Victimes

Note: 3/5
(3/5 pour 1 avis)

La rubrique faits divers comporte ses classiques en matière de meurtres. Au rayon des crimes, ils peuvent être sordides comme passionnels, relever du cannibalisme comme de l'infanticide, comporter des violences sexuelles ritualisées ou des actes de barbarie. On a tous une idée de la monstruosité qui sommeille en l'homme. Mais il n'y a pas de bourreau sans victime. Des années 30 aux seventies, six histoires tragiques qui mettent en scène les acteurs et les circonstances dans lesquelles leur terrible histoire s'est scellée.


Serial killers

La rubrique faits divers comporte ses classiques en matière de meurtres. Au rayon des crimes, ils peuvent être sordides comme passionnels, relever du cannibalisme comme de l'infanticide, comporter des violences sexuelles ritualisées ou des actes de barbarie. On a tous une idée de la monstruosité qui sommeille en l'homme. Mais il n'y a pas de bourreau sans victime. Des années 30 aux seventies, six histoires tragiques qui mettent en scène les acteurs et les circonstances dans lesquelles leur terrible histoire s'est scellée.

Scénariste
Dessinateur
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution Février 1989
Statut histoire Histoires courtes 1 tome paru
Couverture de la série Victimes
Les notes (1)
Cliquez pour lire les avis

25/04/2010 | Ems
Modifier


Par Ems
Note: 3/5

Cette BD contient 6 récits distincts montrant le passage à l'acte de serial killers jusqu'à leurs arrestations. Ils sont issus de faits réels s'étant déroulés aux USA des années 30 aux années 70. Le premier est en noir et blanc, les 3 suivants en bichromie et les deux derniers sont en couleur. Graphiquement c'est très réussi quelque soit le traitement des couleurs. Le trait est réaliste et colle au récit. Les scenarii sont concis et pourtant exhaustifs. Sur ce point, cette BD vaut bien plus que les BD sorties chez Soleil récemment sur les tueurs en série. Toutes les horreurs y passent, c'est édifiant !!! Certains meurtriers sont rentrés dans la postérité comme Charles Manson ou l'étrangleur de Boston. Ce genre de BD ne fait pas leur pub mais rappelle la folie qui habite certains d'entre nous, fussent-ils anonymes avant de passer à l'acte. Note finale : 3,5/5

25/04/2010 (modifier)