11/2006 (MAJ le 25/09/2011) (modifier)
Par Démaret
Note: 4/5 Coups de coeur expiré

J'ai adoré cette BD car elle est pleine de suspense et de rebondissements. Je trouve cependant que les coups de crayons du premier tome font fortement penser à un brouillon. Je trouve les personnages attachants et rigolos et je pense notamment à Hébus le troll, cependant la fin m'a légèrement déçue. Mais ça ne retire rien du plaisir que j'ai à relire cette série BD dès que je commence à m'ennuyer.

19/04/2009 (modifier)
Par XAV
Note: 5/5 Coups de coeur expiré

Franchement, cette bd est excellente et à conseiller à tous, de l'ado aux plus anciens. Des répliques vraiment tordantes avec des allusions à d'autres auteurs. Le graphisme et les couleurs sont plutôt agréables à voir. A lire également la suite: Lanfeust Des Etoiles Et dans le même genre: Trolls De Troy

20/11/2006 (modifier)